Bilan lecture décembre 2015

 Bilan lecture décembre 2015

Alors avant de faire le bilan, souvenez-vous je m’étais engagée dans un challenge personnel pour terminer mes livres qui sédimentaient dans ma PAL depuis 2014. Sur 12 livres j’en ai lu 8 dont un que j’ai abandonné en cours de route. Il me restait donc 22/11/63, les voies d’Anubis, le Trône de Fer intégrale 3 et Mise à nu. Ce dernier livre je ne le lirai pas car le premier Castle m’a trop déçue pour que je continue. Quant aux trois autres, je ne voulais pas me forcer à les lire. Je les lirai donc plus tard mais je suis contente de m’être imposée ce petit challenge 🙂

Thriller

– La maison Ogre (A. Prieur) auteur français

J’avais longuement attendu de lire ce roman car dans le 4ème de couverture on mentionne un croquemitaine et que j’avais justement cette créature dans mon manuscrit Une Sérénade pour l’horreur. J’avais donc peur de me faire influencer, sauf qu’en fait pas du tout, ça n’a rien à voir, ouf !
Il s’agit d’un thriller fantastique vraiment très prenant et bourré de bonnes idées ! C’est haletant, avec de bons rebondissements. J’ai bien aimé le héros Eric qui se retrouve plongé dans cette sombre affaire à laquelle il ne comprend rien du tout. Il passe par différentes phases qui sont bien gérées (curiosité, paranoïa, peur, renoncement etc.) et le lecteur le suit dans toutes ces étapes. Il est entouré de personnages variés, j’ai bien aimé le journaliste (sa fin m’a surprise !) et Objov (sérieux c’est quoi ce type ? XD). Par contre, le principal personnage féminin a encore le mauvais rôle, l’ex qui tourne la page alors que le héros est encore amoureux d’elle, bon c’est assez courant. 
J’ai adoré cette histoire de petits errants ! Et avoir des bribes d’infos en suivant certains d’entre eux enfants était génial. J’ai été un peu perturbée car je cherchais un lien avec les personnages du récit sauf que y’en a pas forcément (ou alors je suis passée à côté). L’histoire de fond est donc très bonne. La fin a un rebondissement inattendu mais je reste un peu sur ma faim car il me manque des explications sur le fameux Roi Sombre. Mon imagination ne peut pas faire tous les liens. 
Oh et dernier point positif : j’ai beaucoup aimé le style narratif ! Je vous explique : le récit est à la troisième personne mais les débuts et fins de chapitres qui concernent Eric sont à la 1ère personne. C’est la première fois que je vois ça et je trouve ça chouette. 
En conclusion, une très bonne lecture avec de sacrés bonnes idées. Un auteur à suivre de très près !

 – Chesstomb (J.E. Py) auteur français

Chesstomb est en fait un roman qui compile des témoignages, des articles de presses, des extraits de journaux et de lettres. A première vue on peut se dire que ça va être un joyeux bordel, d’autant qu’on suit plusieurs histoires. Mais pas du tout. Tout débute avec l’enquête de Shelby Williams sur le meurtre d’une famille à notre époque mais plus on avance, plus d’autres informations sont distillées. On a ainsi des passages historiques sur les fondations de Chesstomb, sur les docteurs du début des années 1900, sur Lovecraft, sur des événements qui ont juste précédés les meurtres de la famille et on remonte jusqu’à Descartes ! On peut parfois se demander où est-ce qu’on met les pieds mais une chose est sûre : chaque petite partie est totalement passionnante ! L’effort de l’auteur pour tout mettre en forme, harmoniser tout en donnant à chaque narrateur sa propre voix au travers de lettres, journaux, souvenirs. Franchement chapeau ! Il est allé loin, tellement loin que parfois je le suivais pas (notamment pour Descartes qui se posait beaucoup de questions).

Ce qui m’a beaucoup plu c’est que la frontière entre les faits historiques et le récit romanesque est souvent très très floue. On s’interroge beaucoup sur ces personnages qui ont vraiment existé (Lovecraft et sa fameuse nouvelle Herbert West, réanimateur dont il est mention ici), sur ce qui est vrai ou non. La fin, en particulier est perturbante, on s’interroge encore plus ! Les recherches de l’auteur sont là aussi à saluer !

