Chronique : Iron Gold partie 1

Pierce Brown
Traduction : H. Lenoir
Hachette
SF, Young Adult
18 €
372 pages

J’ai été plus que ravie d’apprendre que l’auteur poursuivait son aventure dans l’univers de Red Rising. J’ai donc demandé la suite à mon anniversaire et je me suis jetée sur ces deux parties d’Iron Gold qui n’est que le commencement d’un nouveau cycle. 

Attention, si vous n’avez pas terminé Red Rising, je vous conseille de passer votre route car cela spoile la fin de la première trilogie. 

Dix ans ont passé depuis le soulèvement de Darrow. Nous allons suivre trois destins en plus du sien, ce qui nous permet d’aborder la grande créativité de l’auteur pour les autres couleurs et surtout de brosser un tout autre tableau de ce soulèvement où la suprématie des Ors a été mise à mal. 

J’ai été à la fois triste mais satisfaite de voir que notre cher Darrow guerroie depuis 10 ans et n’est pas du tout l’homme qu’il aurait espéré devenir. Triste car le pauvre est complètement coincé dans sa quête de la fin de la guerre, qui consiste pour lui à tuer le Seigneur Cendré,  dernier symbole de la toute puissance de l’ancien système, et du coup il passe à côté de sa vie de famille tant rêvée. Mais satisfaite car cette évolution est bien plus naturelle et réaliste qu’une fin rose de « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Tous les actes de Darrow par le passé ont eu et ont encore des conséquences, j’ai aimé que l’auteur nous transmette ce message. 

Alors que Darrow continue de poursuivre le Seigneur Cendré, nous faisons la connaissance de Lyria, une rouge que j’ai beaucoup appréciée. Le soulèvement a libéré les Rouges exploités mais pas toujours pour le meilleur. De manière très réaliste, l’auteur nous montre que les Rouges livrés à eux-mêmes dans des camps de « sauvetage » font malheureusement ce que les humains font de mieux : ils tournent leur haine contre eux. Et ainsi les anciennes disparités hiérarchiques se retournent contre les différents groupes de Rouges. Lyria en souffre ainsi que sa famille et par un concours de circonstance, la voilà embarquée avec la famille tellement sympathique des Au Télémanus.

Dans ce premier tome, nous faisons aussi la connaissance d’un Gris (et non d’un Obsidien comme dit sur le 4ème de couverture… hum) qui a un lien avec l’ancienne trilogie. Ephraïm nous permet de voir un autre aspect des villes lunaires. La chute de l’ancien système et le désœuvrement de certaines couleurs ont encouragé la mise en place de Syndicats et de petites frappes. Encore une fois, tout n’est pas simple ni rose. Des gens profitent des failles et œuvrent pour revenir à l’ancien système. J’avoue que j’ai été moins emballée par ce personnage, qui trouvera une meilleure place dans l’intrigue dans la seconde partie.

Enfin, nous suivons deux personnages de l’ancienne trilogie que j’ai eu grand plaisir à retrouver (attention spoil de la trilogie !!) : Lysandre et Cassius. Grâce à eux nous comprenons aussi que tout l’univers n’est pas pacifié et que les Ors de la Bordure sont toujours là et bien décidés à revenir à l’ancien système. Cassius m’a un peu déçue dans le sens où il apparaît comme un naufragé, toujours amoureux de Mustang, comme s’il n’avait jamais pu se relever des événements de Red Rising, ce qui est bien dommage. Lysandre en revanche est devenu un jeune adulte très prometteur, intéressant qui va bien évoluer au fil du tome.

J’ai adoré ce tome, à l’image de tous les autres. L’auteur nous en dévoile davantage sur son monde et je reste avide d’en apprendre toujours plus ! J’adore voir que tout s’imbrique parfaitement dans l’ensemble de l’univers et que tous les actes passés ont des conséquences visibles à présent. L’auteur nous montre aussi que réaliser ses rêves et être heureux sont parfois des concepts impossible à concilier. Darrow continue de se battre et commet encore, malheureusement, des actes impardonnables. Il est notre héros mais reste loin d’être parfait et c’est pour ça qu’on l’aime.

J’ai enchaîné avec la seconde partie donc vous aurez ma chronique très vite !
 
 

Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s