Une Sérénade pour l’horreur

Bonjour, bonjour,

Il est temps de vous dire quelques mots sur mon roman en cours d’écriture, avec lequel j’ai réussi mon challenge NaNoWriMo 2014, j’ai nommé :  Une Sérénade pour l’horreur.
Ce n’est un secret pour personne que je voue un culte à Stephen King et que je suis friande de films d’horreur. En général je me sens plus libre dans le format court (nouvelles) pour aborder l’horreur mais là j’avais un thème qui me tenait très à cœur et que je voulais vraiment développer. Du coup je me retrouve avec un roman, qui ne sera pas très gros, une nouveauté pour moi !

Séréna l’héroïne (merci les pubs de parfums)
Le héros ( j’adore cet acteur depuis mes années dramas)
L’idée de départ m’est venue alors que je tenais un stand lors d’un salon des métiers dans un collège. Pourtant les enfants étaient sages ! Je me suis demandée : et si c’était réel ? Si les monstres existaient vraiment ? Et si tout ce qu’on imaginait enfants, allongés sur nos lits dans le noir, se déroulait vraiment ?
Et voilà, quelques gribouillis plus tard sur un bout de flyer et j’avais mon idée. Puis, l’image du Chat Cheshire du dernier film d’Alice au Pays des Merveilles m’est apparue, et là j’ai su que je tenais mon roman ! Je l’ai laissé macérer plus d’un an, pour enfin pouvoir m’y consacrer lors du challenge du NaNo 2014. Quant au titre, c’est grâce à une chanson (de Rentrer en Soi, un groupe de rock japonais) que j’ai eu le déclic de la sérénade et donc du prénom Séréna.

Avouez qu’il est pas très avenant le minou !
Bon le souci, c’est que durant un NaNo tu n’as pas le temps de réfléchir à ta trame. Et je suis partie un peu à l’arrache, ce qui m’a causé des moments de flottement dans l’intrigue, qui seront résolus à la relecture. Ca m’apprendra à faire la fainéante et de ne pas préparer ma copie !
Pourquoi j’ai voulu me lancer dans ce projet ? Parce que j’adore les histoires d’horreur avec les monstres, les vrais, ceux qui sont cachés sous le lit, qui vous guettent dans le noir. J’ai puisé dans mes propres peurs, dans celles de mes proches, je me suis inspirée de créatures existantes, de films, de musique, de livres. En gros, j’ai vraiment mis tout ce que j’aimais dans ce roman. Mais si je devais citer qu’une seule, bon deux principales sources, ce serait le Maître King, of course, et le film Sinister. Y’a un peu de Silent Hill et de Evil within aussi.
Charmant, non ? Source : Esteban Campos

Une idée de démon. Source : Mike McCarthy

Silent Hill, toujours une source d’inspiration

Le jeu Evil Within n’est pas mal non plus 😉
Vous l’aurez compris, je m’éclate ! Même si j’adore la SF ou la fantasy, l’horrifique c’est mon dada 🙂 
Niveau planning, j’ai eu une belle baisse de régime après le NaNo, puis je me suis consacrée à une nouvelle pour un AT et la vie sociale s’en est mêlée. Mais d’ici la fin d’avril/début mai, le 1er jet sera bouclé. J’aurai pas mal de modifs à faire ensuite, puis je passerai à la bêta lecture. J’espère envoyer aux éditeurs d’ici la fin de l’année !


Un petit aperçu du résumé provisoire :

A la mort de ses parents, Séréna est libérée de l’hôpital psychiatrique où elle était internée depuis 14 ans. Désormais seule, elle doit se reconstruire une vie loin de ses démons intérieurs. Cependant, de retour dans la maison familiale à Boston, les souvenirs effacés refont peu à peu surface ainsi que ses dérangeantes visions. 

Rattrapée par les terribles événements de son enfance, Séréna replonge dans un monde de peur où chaque noirceur dissimule un monstre. Parmi ces ombres, apparaît Jonah, son frère porté disparu ; pour le retrouver, elle n’hésite pas à se jeter corps et âme dans un univers impitoyable et terrifiant.

Une fois dans le noir, les certitudes s’envolent… et s’il y avait vraiment quelque chose sous le lit ?

Aaah Mr Boogie… comment ne pas aimer les croque-mitaines après lui ?