Au-delà de cet aspect passionnant et trifouilleur de neurones, la plume est très bonne. Certains passages horrifiques sont plus vrais que nature ! Moi qui lis au petit-dej je peux vous dire que c’était pas toujours très ragoûtant ! 

Bref, une imagination détonante, un travail de recherche et de coordination épatant, une plume géniale, du morbide et des histoires avec de multiples personnages toutes plus passionnantes les unes que les autres ! Que demander de plus ? Un autre roman, bien sûr ! Apparemment en 2016 ! 


Fantasy
 – Arena 13 (J. Delaney) * coup de coeur *

Je suis tombée amoureuse de l’Epouvanteur dès que j’ai lu le 1er tome, je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouvelle série du même auteur. Même si on retrouve des schémas identiques avec un héros qui trouve un maître et qui commet des erreurs en veux-tu, en voilà, ainsi qu’une fille entreprenante et intrépide à la Alice, les univers sont radicalement différents et les ambiances aussi. Le héros, Leif est plus âgé déjà (bon pas de beaucoup, certes), il a un passif plus sombre, des motivations également plus sombres et un caractère plus impulsif que Tom. J’ai tout de suite accroché car même ses erreurs nous le rendent sympathique, plus humain. Quel ado de son âge n’aurait pas commis les mêmes ? 
Le scénario me plaît bien, l’ambiance est donc moins fantastique et glauque mais il y a du danger. J’ai beaucoup aimé les Lacres, ces espèces de robots qui se battent à la place des « gladiateurs » et j’ai vraiment hâte que l’auteur utilise leur potentiel ! J’ai tellement d’hypothèses en tête ! J’aime bien la vision des combats d’arènes de l’auteur où en fin de compte la force n’est pas le critère déterminant. On est loin de ma série Spartacus :p (mais en grandissant je suis sûr que Leif sera aussi canon que Crixus ou Gannicus, si si !). Bref, beaucoup d’originalité et un vrai monde personnel qui se détache complètement des Epouvanteurs. Et puis il y a toute la partie programmation des Lacres à laquelle j’ai tout compris contrairement au héros… merci les analyses statistiques sous R !!!
Par contre, je n’ai pas accroché à Gwyn, la fille. Elle en fait trop à sa tête à mon goût et elle se fiche pas mal des dégâts qu’elle cause. Le pauvre Leif se fait complètement avoir ! Elle est trop manipulatrice et égoïste à mon goût.
En résumé, un coup de cœur pour cet univers plus adulte, plus SF, avec des combats de gladiateurs surprenants et des rebondissements qui m’ont tenu en haleine. Ca va être dur d’attendre la suite !

Numérique
– Par le sang épisode 3 : Larmes de sang (F. Cochet) auteur francophone, voir la page facebook

J’avais moins accroché au 2ème épisode mais j’ai renoué avec la quête de Shandra et Shyle avec ce 3ème épisode ! Le mystère autour de Shyle s’épaissit et on en déduit que les deux femmes sont liées, mais par quel moyen, telle est la question. Le rythme est soutenu, les pauvres personnages n’ont presque pas une minute pour souffler. On découvre encore de nouveaux mythes dans ce monde décidément très riche. J’aime bien la vision du vampire qui y est décrite. J’aime bien aussi la légende de la femme sans visage et j’ai hâte d’en savoir plus sur les derniers arrivants.
J’ai aimé que Shandra et Kahlen arrivent à se dégager un peu d’intimité et de temps pour discuter, j’ai pu mieux ressentir le lien qui les unissait ici que dans l’épisode précédent. Bref j’ai passé un bon moment, d’autant qu’au final Kahlen n’est pas aussi clair qu’il n’y parait ! Et ça aussi j’aime 🙂








– Le temps volé (C. Duval), auteur francophone, voir la page facebook

Aaah les histoire de Chloé ! C’est toujours d’une douceur, d’une sincérité et emprunt d’une magie romantique à laquelle je craque ! Servi par une écriture fluide et sans anicroche, l’histoire du Temps volé est jolie comme tout, implantée dans notre chère Bretagne. Ca a été une très belle parenthèse ! Encore une fois je me suis projetée aux côtés d’une héroïne humaine, altruiste, pleine de bonté qui irradie de lumière. Elle est entourée de personnages tout aussi généreux ! Comme quoi il n’y a pas besoin d’ex jaloux, de copines peau de vache, d’obstacle en tous genre pour écrire une romance captivante :p En plus c’est une vraie bouffée d’oxygène à côté de toutes ces romances érotiques/dark érotiques qui inondent le marché ces dernières années.

