Chronique : Les Larmes rouges T1.2 Rémanence


Lecture du mini-challenge inspiré du blog des Petits mots de Saefiel!
Le thème de mon mini-challenge du mois ^^ était : lire un livre dont vous avez choisi la couleur de couverture. Les internautes ont choisi pour moi : noir, rouge, bleu, rose et violet ^^
Georgia Caldera
Auteure francophone (voir le site)
J’ai Lu
Fantastique
7,60€
345 pages
J’avais eu un véritable coup de cœur pour le T1.1 donc j’avais hâte de connaître la suite. 
 On retrouve donc Cornélia et Henri. Cornélia continue de rêver de sa vie passée et c’est toujours très intéressant de découvrir cette histoire parallèle ainsi que la menace qui pèse sur la jeune fille. Dans ce tome néanmoins, Cornélia m’a moins touchée car elle ne cesse de changer d’avis… sauf qu’au final elle s’en rend compte et assume son caractère fluctuant donc je ne lui en ai pas tenu rigueur. On oublié vite qu’elle n’a que 19 ans aussi… J’ai aussi parfois eu envie de la secouer, surtout quand, encore une fois, tout le monde s’acharne à vouloir lui dicter sa conduite.Les révélations sur son passé sont surprenantes et la contradiction entre son personnage du passé et celui du présent sont très intéressantes.
À l’inverse, j’ai eu plus de compassion pour Henri dans ce tome-ci. Il est davantage mis en avant et on en apprend bien plus sur lui. Il a décidément beaucoup de patience et parfois bien plus d’humanité que Cornélia ! J’espère que notre héroïne ne le fera plus tourner en bourrique car il mérite un peu de bonheur ce brave vieux vampire !  
Par contre, tout au long de ma lecture je me suis demandée si mes impressions auraient été les mêmes si j’avais lu les autres versions semi-poches/collectors, où les tomes ne sont pas sous-découpés. Peut-être aurais-je vu les personnages différemment ? Allez savoir, maintenant il est trop tard mais c’est un élément à prendre en compte dans mon avis car cette coupure a peut-être joué sur mes perceptions.
Les révélations à la fin du roman m’ont rendue très curieuse sur la poursuite de l’histoire ! Nous avons eu droit à un aperçu de la vie vampirique, une vie figée dans le passé et les déviances des suceurs de sang. C’était un mélange des visions romantiques des vampires avec les bals, les jolies robes, les coutumes d’antan… et les besoins de sang et les accès de violence de ces créatures.  
La plume de Georgia est toujours un régal : belle, fluide, envoutante. On passe du merveilleux au sanglant avec un vrai délice.
Ma seule déception : que la suite ne soit pas encore sortie ! J’espère que J’ai Lu va sortir les autres tomes en poche, sinon je suis bonne pour une collection dépareillée !   
Ma note :  :star::star::star::star::star:
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s