NaNoWriMo 2014 gagné

Hey ^^
Fiou, ce n’est pas passé loin de l’échec cette année pour le NaNoWriMo mais j’ai réussi youhouuuu ! 
Alors, que dire du challenge de cette année ? En 2013, j’avais arrêté à 40K et des broutilles car j’avais des obligations éditoriales et IRL. Cette année, ma foi, j’ai un peu glandé. Le moral littéraire n’est pas au beau fixe depuis des mois, j’ai dû me retrouver un rythme de vie seule la semaine, je monte davantage à cheval et on est en pleine rédaction d’articles scientifiques au boulot, donc word et le PC j’en ai un peu ma claque à la débauche ! 
Bref, on n’est pas des machines, du coup c’était un peu compliqué de se motiver. Heureusement Dana B. Chalys/Sedenta était là pour veiller au grain (et j’ai veillé au grain en retour). Une chose est sûre : je ne suis vraiment pas une sprinteuse et surtout je me déconcentre trop vite. Je comprends ceux qui coupent le net, pour écrire je vais peut-être faire pareil vu que je suis pas assez disciplinée là-dessus.
Conclusion j’ai dû sacrifier ma lecture matinale, me lever encore plus tôt et me coucher à pas d’heures (c’est mal pour le taff derrière >__<) pour boucler la dernière semaine. Bon je raconte un peu ma vie mais tout ça pour dire que l'excitation des précédentes éditions n'était pas là mais que par contre c'était le coup de pied nécessaire pour avancer.
Quelques stats ! On peut voir mon sursaut sur la dernière semaine LOL
En revanche je suis trèèès contente du travail accompli pour le roman, Sérénade pour l’horreur. J’ai eu des moments de doutes quant à l’enchaînement de certaines scènes mais au final après avoir foncé comme la brute que je suis, ça sera gérable car j’ai trouvé comment rythmer le roman. Je m’éclate bien, les ambiances effrayantes c’est vraiment ce que je préfère ! A l’heure actuelle, je pense être au 2/3 du roman et j’ai atteint 100 pages word (Times T12). Du coup, ça ira, je ne tuerai pas trop de cartouches pour les corrections !
Je vous laisse avec un dernier extrait 🙂 Petit car ça devient difficile de pas spoiler ni de vous abrutir de descriptions. A très vite ^^
« Tu t’attendais peut-être à une romance hollywoodienne, la nargua-t-il.

— Allez-vous faire foutre ! s’énerva-t-elle, piquée au vif. Vous voulez quoi, au juste ?

— Quel est ton signe ?

— Gémeaux. Vous comptez me faire mon ascendance peut-être ?

— Bien sûr, un gémeau ! se réjouit-il en frappant dans ses mains. Tu avais vraiment des dispositions à la folie !

— Aucun rapport ! Je ne suis pas folle !

— À d’autres, ma jolie ! Mes hommes m’ont rapporté ta petite crise de panique. On dirait que tu as une araignée au plafond, Séréna.

— Je ne suis pas folle, s’obstina-t-elle.

— Non, bien sûr. C’est d’ailleurs pour cela que tu parles toute seule au beau milieu de la rue, énuméra-t-il sur un ton léger. Que tu photographies des mourants, que tu vas de ton plein gré dans un nid à démons qui se nourrissent d’humains. Dois-je aborder le moment où tu parlais d’électrochocs ? J’imagine que tu entends des voix pour compléter le tableau.

— Ce n’est pas de ma faute : il m’a marquée ! » se justifia-t-elle à l’image d’une petite fille prise en faute.

Ezra se leva, un sourire condescendant sur les lèvres. Séréna comprit avoir perdu cette première manche ; elle s’était trahie et n’avait su garder ni son sang-froid, ni sa langue.

NaNoWriMo 2014 : 3ème semaine

Hey ^^

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas… sauf qu’aucune n’est très coopérative pour le NaNoWriMo >___< Me revoilà donc en retard de plus de 6 000 mots. J'ai été un peu fainéante cette année, à me laisser facilement déconcentrer (plus évidemment tous les trucs de sociabilité qui tombent en novembre sinon c'est pas drôle, hein) donc je ne suis pas à 100% mais cette semaine il va falloir être à 200%
On y croit quand même !!! Go go go !! Hop un micro extrait pour une micro semaine d’écriture lol ^^

Daan ingéra rapidement le reste des souvenirs : il vit les sceaux sur les portes, les somnifères sur la table de chevet, les photos, l’armoire à pharmacie pleine à craquer de médicaments sous ordonnance. Il réprima un frisson en repensant au croque-mitaine. À l’instar de tous les Démons mineurs, il avait été un humain autrefois ; un enfant avec ses peurs et ses doutes. Il se laissa aller contre le dossier du canapé, aspirant un grand trait de nicotine pour se ragaillardir au passage. Son subalterne se redressa, passa une main sur son crâne rasé, le visage un peu blême. Sans être douloureux, le vol de souvenirs était désagréable, perturbant.