J’ai préféré Erwan, le héros d’antan à Romaric le contemporain, ce dernier, bien que diablement sexy, était un poil trop parfait pour moi. Il a été éclipsé par Erwan ! A part ça, j’ai donc passé un super moment, en plus il y a des chevaux *___* et l’histoire de fond est si touchante, si réaliste ! 

C’est vraiment une histoire qui vous donne le sourire du début à la fin, un vrai baume au cœur 🙂

– La voix brisée de Madharva (M. Rivero), auteur français 

Je ne connaissais pas l’auteur et ce fut une bonne découverte ! L’histoire est originale, vraiment sympa, avec un héros qui m’a bien plu. Les idéaux cachés derrière les altercations entre les humains normaux et les humains augmentés sont applicables à bien des débats, de même que la pression du showbiz sur les artistes. Le roman est riche mais parfois un peu trop, j’ai été larguée dans les combats virtuels ou même non-virtuels avec toutes les armes, les combines etc. Je reste indécise car en fait l’univers n’a eu de cesse de me rappeler l’excellent jeu Deus Ex : Human Revolution et du coup ça m’a plus gênée qu’autre chose car je n’arrivais pas à transposer l’histoire dans un cadre propre. Dommage car les thèmes étaient chouettes et j’ai beaucoup aimé le personnage de Madharva !
 

Top Ten Tuesday 4

Top Ten Tuesday #4

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur le blog Frogzine.
Semaine du : 15 décembre 2015



Les 10 romans que vous souhaitez recevoir du Père Noël
Le classement ne va pas être difficile, je n’ai qu’à reprendre ma liste de Noël 🙂 Je vous ai fait une compile photo en bas de page !
1) Les épées de glace intégrale d’Olivier Gay
 Car je suis fan de l’auteur et que j’ai patiemment attendu cette réédition qui en plus a une couverture signée Magali Villeneuve *___* Si je l’ai pas au pied d’un sapin, je fais un scandale, si si !

2) Le septième guerrier-mage de Paul Beorn
J’avais bien aimé le précédent roman fantasy de cet auteur lui aussi français (Les Derniers Parfaits) donc je lui fait confiance pour avoir un récit épique ! (Et puis cette couverture, mince !)
3) La moitié d’un roi + la moitié d’un monde de Joe Abercombie
Je n’ai encore jamais lu cet auteur mais il a l’air plutôt bien accueilli par les critiques et puis ces couvertures, encore une fois, me font espérer un récit époustouflant !
 4) Port d’âmes de Lionel Davoust
J’adore ce que fait Lionel, que j’ai découvert grâce à sa super trilogie Léviathan, donc je me dois de remplir ma bibliothèque de ses excellents ouvrages 🙂

 5) La Fournaise de Alexander Gordon Smith
Je ne connais pas cet auteur, mais sérieux, la couverture ? Un pousse au crime livresque ! Le résumé m’a beaucoup alléché aussi ! Depuis mon énorme coup de coeur spontané pour l’Epouvanteur, je me penche de plus en plus vers les livres jeunesses ! J’ai hâte de découvrir cette série !!

 6) Mr. Mercedes de Maître KING
Je n’ai pas besoin de justifier celui-là ! C’est maître KING !
 7) Nosfera2 de Jo Hill
Mes premières incursions dans l’univers du fils de King sont une réussite, alors je le veux absolument ! 
 8) Faucheur, intégrale de David Gunn
Parce qu’il a l’air bien chouette et qu’un peu de SF me fera le plus grand bien !

9) Cavalier Vert T1 de Kristen Britain
J’ai l’intégrale sur ma lieuse mais force est de constater que les gros bouquins, j’y arrive pas en numérique ! Et puis mince quoi ces couvertures d’Alexandre Dainche sont canons !

10) Dragon Déchu de Peter F. Hamilton
Il serait temps que je me penche sur ce monument de la SF quand même  !


