Chronique : L’île au trésor

Je n’ai pas trouvé le visuel de ma version
Robert-Louis Stevenson
Traduction : Jacques Papy
Gallimard (ma version)
 Roman d’aventure
253 pages

Après avoir vu l’excellente série Black Sails, préquelle à l’Île au trésor, j’ai donc voulu lire ce fameux livre. Par chance, on a pu me prêter un exemplaire des années 70 que je me suis empressé de dévorer. Il y avait des illustrations à la fin en plus, c’était d’autant plus immersif.

Alors il s’agit plutôt à la base d’un roman pour les jeunes, sauf que comme beaucoup de romans jeunesses, il y a une double lecture et on ne le voit pas de la même manière enfant et adulte. Pour le coup je ne saurais jamais comment je l’aurais vu étant enfant.  Mais en tant qu’adulte je l’ai trouvé assez sombre et violent tout de même. 

Je trouve qu’avoir vu la série avant rend les pirates dont on parle ici beaucoup plus tangibles et vivants. Attention à ceux qui n’ont pas vu la série, ça peut spoiler ! Nous retrouvons donc Long John Silver, Billy Bones, le Capitaine Flint, Israël Hands et Ben Gunn (que j’avais oublié dans la série alors qu’il avait de si beaux yeux !). Flint est mort dans le livre, on en fait juste mention mais la peur qu’il inspirait est encore palpable et c’est le fameux coffre de l’Urca de Lima qu’il a enterré sur l’île que nous allons rechercher. Tout au long de ma lecture j’avais en tête les visages des acteurs pour coller à chaque personnage et cela a enrichi ma lecture, de même que tous les événements de la série qui ont conduit à cacher ce trésor donnent davantage de dimension à celui-ci. Ce n’est pas juste un coffre banal dissimulé sur une île banale. Ce sont toutes les intrigues, toutes les morts, tous les rebondissements qui ont été développés dans Black Sails qui sont venus nourrir ma lecture. 

Long John Silver n’est pas juste le pirate intelligent et débrouillard que l’on découvre dans le livre. Moi j’y ai revu le jeune John, cuisinier au départ qui, au contact de Flint, est devenu l’homme stratège que l’on suit dans le roman. A chaque fois que Silver démontait un à un les arguments de ses opposants pour se sortir d’une situation épineuse, je le revoyais dans la série et je sentais l’influence de Flint. Honnêtement, les réalisateurs de Black Sails ont fait un excellent travail. 

Bref, avec tout ça, que dire du livre à proprement parler ? Nous suivons le jeune Jim qui va hériter de la carte de mon cher Billy (devenu alcoolique et moche, snif) et se lancer avec son châtelain et le docteur Livesey qui est aussi magistrat dans la chasse de ce trésor du Capitaine Flint. Silver est aussi de la partie ainsi que certains membre de l’équipage de Flint. 

J’aime me replonger dans des livres plus anciens dont la narration n’a plus rien à voir avec nos livres modernes. Il y avait un réel soucis des termes techniques, des différences de langages entre les pirates et le châtelain. A cette époque littéraire (le livre a été publié en 1885), on n’avait pas besoin de tonnes d’actions ou de descriptions à n’en plus finir. On parvenait à cerner les personnages très facilement, avec quelques dialogues, les silences et surtout leurs actions. 

J’ai donc passé un agréable moment, dépaysant même si la fin est assez abrupte au final. Toute cette aventure autour du trésor se termine vite et l’auteur nous laisse dans le flou pour les personnages, comme si c’était juste une aventure parmi tant d’autres. Malgré tout, je comprends que ce livre ait pu marquer les jeunes générations car c’est aussi une ode à l’aventure et au courage, autant pour les enfants à travers Jim, que pour les adultes à travers le docteur et le capitaine Smollet qui sont très dignes et prêts à se sacrifier pour la bonne cause (et l’Angleterre). D’un autre côté, le charisme, la volonté et l’intelligence de Silver nous brossent une image de pirates que l’on ne peut qu’envier. Ce personnage est exceptionnel.

Je suis donc ravie d’avoir pu découvrir ce classique et surtout d’avoir pu enchainer après la fin de Black Sails. Si certains d’entre vous ont lu le livre, puis vu la série je serais curieuse de savoir ce que vous avez pensé de la série justement.
 
Ma note : :star::star::star::star-half::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s