« J’ignore comment cette fille fait pour être encore en vie, déclara Daan dans un soupir.

— Elle est protégée, glissa Jig avec un léger sourire aux lèvres. Quand je suis allé fouiner à l’intérieur, j’ai trouvé ça sous son lit. »

Il lui tendit son téléphone portable où s’affichait une photo. Bouche-bée, Daan ne se préoccupa pas de sa cigarette qui venait de choir au sol. Sur la photo en basse qualité, apparaissait un sceau inespéré. La clé pour se libérer de son créateur et devenir un véritable Démon à part entière.

Un veilleur.

« Amène-la moi », ordonna-t-il, les yeux brillant d’excitation.

NaNoWriMo 2014 : 2ème semaine

Hey ^^

Me revoilà pour vous livrer le bilan de cette 2nd semaine de NaNoWriMo. Je galère toujours ! Cette année je sais pas trop ce qui se passe Oo Mais bon, ça prouve qu’on est pas des machines non plus… Je garde quand même le rythme avec 26 675 mots / 26 666 mots en ce 16ème jour ! J’ai même rattrapé mon retard, youhou ! Miracle, je suis à jour pour entamer la 3ème semaine !
Je ne m’éternise pas davantage je vous laisse juste avec quelques bandes son qui collent parfaitement à l’ambiance du bouquin. En plus j’adore les 2 films dont elles sont tirées *____*  Et un extrait, bien sûr 🙂 Comme d’hab, du brut de décoffrage sans relecture.

Sinister : Portrait of Mr. Boogie
Sinister : Sleepy Time
La Dame en noir

     « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » demanda-t-elle tout haut.
     Sa mémoire lui jouait encore des tours ; les bribes de souvenirs s’emboîtaient mal. Quel rapport entre les séances d’électrochocs et l’usine abandonnée ? Remettre les événements dans l’ordre fut une véritable torture tant sa tête lui donnait l’impression d’être compressée dans un étau. Elle aurait voulu un verre d’alcool, une cigarette ou un rail de coke ; n’importe quoi pour se sortir de cette douleur constante. À la place, elle se contenta de deux cachets d’anti-inflammatoires. L’eau qui les accompagna lui brûla la gorge en dépit de sa température fraîche.
     Séréna faillit tout recracher sur le tableau de bord. Des larmes perlèrent au bout de ses cils tandis qu’un gémissement, proche du borborygme, franchit ses lèvres. Incapable de résister à la vague d’accablement qui s’abattit sur elle, la jeune femme fondit en pleurs. Elle évacua la pression de ces derniers jours, additionnée à la crainte permanente dans laquelle elle vivait. Elle laissa libre court à sa détresse, à l’abri des regards indiscrets.
     Quelque part dans son esprit, elle se demanda si tout ceci n’était pas le fruit de son imagination. Les monstres, des démons… n’était-elle pas en train de perdre pied ?
     Je prends mes cachets,martela-t-elle dans son esprit.
     Ils t’ont rendue folle là-bas, intervint la Voix.
     Elle sursauta à cette intrusion inattendue. Encore une fois, son étrange allié mental visait juste. Les divers traitements à l’institut psychiatriques n’avaient rien résolu puisqu’elle voyait toujours des choses surnaturelles. À l’inverse, ils avaient détraqué son cerveau, la rendant instable, paranoïaque, parfois déconnectée du monde réel. Mais dans ce cas, comment pouvait-elle se préserver de ses illusions ? Comment être certaine de ne pas plonger dans un délire psychotique ?
     La douleur… elle ne peut être imaginée.
     Séréna renifla tout en séchant ses larmes. Le dialogue interne avec la Voix avait tendance à la calmer. Pourtant, elle percevait une note de malveillance qui lui était étrangère. La jeune femme chassa cette idée. Le moment était malvenu pour se disputer avec ses alliés intérieurs.