Et vous alors, quelle est votre liste ? Je suis curieuse !!!


Bilan lecture novembre 2015

Lectures de novembre 2015


Fantasy
– Eternité T1 : le prix d’Alaya (M. Ségura) auteur français, voir le site
J’avais vu cette trilogie sur le catalogue France Loisir et après avoir lu des super critiques chez Allisonline, je me suis décidée à prendre Eternité. Je ne regrette pas du tout car j’ai beaucoup aimé ma lecture. Ce que je regrette c’est de l’avoir débuté en plein NaNo car j’ai dû baisser mon rythme de lecture et du coup j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire à force de lire par à-coups.

Un monde original et bien fouillé, des personnages attachants, une héroïne charismatique comme je les aime, une magie qui change avec plus de contraintes et des épreuves qui attendent nos héros. J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Naslie, dont on apprend la difficile vie d’Elue au fil du roman. Quel courage ! Quel caractère ! Je suis fan ! J’ai bien aimé aussi le beau Yshem, qui a bien évolué quand on compare son passé et son présent :p Son Luminis est trop chou aussi ! Quant à Jelis, le fils de Naslie c’est fou comme par moment il fait mature et à d’autre son véritable âge ressort, en particulier quand il joue les têtes de mule. J’ai un peu de mal à poser mes mots pour décrire ce roman qui est plus complexe qu’il n’y paraît, donc je n’ai qu’un conseil : lisez-le ! La plume est fluide et agréable, vraiment c’était une très très bonne découverte ! Il na va pas falloir que je laisse passer trop de temps avec le T2, de toute manière j’ai trop hâte de savoir ce qui va leur arriver !!!

Thriller
 – Vague de chaleur (R. Castle)
 J’ai été super fan de la série Castle à sa sortie ! Pensez-vous, un héros écrivain (et qui ne ressemble pas à celle d’Arabesque LOL), joué par Nathan Fillion (aaah Firefly *___*) et qui porte des gilets pare-balle avec la mention « Writer » dessus. J’ai adoré ! Depuis j’ai un peu lâché car c’est assez redondant et ça traînait en longueur pour la romance. J’aime toujours retomber dessus mais je ne retrouve pas le souffle épique de la première saison. 

Bref, dans l’histoire, Castle accompagne Beckett qui est flic pour s’inspirer d’elle et écrire des bouquins. Le roman Vague de chaleur est le roman que Castle écrit dans la série. Voyant qu’ils avaient été vraiment édités, je me suis jetée dessus (et sur celui d’après aussi), me disant que c’était peut-être l’un des grands pontes du thriller qu’on croise dans la série qui l’avait écrit (James Patterson ou Michael Connelly). 

Outch la déception !! C’est mauvais, mais mauvais ! Tellement que j’ai abandonné ma lecture. Oui. Fait quasi impossible avec moi. C’est mal écrit, expéditif, avec des fautes, des tirets de dialogue dans la narration, on ne sait pas qui parle. En plus, les héros, censés être les reflets de Castle et Beckett ne me paraissent que des pâles copies. On dirait une sous adaptation de la série. Je ne suis même pas arrivée à la moitié. 

Du coup je suis bien embêtée car j’avais acheté la suite… j’ai mal géré. Mais je ne le la lirai pas. On ne sait toujours pas qui écrit ces romans (Richard Castle n’existant pas), l’éditeur garde le secret mais j’espère bien que ce n’est pas Patterson&co, sinon bonjour ma désillusion sur ces auteurs Best Seller !
  

Autre
– Lignes de vie (S. Bailly) auteur français, voir le site

J’avais gagné cette première édition de Lignes de vie grâce au concours organisé par l’auteur en 2014. C’est un roman très court, sous forme épistolaire. Le format était déjà original et j’ai bien apprécié de suivre les deux héros. J’avais pas du tout l’impression de violer leur intimité mais bien de la partager. Comme tous les romans de Samantha, il sonne très juste à mes oreilles, il y a des aspects ou des réflexions familières, d’autres qui m’ont poussée à m’interroger. J’ai partagé les joies, les doutes, les peines des deux héros au travers de leurs lettres où ils se mettent à nu. Ce roman a eu de l’écho pour moi puisque je partage plus facilement mes émotions à l’écrit qu’à l’oral. Leur style était parfois un peu trop lyrique, j’en conviens. J’ai eu peur à la fin que le schéma soit identique à ceux de Ce qui nous lie et Stagiaires, mais non ! J’ai passé un sympathique moment, tout en douceur et en émotion ^^ Le roman est réédité en primo-numérique chez Emma/Bragelonne s’il vous intéresse 😉


