Chronique : Le costume du mort


Le mini challenge du mois  d’octobre était de lire des livres dont le thème aurait été choisi par les internautes. Le fantastique/horreur a été élu ^^

Joe Hill
Le Livre de Poche
Fantastique/horreur
7,60€
439 pages
Après Cornes j’ai retenté le coup avec le fils du maître King, qui confirme son talent !
Nous avons là des personnages complètement atypiques ! Le héros, Jude, est une ancienne rock star, ancien drogué, la cinquantaine qui se tape des midinettes qui pourraient être ses filles. Question moralité, on repassera ! L’homme n’est pas franchement agréable non plus, bref un anti-héros moderne !
Comme pour Cornes, on sait très vite le fin mot de l’histoire, à savoir que le mort, et son fameux costume, arrivent très tôt dans l’histoire. Du coup, on a un peu l’herbe coupée sous le pied et on se demande comment l’auteur va nous occuper pendant 200 pages ! Et il y arrive le bougre car, comme Papounet, il gère les descriptions et surtout le background de ses personnages qui sont très fouillés et qui viennent considérablement enrichir l’histoire. Ainsi, la midinette qui accompagne Jude et que j’imaginais mourir en quelques pages voit son rôle prendre de l’ampleur.
Le point fort de Joe Hill est dans son empathie, en particulier avec les personnages féminins morts. Dans Cornes, j’avais eu beaucoup d’affection pour la fiancée du héros, morte tragiquement et que l’on apprend à connaître au travers des flashback. Ici, c’est pareil. Il y a Anna, cette midinette morte qui est exceptionnelle et qui dame le pion à Georgia la midinette vivante.  Joe Hill est vraiment très fort sur l’aspect humain. Pour l’aspect terreur, je suis partagée. Certaines scènes sont visuellement fortes et je me les représentais sans mal mais je n’ai pas eu de grand frisson, même si l’apparence générale du fantôme est top. Ca va être génial si c’est adapté en film !
J’ai deviné facilement le secret qui se cache derrière toute l’histoire, j’ai été un peu déçue car c’est assez facile et commun comme explication, bien que moche il faut l’avouer.
Bref, au final j’ai passé un super moment et je ne regrette pas d’avoir acheté ce roman ainsi qu’un 3ème de l’auteur. Il a une approche différente de son père, qui me plaît bien. Plus décalée, avec des héros qui sortent des sentiers battus et cette empathie que j’aime tant.
Ma note :  :star::star::star::star::star-half:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s