NaNoWriMo 2014 : 1ère semaine

Hey ^^

Hum je suis à peine à la bourre pour le bilan de la 1ère semaine de NaNoWriMo. A peine ^^ »
Alors que dire ? Que je galère, mes braves amis ! Chaque année est différente et met en avant d’autres priorités que le NaNo ! En 2014 ça semble être le cheval dites donc ! Bref samedi j’étais déjà à la bourre avec seulement 11 158 au lieu des 13 333 attendus.
Aujourd’hui j’ai quoi, 5 000 mots de retard…. ah ah >___< Et en plus je dois lutter contre les spoils des trois séries que je suivais avant le début du mois, à savoir Walking Dead, Sons of Anarchy (dernière saison hiii) et American Horror Story. Genre, pas du tout les séries phare du moment qui sont partagées partout sur FB !! Oui, je sais la vie est dure hein 😉 Si je peux me plaindre de ça, c'est que le reste va bien ! 
D’ailleurs hormis ce retard, l’écriture de Sérénade pour l’horreur (fantastique/horreur) en elle-même se passe très bien. Je m’amuse beaucoup avec ce roman d’horreur/fantastique, même si je me suis heurtée à quelques soucis pour relier des scènes. Il y aura très certainement des changements à la relecture mais l’important pour l’instant est d’avancer.
Allez je vous laisse sur un petit extrait, comme d’habitude brut de décoffrage. Oui, j’ai un truc avec les croques-mitaines ^^

« Le croque-mitaine.

Il venait d’arriver. Séréna en était persuadée. Elle n’avait perçu aucun bruit suspect, ni changement d’atmosphère. Toutefois, elle venait de lire l’heure grâce au gros réveil digital que ses parents avaient fini par lui acheter le mois dernier.

Minuit.

Et Séréna ne dormait pas encore. La peur lui noua les entrailles. Qui ne connaissait pas le mythe du croque-mitaine ? Le monstre qui venait enlever les enfants dissipés refusant de dormir malgré l’heure tardive. Or, minuit sonnait et la fillette n’avait pas réussi à trouver le sommeil, trop angoissée par la répétition du spectacle de fin d’école qui aurait lieu le lendemain. Elle n’avait pas vu le temps s’écouler, grave erreur.

Elle ferma vite ses yeux. Si elle faisait semblant de dormir, le monstre s’en irait.

Endors-toi, endors-toi, endors-toi.

Son mantra ne fonctionna bien évidemment pas. Crispée dans son lit, Séréna avait l’impression de chuter dans un abîme glacé. Elle s’obligea à prendre une respiration régulière, un subterfuge inutile si le croque-mitaine pouvait déceler les battements de son cœur. Elle n’osait même pas rabattre ses jambes, craignant de se trahir.

En dépit de l’absence de preuve, Séréna restait persuadée de la présence du monstre. Elle aurait pu s’en assurer très vite en ouvrant les yeux mais elle craignait trop de tomber nez-à-nez avec l’horrible faciès du monstre. Il patientait, voilà tout. Il vérifiait si elle et son frère étaient bien endormis. Elle l’imagina se déplacer sans bruit au-dessus du sol, flottant dans une cape trop ample. La créature innommable tendrait ses doigts proéminents pourvus de griffes au-dessus de la tête de Jonah. Comment pouvait-il faire la différence entre un enfant réellement endormi et un usurpateur ?

Il doit sentir la peur. »

 

