Chronique : Iron Gold partie 2

Pierce Brown
Traduction : H. Lenoir
Hachette
SF, Young Adult
18 €
357 pages

Comme promis, je reviens avec mon avis sur la deuxième partie de Iron Gold (pour la première partie c’est ici). Attention aux spoilers par rapport au tome précédent. 

Nous enchaînons rapidement sur les événements et il n’y a aucun temps mort.  J’ai été étrangement ravie et triste en même temps de la chute de Darrow. Encore une fois, notre héros en a fait qu’à sa tête et son entêtement lui coûte cher, très cher. Malheureusement, plus les pages filent, plus le retour en arrière semble impossible. Alors que je l’ai toujours suivi malgré les obstacles et les ennemis, j’avoue qu’il est de plus en plus dur de lui faire confiance et de cautionner ses actes. Un fil de pensée que partagent ses amis aussi. 

Ici Darrow va devoir faire alliance avec de drôles de personnages. L’expression « pactiser avec le diable » prend tout son sens. On y retrouve de vieilles connaissances et de nouveaux personnages intéressants. On sait que, bien sûr, rien ne se passera comme prévu et seul Darrow est encore assez naïf pour l’espérer. La fin du tome est terrible, il est difficile en tant que lecteur de comprendre son acharnement à la guerre. Darrow s’est perdu et c’est ce qui rend ce personnage si réaliste.   

J’avais imaginé tout autre chose pour Lyria mais l’auteur a su me surprendre. C’est un personnage intéressant, qui est un vrai lien pour entrecroiser tous les autres destins. J’ai beaucoup aimé la suivre. C’est celle qui subit le plus d’injustices dans ce roman. J’espère qu’elle aura encore une part belle dans la suite !

Ephraïm trouve enfin son rythme de croisière dans ce roman et j’ai pris plus de plaisir à le découvrir ici. Je n’irais pas jusqu’à dire que son personnage est attachant mais il vaut la peine d’être connu et de lui donner une chance de pardon et de rédemption. 

La partie la plus intrigante et frustrante de ce tome concerne les aventures de Lysandre et Cassius. Bon sang, si on doutait que les Ors de l’ancien système sont des sacrés connards, heureusement qu’il en reste sur la Bordure pour nous le rappeler. J’ai beaucoup aimé suivre la famille d’Or qui les détient prisonnier et que nous avions pu connaître un peu dans Red Rising. Encore une fois des rebondissements et des trahisons viennent ponctuer le roman et le sang coule. Même si cette famille force le respect par certains aspects j’ai beaucoup de mal avec Séraphina mais d’après le chemin tracé il me semble qu’elle est destinée à Lysandre alors je crains de devoir la supporter encore un moment. La part belle est donc donné à cet ennemi qui nous permet de remettre en question le Soulèvement de Darrow.

En conclusion, cette deuxième partie m’a encore étonnée, passionnée et faite trembler. Honneur, trahison, sacrifice et pardon sont mis en avant au travers de tous nos personnages sur fond d’une nouvelle guerre civile qui couve car les perdants d’hier cherchent à retrouver leurs privilèges. Un ennemi est tapi dans l’ombre et je pense deviner de qui il s’agit. A voir dans le prochain tome. Car oui, pour notre plus grand plaisir, l’aventure continue !

 
Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s