Chronique : Dans les veines


Lecture du mini-challenge inspiré du blog des Petits mots de Saefiel!
Le thème de mon mini-challenge du mois ^^ était : lire un livre dont vous avez choisi la couleur de couverture. Les internautes ont choisi pour moi : noir, rouge, bleu, rose et violet ^^
 
Morgane Caussarieu
Auteure francophone (voir le site)
Hélios
Fantastique
10,90€
442 pages

 

J’ai découvert la plume de Morgane Caussarieu dans Black Mambo où elle avait livré une novella sanglante sur la Nouvelle-Orléans. J’attendais avec impatience de pouvoir plonger dans son univers vampirique où « les gentils vampires n’existent pas ». 
La plume, tout d’abord, est crue, gore, sans pitié mais elle reste très agréable à la lecture. L’auteure n’en fait pas trop, elle sait très bien doser son vocabulaire en fonction des personnages. Un vrai régal. Les personnages justement sont un vrai point fort. Ils sont riches, différents et bien fouillés. Même ceux qui ne font que de brèves apparitions et qui vont mourir deux pages plus loin sont construits de telle manière que le lecteur ne peut pas pressentir que c’est un personnage éphémère. Le roman se déroule en plus à Bordeaux, et l’auteure étant originaire des Landes, l’ancrage local est d’autant mieux dépeint (et parlant pour moi !).
Les 4 vampires Gabriel, Damian, Seiko et JF sont chacun très intéressant à leur manière. Ils abordent leur malédiction vampirique différemment mais tous ont un petit quelque chose qui les rend attachants. On les comprend. Entre malêtre et besoin d’amour, tous ont une peur viscérale de la solitude en fin de compte. En outre, on a pour chacun d’eux un petit passage sur leur passé et leur transformation ce qui contribue à les étoffer un peu plus.
Parmi les humains, j’ai eu beaucoup d’empathie pour Lily. C’est une pauvre gosse paumée qui a eu la vie dure. Elle reste censée durant tout le roman, ce n’est pas la cruche de service, ni la badass. C’est juste une adolescente normale (enfin sauf ce qui concerne sa vie familiale…). Baron, le flic et son père est un paradoxe en soit car on se met à sa place, on l’aime bien… sauf qu’en parallèle on sait que c’est un sale type et même si c’est un monstre et qu’il est impossible de cautionner ses actes, on en vient à se demander s’il mérite une telle fin pour autant.
Personne n’est épargné dans ce roman. Personne. La fin m’a bien marquée. Elle est sanglante et triste pour les personnages auxquels on s’est attaché. L’un d’entre eux justement est torturé et je peux vous dire que ça vous retourne l’estomac tant cela paraît réel. Autant vous dire que je vais très bientôt craquer pour Je suis ton ombre un autre roman de l’auteure.
Bref, si vous aimez les romans durs, sanglants et sans pitié, je vous le conseille absolument. Par contre, âmes sensibles, passez vraiment votre chemin !
Ma note:star::star::star::star::star:💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s