NaNoWriMo 2014

Hello ^^

Ca y est, novembre est presque là ! Comme chaque année, ça rime avec mon anniversaire, de la pluie (qui va arriver après un été indien de fou !) et… le NaNoWriMo bien sûr 🙂 Pour ceux qui ne suivent pas trop la communauté des auteurs francophones où des articles sur le Nano se sont multipliés cette semaine, la Nano c’est le National Novel Writing Month. Pour résumer, vous avez un mois pour écrire un roman de 50 000 mots. Chacun son rythme, pour ma part j’essaye de me régler à la moyenne journalière qui est de 1 665 mots (de toute manière avec un job c’est dur de faire plus). 
Pour en savoir plus sur ma façon de gérer le NaNo, j’avais écrit un article pour le site des Editions Laska l’an dernier ^^ 
Alors, que se passe-t-il pour le NaNo 2014 qui signe ma 5ème participation ? Hé bien je vais travailler sur ce roman de fantastique/horreur que je voulais avancer l’an dernier. Je l’ai un peu commencé cet été et j’écris en dilettante depuis septembre. Le titre : Une sérénade pour l’horreur. et j’ai grand hâte de m’y plonger corps et âme *___*
Une partie de mes inspirations pour cette histoire ^^
Pour suivre mon avancée voici mon profil ^^ N’hésitez pas à m’ajouter en « buddy » si vous êtes inscrits. J’essaierai cette année aussi de faire des bilans hebdomadaires avec des extraits ^^ En attendant, je vous laisse avec le synopsis provisoire du roman et je vous donne rendez-vous samedi pour une autre initiative ^^

Et si les monstres étaient réels ?

A la mort de ses parents, Séréna est libérée de l’hôpital psychiatrique où elle était internée depuis 14 ans. Désormais seule, elle doit se reconstruire une vie loin de ses démons intérieurs. Cependant, de retour dans la maison familiale à Boston, les souvenirs effacés refont peu à peu surface ainsi que ses dérangeantes visions. Rattrapée par les terribles événements de son enfance, Séréna replonge dans un monde de peur où chaque noirceur dissimule un monstre. Parmi ces ombres, apparaît Jonah, son frère porté disparu ; pour le retrouver, elle n’hésite pas à se jeter corps et âme dans un univers impitoyable et terrifiant.
Une fois dans le noir, les certitudes s’envolent… et s’il y avait vraiment quelque chose sous le lit ?

Mais où est passé septembre ?

Bonjour ^^
Pas de mise à jour depuis un mois ? C’est ce qui s’appelle traverser une faille spatio-temporelle ! Damned ! Alors, chers voyageurs (si si je vous vois dans les stats, vous n’êtes pas causants mais je sais que vous passez :p), que s’est-il passé durant ce mois de septembre ?
* Déjà, il a fait beau. Enfin. Après un été pourri, le soleil et la chaleur ont débarqué avec le départ des touristes et du coup j’ai fait le plein de lectures au soleil.
* En parlant lecture, j’ai remporté le 1er prix du concours 2000 fans sur la fanpage de Samantha Bailly et j’ai ainsi pu compléter ma collection de cette auteur que j’apprécie.
* J’ai encore rempilé pour être dans le comité de lecture du webzine Nouveau Monde.
* En pleine déprime puisque désormais je suis seule la semaine (snif, merci le travail du Pêcheur Fou >_<), j'ai mis mon nez dans la série American Horror Story que je surveillais depuis un bail. Conclusion j'ai englouti les saisons 1 et 2.
* En parallèle, je me suis fait un nouveau pote, alias Vaas, le méchant du jeu vidéo Far Cry 3…
* J’ai eu une invasion familiale ! 
* MAIS j’ai quand même écrit en débutant un nouveau roman qui me trottait dans la tête depuis trop longtemps !! Je reviendrai donc vous en parler très vite car en plus Novembre et le NaNo approchent à grands pas !!
Bref, c’était la rentrée :p

Bilan d’écriture des vacances

Salut ^^
J’avais fait une petite pause bloguesque le temps de mes vacances. Cette année pas de grand départ mais surtout du repos, de la piscine/plage, un peu de cheval, un peu d’Assassin’s creed IV, du Sons of Anarchy en couple, les fêtes de Bayonne au milieu, mes amis de Paris qui sont venus vérifier que y’avait pas que de la pluie au Pays Basque et puis une journée à Carcassonne 😉 Ca fait une jolie mozaïque, non ?
Au milieu de tout ça j’ai fait une cure d’écriture et je suis contente puisque j’ai terminé une nouvelle de romantic suspense qui tourne à 17 600 mots. Je n’en ai pas parlé ici mais sur Facebook alors je rectifie le tir mais en août sortira ma première nouvelle de romantic suspense aux Editions Laska : Témoin sous protection. Je vous en parlerai quand j’aurais la couverture 😉
Prise d’inspiration subite, j’avais eu envie de développer d’autres histoires sur le thème des témoins (sans promesse de publication, pour l’instant je n’ai rien soumis à mon éditrice). Grâce aux vacances, l’histoire n°2 est bouclée et la n°3 approche de la moitié ! J’en ai peut-être une 4ème en stock, à voir si ça tient toujours la route.
Du coup le bilan de ces 2 semaines de vacance est de 17 015 mots.
Toujours dans la même thématique j’ai intégré les corrections éditoriales de Témoin sous protection et je vais attaquer celles de Rouages et de sang qui paraîtra dans une anthologie d‘Elenya Editions
Et vous, qu’avez-vous fait ou allez-vous faire de vos vacances ?