1 mois, 1 maison, 1 achat : Editions du petit caveau

Bonjour à tous,
Le mois dernier j’ai contribué à l’événement organisé sur Facebook par Vision livre : Un mois, une maison, un achat. Rappelez-vous, en septembre, les Editions du Riez étaient à l’honneur et j’avais lu puis chroniqué leurs livres qui étaient dans ma PAL. 
Pour octobre, c’était au tour des Editions du Petit Caveau ! Cette fois-ci j’ai suivi les consignes et ai donc effectué un achat… de plusieurs livres, forcément ! L’éditrice a en plus joué le jeu en proposant des promotions, des cadeaux et des frais de port offerts ! Bref, mon post est tardif car j’ai fais mes courses livresques un peu tard et que j’attendais de recevoir tous les livres avant de prendre ma photo, mais la Poste nous a mis des bâtons dans les roues, du coup j’arrive après la bataille !
Je n’ai eu qu’une seule expérience avec le Petit Caveau, au travers de la série PureSpace de ma chère Cécile Duquenne (que j’ai beaucoup aimé, évidemment et que je vous conseille fortement)
Donc, voici mon butin :

J’ai profité des réductions et des frais offerts pour prendre la trilogie complète du Dernier Vampire de Jean Vigne, auteur découvert avec sa série Néachronical. Et tant qu’à faire, j’ai aussi pris l’intégrale de luxe de la série Bad Moon Rising de Marika Gallman, dont je n’ai encore lu aucun livre. Ce sera l’occasion. Je suis pas une très grande fan de Bit-Lit traditionnelle à cause des codes du genre, mais là, le résumé et les critiques (et la superbe couverture) m’ont convaincue ^^

Maintenant va falloir lire tout ça en 2016 :p Si cela vous intéresse, le mois de novembre est consacré aux Editions Kitsunegari 😉

Top Ten Tuesday #2

Top Ten Tuesday #2


Chose promise chose due, voici le vrai TTT de cette semaine 🙂

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur le blog Frogzine.
Semaine du : 03 novembre 2015




Les 10 sagas les plus addictives
(Il n’y a pas de classement c’est selon mon envie)

1) Le cycle des Robots d’Isaac Asimov
 En particulier le cycle d’Elijah Baley et la Cité des robots (écrite par d’autres auteurs) qui m’ont énormément inspirés et que j’aime relire. 
 
2) Les Aventuriers de la Mer de Robin Hobb
Une addiction récente mais tenace ! Gros coup de coeur pour cette saga !

3) L’Epouvanteur de Joseph Delaney
Je me suis lancée dedans après avoir vu la bande annonce du film (qui est sorti bien plus tard au final et qui était vaguement inspiré). J’adore ! Et j’ai contaminé mon homme ! 
 
4) Le Trône de Fer de G.R.R. Martin
J’ai vraiment besoin de commenter ce choix ? :p

 5) Le Noir est ma Couleur d’Olivier Gay
Accro dès les premières lignes ! Coup de coeur, c’est vraiment génial, les persos sont top, le rythme, l’humour, la magie, le drame, y’a tout tout tout ! J’ai contaminé Elyra 😉

 6) Les Foulards Rouges de Cécile Duquenne
J’avais lu le 1er épisode gratuit sur ma liseuse et ensuite j’avais (im)patiemment attendue la sortie de l’intégrale papier. L’univers, les persos, les idées déjantées de Cécile, j’adore tout ! Et puis Firefly, quoi !
 
7) La Dernière Terre de Magali Villeneuve
Pfiouu une pure tuerie. Un univers et des personnages au top, je ne voulais pas refermer les livres et j’aurais avalé sans aucun problème 800p de descriptions supplémentaires. L’intégrale sort bientôt je vais les relire avec un immense plaisir en attendant le T3. Une de mes meilleures découvertes !

