Chronique : La Magie de Paris T1 : le coeur et le sabre

Olivier Gay
Castelmore
Young Adult, fantastique
14,90 €
319 pages
J’ai acheté ce roman lors des dernières Imaginales afin d’avoir une dédicace de l’auteur et de pouvoir en discuter avec lui. Un mois après, je regrettais amèrement de ne pas avoir cédé en achetant la trilogie entière ! 

J’ai commencé à lire avec le souvenir encore fugace de notre duo Manon/Alexandre du Noir est ma Couleur (foncez la lire !). J’avais un peu peur justement que leur alchimie géniale ne vienne hanter ma lecture. J’ai vite été rassurée car les nouveaux sont tout aussi géniaux. Ici, le couple est inversé : c’est Thomas qui baigne dans la magie et c’est Chloé la sportive. Pour autant ce n’est pas juste un collage transposé (merci Excel !) par rapport à sa précédente série jeunesse. Les deux héros ont leur personnalité et leurs objectifs propres. Le pari est donc relevé. La magie est également différente, même si je préférais celle du spectre, celle-ci ne manque pas d’originalité et nous avons droit à des démonstrations de puissance crescendo.

De fait, j’ai beaucoup aimé Chloé, Thomas, David qui ont une bonne dynamique de groupe. Chloé m’a été d’emblée sympathique. Je n’ai jamais fait d’escrime de ma vie ni de sport de manière intensive de la sorte et pourtant je me suis très vite identifiée à elle. Elle est loin des clichés, notamment avec son physique, imparfait à ses yeux d’adolescente. Néanmoins elle fait preuve d’une détermination à toute épreuve et d’un grand courage, à l’image de Manon. C’est pour ça que je l’ai autant apprécié. Même dans ses failles (elle cherche à tout prix à se faire aimer de tous), je l’ai trouvé crédible et touchante. 

Thomas est très attachant, avec un humour comme j’aime et une sensibilité rare. Le lien qu’il partage avec Chloé, qui est devenue son Chevalier, est très intriguant et nous permet de mieux partager leurs émotions à tous les deux, sans qu’on ait besoin de changer de narrateur. C’est tout autant immersif et intimiste. Il ne paye pas de mine comme ça, le Thomas, mais il est très intéressant comme personnage. Leur complicité naissante fait plaisir à voir. Mais, ne nous trompons pas : je suis pour la team #David à fond ! Il ne dit pas grand-chose, et c’est rarement sympa, mais il en impose le David et il a un bon fond, ça se ressent. On a envie, au même titre de l’héroïne, de lui montrer ce qu’on vaut. J’ai donc hâte de voir comment leur petit trio va évoluer.

J’ai apprécié également le contraste entre des scènes surréalistes de magie et la vie normale que Chloé doit gérer avec ses amies (un peu envahissantes à mon goût de personne peu sociable) et sa mère. J’ai d’ailleurs aimé le fait que la famille de Chloé est imparfaite également,un reflet de notre société actuelle qui ancre encore plus le récit dans le réel… magie mise à part.


Enfin, les révélations finales sont… complètement inattendues et m’ont laissée sur les fesses pour rester polie. Et pourtant, tout était cohérent. Chapeau bas, Olivier ! Je garde des réserves en ce qui concerne les méchants, alias les Goules pour voir si cela ça ne fait pas comme avec les mages noirs du  Noir est ma Couleur. Car ici aussi, tout n’est pas si blanc ou si noir et c’est ce que j’apprécie beaucoup dans tous les récits de cet auteur.

En résumé, action, humour, amitié et plus si affinités créent un cocktail parfait qu’Olivier Gay maîtrise à la perfection. C’est un très bon premier tome… dont la fin m’a obligé à acheter en urgence les deux tomes suivants ! 
Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s