Point sur l’écriture et les projets

Alors, quoi de neuf sous le soleil ? 
Les mois se suivent et ne se ressemblent pas ! Mais c’est ça qui est bon, non ? Au moins, pas de routine. Alors, vu que j’ai abandonné les bilans mensuels d’écriture je vous fait un petit point de ce que je fabrique en ce moment. 
Roman de SF
Je suis dans l’ultime relecture ! Je passe au crible chaque chapitre selon un rituel : mise en page – correcteur orthographique – répétitions – adverbes – relecture. 
Et c’est long, mes braves amis, c’est long. Faut que j’arrête les pavés. A l’heure où je vous parle, il me reste deux chapitres. 
Créatures de l’Ouest T3 : la Banshee
J’ai reçu mes corrections éditoriales que j’intègre actuellement, j’ai mis de côté les corrections de SF pour le traiter en priorité. Ca fait plaisir de renouer avec June&Connor. J’ai eu le temps de prendre bien du recul sur le texte que j’ai rendu en janvier je crois bien. Vraiment, un minimum d’un ou deux mois de repos c’est essentiel pour repartir sur de bonnes bases  ! 
Nouvelles pour des AT
J’en ai écrit deux, très hum… sombres. Faut bien que j’équilibre avec les romances :p La première est soumise, c’était mon premier essai en steampunk. J’ai choisi de le décliner en horrifique puisque les gentils organisateurs le permettaient. 
La seconde nouvelle qui de base devait être de l’horreur, j’ai eu beaucoup de mal à l’écrire. L’idée me séduisait depuis un moment, je l’avais notée y’a 1 an ou 2. Mais je ne sais pas pourquoi, ça se goupillait mal, j’ai dû la réécrire et me forcer à continuer. Au final je suis contente du résultat, je vais la relire dans l’avion ce week-end et après elle ira en bêta express puisque la deadline est la fin du mois (hum oui pour le recul, on repassera là…). 
Quoi qu’il en soit, je suis satifaite car pour respecter les consignes de ces 2 AT j’ai dû me restreindre niveau longueur et j’ai réussi ! Preuve que je peux sortir des textes de moins de 10p quand je veux.
Une petite photo histoire d’égayer l’article ! Aucun rapport, c’est juste que les premiers poussins des colonies de Goélands qu’on surveille au boulot sont nés ! Trop chou, non ?


Et la suite ?
Une fois les doubles corrections effectuées je vais continuer mon petit voyage au coeur de la romance puisque j’ai 2 projets sur le feu. Une série de romance/fantasy commencée en début d’années et une autre de romantic suspens. Je devrais vous en reparler bientôt du romantic suspens :p 
Et après j’ai toujours mon roman d’horreur/fantastique que je dois pondre. Mais que voulez-vous, la romance m’attire plus en ce moment (et surtout ce sont des textes courts).
En attendant, mon roman de thriller est toujoues en soumission.
Voilà pour les (petites) nouvelles ! L’été s’annonce chargé en écriture 🙂 
A bientôt ^^

Vacances écriture

Hey ^^

Ces dernières semaines c’était un peu ça…

J’adore Castle *___*

Mais ça y est je suis en vacances pour une semaine 1/2 (merci les ponts de mai) et après 4 jours je suis déjà bien plus reposée et d’attaque ! Cheval et occupations IRL passées, je vais pouvoir me consacrer à l’écriture, ou plutôt les corrections de mon manuscrit de S.
Au programme :
– du brainstorming
– des ajouts de fond
– une relecture des dialogues
– le passage des correcteurs/répétiteurs
Ca serait vraiment bien que je boucle tout ça avant de faire une bonne grosse relecture ! C’est donc le programme intense jusqu’à jeudi où je rejoindrai mes amis en Charentes et essaierai de bosser aussi (entre nourriture, délires, piscine et Pineau) :p 

A bientôt ^^