8) Les Nephilims de Fabien Clavel
Une série trop méconnue, issue d’un JDR et qui m’a tellement inspirée. C’est avec une grande joie que j’ai appris les rééditions en 2 intégrales (avec des couv’ sublimes). J’ai hâte de me replonger dedans.
 
9) Les Enkoutans d’Anne Rossi
De la romance numérique de pirates ! Un vrai régal à lire. Des héroïnes fortes, des héros sexy et différents, une ambiance de piraterie, des voyages en bateau. Que demande le peuple ?
 
10) La saga Dune de Frank Herbert et les suites/préquelles par son fils Brian et Kevin J. Anderson
Ai-je aussi besoin de développer ce point ? Dune, c’est un incontournable, point à la ligne.

Top Ten Tuesday #1

Top Ten Tuesday #1


A force de voir passer ce tag j’ai eu l’envie soudaine (un coup de stromboli comme dirait mon boss) de m’y mettre aussi ! Faut dire que les derniers thèmes me plaisaient donc hop je prends le train en marche pour participer à ce rendez-vous livresque 🙂 N’hésitez pas à participer à votre tour ^^ Je fais d’abord celui de la semaine dernière et celui de cette semaine sera posté jeudi ou vendredi.
Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur le blog Frogzine.

Semaine du : 27 octobre 2015




Les 10 auteurs qui prennent le plus de place dans votre bibliothèque
1) Stephen King 
 Qui en doutait ? C’est le Maître un point c’est tout. Il me faut TOUTE sa bibliographie (que je n’ai pas encore)
 
2Christian Jacq
Je ne les ai pas rapatriés, ils sont chez les parents mais j’en ai un paquet. Faut dire que j’adore la mythologie égyptienne et que cet auteur est assez prolifique.

3) Joseph Delaney
Parce que l’Epouvanteur *____* (et bientôt Arena 13 !!!)
 
4) Herbert père et fils
Pareil ils sont chez les parents mais entre les Dune et les suites/préquelles, ça fait du monde

 5) Isaac Asimov 
Parce que c’est le Maître numéro 2

 6) Samantha Bailly
Et encore, je les ai pas tous ! Je compte aussi son ancienne édition d’Oraisons.
 
7) JK Rowling
Harry Potter !!!

8) Robin Hobb
Et encore, ce n’est que la collection à l’instant T, on en reparle dans quelques mois…
 
9) Dana B. Chalys
Ma soeur de plume 🙂
 
10) Cécile Duquenne 
Je les achète les yeux fermés, vivement les prochains !


 Et vous alors ? Qu’est-ce que vous pouvez me dire sur votre bibliothèque ? :p

Bilan lecture octobre 2015

Lectures d’octobre 2015

  Science-Fiction
 – IF 387 (J-M Calvez), auteur français
*coup de coeur*

Dans le cadre de mon challenge « terminer ma PAL de 2014 » j’avais ce roman de Jean-Michel, qu’il m’avait gentiment dédicacé à Zone Franche 2013 à l’époque où nous pensions que mon roman de SF sortirait dans les mois à venir… *vous pouvez insérer un LOL ironique*. Bref, du coup son roman a sédimenté dans ma bibliothèque, d’autant qu’il faut avoir les neurones bien alignés pour lire ses romans. 
Je me suis régalée ! De toute manière, le roman partait gagnant car on y parle de biologie (certes extraterrestre), de faune, de classification et de planètes-jungles. La biologie c’est mon domaine alors vous vous doutez bien que j’ai été attentive. 
La plume de Jean-Michel est toujours technique mais maîtrisée. Ses romans parleront davantage aux gens qui ont un pied dans la science car il s’exprime avec un vocabulaire compréhensible par des néophytes mais tout de même technique. J’étais plus à l’aise dans ce roman plutôt que dans Aliénations car je retrouvais plus d’aspects scientifiques familiers. 
Au-delà de l’influence scientifique, ce roman nous interroge sur des concepts de notre époque, à savoir la classification, l’intelligence, la frontière entre animal et andromorphe, sur l’anthropocentrisme etc. En plus, nous avons un vrai suspense avec ces fameux lémuriens. Franchement, j’ai été épatée, c’était une excellente lecture, un coup de coeur, même. A la fois pour l’aspect scientifique que pour les lémuriens justement et le suspense qui les accompagne. La fin est géniale, les réflexions sont vraiment pertinentes et intéressantes. Le seul point négatif est que l’on sait au final peu de réelles choses sur notre héros en dehors de l’action qui se déroule dans le roman.

