Chronique : Red Rising T2 Golden Son

Pierce Brown
Traduction : H. Lenoir
Hachette (mon édition : France Loisir)
SF, Young Adult
19.90 €
507 pages

Le premier tome très réussi de Red Rising m’avait fait une forte impression, alors quand les Lectures enchantées d’Elyza a posté une photo en disant qu’elle appréciait sa lecture du deuxième tome, ni une ni deux, je me suis jetée sur la suite (car j’avais eu la bonne idée d’acheter la trilogie entière chez France Loisir avant de résilier mon abonnement). 

Ce deuxième tome est une bombe à rebondissements. L’ambiance est très différente du premier tome. Là, finies les histoires (pourtant déjà sanglantes) de l’institut, Darrow est dans la vraie vie. Et ça ne rigole pas chez les Ors. Ce tome est sombre, très violent, rempli de désillusions sur une société stricte, cruelle et basée sur des castes restrictives.

J’ai tout de suite été happée et passionnée dès les premières pages. Les rappels du premier tome sont bien dosés et m’ont permis de me replonger très vite dans le bain. L’organigramme et l’index proposés au début du livre sont assez salvateurs pour cela.

J’aime beaucoup Darrow qui me fait penser à Thomas Ward de l’Epouvanteur. C’est le genre de héros qui n’est pas parfait mais qui apprend de ses erreurs et sait se relever tout en assumant ses actes. Ce n’est pas un badass, il est fort certes mais pas invincible ni dénué de défauts. Je peux le dire : il est sacrément couillu comme gars. Ce deuxième tome a confirmé toute l’affection que j’ai pour ce personnage que l’on a envie de suivre et de supporter à 200%. 

Les autres personnages ne sont pas en reste. Mustang en premier lieu est un personnage féminin au top bien plus intéressant et complexe qu’il n’y parait. Sevro prend aussi de l’ampleur. Tous, Victra, Cassius, Tactus, les fils d’Arès, ont leur importance et leur rôle dans l’intrigue. Ils sont tous très charismatiques et vont soutenir Darrow à leur manière… ou le trahir, à vous de le découvrir.

L’intrigue justement m’a tenu en haleine tout du long. Il m’a été très difficile de lâcher le livre chaque soir pour dormir. Darrow flirte sans arrêt avec le danger et malheureusement personne n’est épargné. Le lecteur, lui, flirte tantôt avec l’espoir, tantôt avec le désespoir. Le combat que mène Darrow pour répondre au rêve de sa femme en compagnie des fils d’Arès semble perdu d’avance face aux redoutables Ors.

Quant à la fin… je ne peux rien vous dire, sauf que tous les rebondissements sont inattendus et excellents ! Cette trilogie (car j’ai lu le 3ème tome en suivant) est un bijou. A tel point que je l’ai conseillé à mon compagnon qui est en train de dévorer la série à son tour ^^ 

Franchement, s’il y a une série de Young Adult à adapter en série TV, c’est celle-là *____*


 

Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s