NaNoWriMo 2014 : 2ème semaine

Hey ^^

Me revoilà pour vous livrer le bilan de cette 2nd semaine de NaNoWriMo. Je galère toujours ! Cette année je sais pas trop ce qui se passe Oo Mais bon, ça prouve qu’on est pas des machines non plus… Je garde quand même le rythme avec 26 675 mots / 26 666 mots en ce 16ème jour ! J’ai même rattrapé mon retard, youhou ! Miracle, je suis à jour pour entamer la 3ème semaine !
Je ne m’éternise pas davantage je vous laisse juste avec quelques bandes son qui collent parfaitement à l’ambiance du bouquin. En plus j’adore les 2 films dont elles sont tirées *____*  Et un extrait, bien sûr 🙂 Comme d’hab, du brut de décoffrage sans relecture.

Sinister : Portrait of Mr. Boogie
Sinister : Sleepy Time
La Dame en noir

     « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » demanda-t-elle tout haut.
     Sa mémoire lui jouait encore des tours ; les bribes de souvenirs s’emboîtaient mal. Quel rapport entre les séances d’électrochocs et l’usine abandonnée ? Remettre les événements dans l’ordre fut une véritable torture tant sa tête lui donnait l’impression d’être compressée dans un étau. Elle aurait voulu un verre d’alcool, une cigarette ou un rail de coke ; n’importe quoi pour se sortir de cette douleur constante. À la place, elle se contenta de deux cachets d’anti-inflammatoires. L’eau qui les accompagna lui brûla la gorge en dépit de sa température fraîche.
     Séréna faillit tout recracher sur le tableau de bord. Des larmes perlèrent au bout de ses cils tandis qu’un gémissement, proche du borborygme, franchit ses lèvres. Incapable de résister à la vague d’accablement qui s’abattit sur elle, la jeune femme fondit en pleurs. Elle évacua la pression de ces derniers jours, additionnée à la crainte permanente dans laquelle elle vivait. Elle laissa libre court à sa détresse, à l’abri des regards indiscrets.
     Quelque part dans son esprit, elle se demanda si tout ceci n’était pas le fruit de son imagination. Les monstres, des démons… n’était-elle pas en train de perdre pied ?
     Je prends mes cachets,martela-t-elle dans son esprit.
     Ils t’ont rendue folle là-bas, intervint la Voix.
     Elle sursauta à cette intrusion inattendue. Encore une fois, son étrange allié mental visait juste. Les divers traitements à l’institut psychiatriques n’avaient rien résolu puisqu’elle voyait toujours des choses surnaturelles. À l’inverse, ils avaient détraqué son cerveau, la rendant instable, paranoïaque, parfois déconnectée du monde réel. Mais dans ce cas, comment pouvait-elle se préserver de ses illusions ? Comment être certaine de ne pas plonger dans un délire psychotique ?
     La douleur… elle ne peut être imaginée.
     Séréna renifla tout en séchant ses larmes. Le dialogue interne avec la Voix avait tendance à la calmer. Pourtant, elle percevait une note de malveillance qui lui était étrangère. La jeune femme chassa cette idée. Le moment était malvenu pour se disputer avec ses alliés intérieurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s