Fantasy
– Les aventuriers de la mer T3 (R. Hobb) *coup de coeur pour la saga*

 En fait, j’ai lu ce roman en septembre, mais comme je faisais un mois 100% Editions du Riez, j’ai décalé sa chronique. Encore un tome lu très vite, où les événements s’enchaînent dont certains sont à présent irrévocables ! J’ai eu beaucoup de sympathie pour le pauvre Hiémain qui gagne en charisme à la hauteur de ses souffrances. Althéa qui avait gagné en modestie est allée aux devants de sacrés déconvenues ! Je suis toujours aussi fan de Brashen, j’ai craint un moment qu’il ne devienne un peu trop gentillet mais ça va, pour l’instant je maintiens mon coup de cœur pour lui !
Kennit le pirate a lui aussi son lot d’épreuves dont il n’est pas encore sorti ! Quant à Kyle que je déteste cordialement… ma foi, il a enfin droit à un retour de karma !!! Bim dans les dents ! Son insupportable fille Malta la tête à claque va elle aussi y avoir droit. 
Bref, un tome avec pleins de bouleversements ! Vivement la suite ^^

 – Lunardente T2 : de larmes et de sang (T. John), auteur français

Le premier tome avait été un coup de cœur l’an dernier. J’avais ensuite voulu laisser un peu de temps entre les 2 tomes pour éviter l’overdose vu que ce sont de gros bouquins. J’aurais pas dû, car sans rappel des personnages et des maisons j’ai mis beaucoup de temps à retourner dans l’histoire. Vu le nombre de personnage, ce rappel aurait été vraiment nécessaire ! Bref, ce tome n’est pas un coup de cœur mais j’ai quand même passé un bon moment. L’intrigue avance, certains personnages se dévoilent, on en apprend  plus sur la Fossoyeuse etc., mais le premier tome était clairement plus palpitant. D’autant que la fin me semble appeler une suite…mais comme la maison a fermé (ben oui c’était Asgard, comme moi…) et que l’auteur n’a pas de site actualisé, j’ai bien peur de ne pas avoir de réponse à mes questions. En tout cas j’ai fait une bonne découverte avec cette série 🙂

 

Fantastique/horreur

Animae T2 (R. Dambre), auteur français, voir la page facebook
(Prêté par Sedenta)

J’ai retrouvé avec plaisir notre héroïne, Lou, qui doit conjuguer entre sa vie professionnelle d’espionne pour les services secrets français et sa nature de Daïerwolfs. On entre très vite dans le vif du sujet et dès lors, impossible de lâcher le bouquin ! Tout s’enchaîne vite, mais le rythme rapide n’empêche pas à l’auteur de bien installer l’intrigue, de répondre à nos interrogations et le tout sans négliger ses personnages. Ce que j’apprécie, outre l’humour de Lou, c’est que l’on a de manière égale les emmerdes dans la vie « normale » de Lou et ses emmerdes avec les Daïerwolfs ! Ca lui fait de sacrés longues journées ! Les deux facettes sont passionnantes et l’auteur n’est pas tombée dans le piège de tout relier. J’ai bien aimé l’histoire du méchant côté Daïerwolfs et j’ai hâte de voir les implications pour le futur !
Niveau personnage, mes chouchous Benjamin et Camille restent inchangés ^^ Joshua, le beau capitaine est très juste aussi, plusieurs fois j’ai cru qu’il tombait dans le nyan-nyan mais non, l’auteur faisait des feintes et c’est tant mieux !
Bref, encore un très bon moment de lecture, j’ai avalé le roman en deux jours 🙂 Je vous conseille vraiment cette série !


