Une Sérénade pour l’horreur

Bonjour, bonjour,

Il est temps de vous dire quelques mots sur mon roman en cours d’écriture, avec lequel j’ai réussi mon challenge NaNoWriMo 2014, j’ai nommé :  Une Sérénade pour l’horreur.
Ce n’est un secret pour personne que je voue un culte à Stephen King et que je suis friande de films d’horreur. En général je me sens plus libre dans le format court (nouvelles) pour aborder l’horreur mais là j’avais un thème qui me tenait très à cœur et que je voulais vraiment développer. Du coup je me retrouve avec un roman, qui ne sera pas très gros, une nouveauté pour moi !

Séréna l’héroïne (merci les pubs de parfums)
Le héros ( j’adore cet acteur depuis mes années dramas)
L’idée de départ m’est venue alors que je tenais un stand lors d’un salon des métiers dans un collège. Pourtant les enfants étaient sages ! Je me suis demandée : et si c’était réel ? Si les monstres existaient vraiment ? Et si tout ce qu’on imaginait enfants, allongés sur nos lits dans le noir, se déroulait vraiment ?
Et voilà, quelques gribouillis plus tard sur un bout de flyer et j’avais mon idée. Puis, l’image du Chat Cheshire du dernier film d’Alice au Pays des Merveilles m’est apparue, et là j’ai su que je tenais mon roman ! Je l’ai laissé macérer plus d’un an, pour enfin pouvoir m’y consacrer lors du challenge du NaNo 2014. Quant au titre, c’est grâce à une chanson (de Rentrer en Soi, un groupe de rock japonais) que j’ai eu le déclic de la sérénade et donc du prénom Séréna.

Avouez qu’il est pas très avenant le minou !
Bon le souci, c’est que durant un NaNo tu n’as pas le temps de réfléchir à ta trame. Et je suis partie un peu à l’arrache, ce qui m’a causé des moments de flottement dans l’intrigue, qui seront résolus à la relecture. Ca m’apprendra à faire la fainéante et de ne pas préparer ma copie !
Pourquoi j’ai voulu me lancer dans ce projet ? Parce que j’adore les histoires d’horreur avec les monstres, les vrais, ceux qui sont cachés sous le lit, qui vous guettent dans le noir. J’ai puisé dans mes propres peurs, dans celles de mes proches, je me suis inspirée de créatures existantes, de films, de musique, de livres. En gros, j’ai vraiment mis tout ce que j’aimais dans ce roman. Mais si je devais citer qu’une seule, bon deux principales sources, ce serait le Maître King, of course, et le film Sinister. Y’a un peu de Silent Hill et de Evil within aussi.
Charmant, non ? Source : Esteban Campos

Une idée de démon. Source : Mike McCarthy

Silent Hill, toujours une source d’inspiration

Le jeu Evil Within n’est pas mal non plus 😉
Vous l’aurez compris, je m’éclate ! Même si j’adore la SF ou la fantasy, l’horrifique c’est mon dada 🙂 
Niveau planning, j’ai eu une belle baisse de régime après le NaNo, puis je me suis consacrée à une nouvelle pour un AT et la vie sociale s’en est mêlée. Mais d’ici la fin d’avril/début mai, le 1er jet sera bouclé. J’aurai pas mal de modifs à faire ensuite, puis je passerai à la bêta lecture. J’espère envoyer aux éditeurs d’ici la fin de l’année !


Un petit aperçu du résumé provisoire :

A la mort de ses parents, Séréna est libérée de l’hôpital psychiatrique où elle était internée depuis 14 ans. Désormais seule, elle doit se reconstruire une vie loin de ses démons intérieurs. Cependant, de retour dans la maison familiale à Boston, les souvenirs effacés refont peu à peu surface ainsi que ses dérangeantes visions. 

Rattrapée par les terribles événements de son enfance, Séréna replonge dans un monde de peur où chaque noirceur dissimule un monstre. Parmi ces ombres, apparaît Jonah, son frère porté disparu ; pour le retrouver, elle n’hésite pas à se jeter corps et âme dans un univers impitoyable et terrifiant.

Une fois dans le noir, les certitudes s’envolent… et s’il y avait vraiment quelque chose sous le lit ?

Aaah Mr Boogie… comment ne pas aimer les croque-mitaines après lui ?

4 réflexions au sujet de “Une Sérénade pour l’horreur”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s