Chronique : Saving paradise T1 En proie au rêve

Lise Syven
Auteure francophone (voir le site)
Castelmore
Fantastique, Young adult
16,90€
380 pages

A trois mois des prochaines Imaginales, il était temps que je me mette à lire les romans achetés l’an dernier non ? Histoire de savoir si je prends la suite, ça pourrait déculpabiliser le porte-feuille. Je vous épargne le suspense : bien sûr que je prendrai le tome 2 de Saving Paradise  !

Dire que j’ai été happée serait un faible mot car je n’ai pas vu passer les cent premières pages. Les suivantes auraient subi le même sort si le week-end n’était pas venu entrecouper ma lecture. 

En bon Young Adult, l’histoire démarre sur les chapeaux de roue, néanmoins j’ai trouvé l’ensemble très réaliste et bien traité. Je n’ai pas eu l’impression que l’auteure précipitait son histoire ni n’occultait des passages importants. Non, le rythme est juste soutenu. L’aspect surnaturel vient tout doucement, à tel point qu’on pourrait se demander durant une bonne partie du récit si ce n’est pas juste un thriller. Mais non, il y a bien du fantastique, qui arrive par touche, de sorte qu’on a pas une acceptation aussi brutale qu’improbable, ni un déni agaçant de la part de l’héroïne. Encore une fois, c’est donc fait avec justesse. Le fantastique est tellement en arrière-plan qu’à la fin du premier tome on sait qu’on a affaire à des créatures surnaturelles (je ne vous dirais pas lesquelles) sans être sûr et certain de leur nature. Ce que j’ai pu apercevoir et comprendre m’intrigue énormément, j’ai hâte de voir ce que l’auteure nous réserve dans le volume suivant.

Nous sommes loin d’avoir toutes les cartes en main et pourtant nous n’en avons pas encore besoin. Cela ne m’a pas dérangé de terminer ma lecture avec des questions car cela titille mon imagination. Tout au long de la lecture nous soupçonnons une présence surnaturelle, nous cherchons les taupes, les responsables et je suis tombée dans quelques pièges.


J’ai bien aimé Faustine, une étudiante relativement bien dans ses baskets, qui pourrait être vous et moi. Ce n’est pas la grande révolutionnaire, ni la grande gueule ou au contraire la naïve. Ce n’est ni la reine du bal, ni la laissée pour compte qui se transforme en cendrillon. Faustine a ses qualités, ses défauts mais elle est surtout résolument humaine et d’une nature agréable à suivre. 

Nato est surprenant. Il ne colle pas forcément au profil type du héros de ce genre de roman. Il est gentil, agréable aussi, mais il ne s’impose pas, ce n’est pas un casse-cou surprotecteur ni un grand révolutionnaire lui non plus. Il a un passé difficile mais qui n’est pas cliché et qui est surtout très réaliste. C’est une bonne pâte et son lien avec Faustine est reposant. Je trouve qu’ils se complètent bien et qu’ils apportent un peu de paix et d’unité dans ce récit survolté.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, à commencer par Allison que j’ai adorée. Idem pour Michelle, qui me faisait penser à l’une des scientifiques de la série Fringe. Le père de Faustine est un homme intéressant même si nous n’avons pas eu l’occasion de le connaître vraiment au-delà du scientifique dans ce premier tome. Les ennemis sont intrigants et charismatiques, de même que Chevalier, un personnage que j’ai eu du mal à cerner tant elle est mystérieuse. Bref, nous avons un mélange de personnalités très diverses sans pour autant tomber dans les clichés. Tout ce beau monde contribue à rendre la lecture agréable.

Pour autant, je n’ai pas pu avoir de coup de cœur alors que tout était réuni. Pourquoi, me direz-vous ? C’est entièrement la faute de l’auteure ! Et oui, car elle avait placé la barre teeeeellement haut avec son diptyque Les chroniques de Siwès que je n’ai pas cessé de comparer Faustine à Siwès et Nato à Baxian. Or Baxian est irremplaçable. Même plusieurs années après ma lecture, cette histoire continue de m’accompagner et de me faire rêver. Bon c’est un peu bête car du coup ma lecture de Saving Paradise en a pâti un peu mais du coup j’ai envie de relire Siwès…

En proie au rêve est une très bonne lecture, haletante, surprenante et très ancrée dans le réel ce qui permet de s’attacher vite aux personnages. Elle change assez de mes autres lectures dans le Young adult et de ce qui se fait actuellement je trouve. J’ai hâte de me procurer le deuxième et dernier tome et d’avoir toutes mes réponses !

 
Ma note : :star::star::star::star::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s