– Les Larmes rouges Reminiscences T1.1 (G. Caldera), auteur français voir le site 
*coup de coeur*

J’ai fini par me laisser tenter et acheter ce 1er tome (enfin, 1ère partie de 1er tome), en optant pour la version poche pour soulager mon porte-monnaie (même si j’avoue, la version Collector du Chat Noir est alléchante). Les critiques si élogieuses et ma curiosité m’ont poussée vers cette auteure que je suis sur les réseaux sociaux sans l’avoir jamais lue. Hé bien, c’est un vrai coup de cœur ! Pourtant, les vampires romantiques, ce n’est pas vraiment ce que je recherche en premier lieu. Néanmoins, la sublime plume de l’auteur (j’insiste, elle est magnifique), son intrigue et le personnage de Cornélia m’ont séduite. J’ai trouvé Cornélia très juste, elle a ses qualités et ses défauts et même si nous sommes très différentes, j’ai réussi à me mettre très vite à sa place. Ce n’est pas toujours évident de trouver le bon équilibre dans les livres de ce genre pour ne pas avoir soit l’héroïne nunuche à la Bella, soit la baddass à la Buffy. Là, j’ai trouvé Cornélia très humaine et réaliste. Bon, je dois pas spoiler, mais les épisodes de son passé sont passionnants à suivre, le présent aussi d’ailleurs. Certains passages horrifiques sont vraiment ultra prenants, quant aux émotions, elles sont là aussi très bien dépeintes. J’ai amplement partagé la colère de l’héroïne à être sans cesse surveillée et de devoir toujours rendre des comptes.
Bon, vous l’aurez compris, j’ai adoré ! Le vampire, mister Henri (bon c’est pas spoil ça, on devine tout de suite) est construit de telle façon que je n’ai pas encore d’opinion sur lui. Ses humeurs sont changeantes, il est parfois très protecteur, parfois ses desseins sont plus mystérieux, on ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui, ni quels sont ses sentiments pour Cornélia. Mon seul bémol concerne le personnage de Maxime, qui est traité trop rapidement pour qu’on ressente les réels liens entre lui et Cornélia.
En conclusion : je vais me jeter sur la suite et me pencher attentivement sur les autres œuvres de l’auteur 🙂

– La Tour (C. Duquenne), auteur français, voir le blog

Cécile fait toujours des trucs de dingue. Et quand ce n’est pas dans ses histoires, c’est dans la création de ses histoires. Si La Tour n’est pas aussi déjantée que ses autres œuvres, Cécile l’a pondu en 3 jours top chrono lors d’un challenge. Je lui tire mon chapeau ! Mon moteur diesel et moi-même en serions incapables. Ce petit roman a donc été écrit dans un très court laps de temps et cela se ressent sur le rythme qui est rapide (mais pas bâclé, entendons-nous bien.)
J’ai été agréablement surprise car certains ficelles étaient suffisamment grosses pour tomber dans du déjà-vu. sauf que Cécile a su s’en tirer avec originalité et brio. Son héroïne, qui part de rien depuis le sous-sol marécageux (peuplé de crocodiles, sympa ! Le syndrome du Gator ?), sans même son prénom dans les premiers instants, se dévoile par la suite et a été très fouillée. J’ai vraiment adoré découvrir ces vérités sur Jessica, c’est fort, touchant et flippant à la fois. Flippant car tellement réaliste… je veux pas vous spoiler mais cela reflète tant l’injustice de notre société. Les criminels sont mieux traités que les victimes, et ça, ça me dégoute profondément. Bref, le passé et le combat de l’héroïne dans la Tour étaient vraiment super prenants. Les émotions étaient là, ça m’a prise aux tripes. L’évolution, le cheminement mental et physique de Jessica m’ont beaucoup plu. 
Malgré tout, c’était un poil trop rapide pour moi, même si le rythme, le format et le challenge l’imposaient. Et ça manquait parfois de subtilité, en particulier sur les phrases chocs. J’en suis très friande mais là, certaines insistaient trop, elles ressortaient d’autant plus qu’on est dans un format court et surtout qu’elles soulevaient des évidences (monter, survivre etc.). Je reste indécise sur le pari de James, dont on ne sait strictement rien. D’un côté c’est atypique et sympa car on a pas de préjugés mais c’est quand même un poil frustrant et ça limite l’empathie, surtout pour la fin. 
Au final j’ai passé un super moment ! Pour sa première incursion en Young Adult, Cécile frappe fort ^^ (et puis quelle couverture !!).

– Le Diable en gris (G. Masterton)

C’est mon premier Masterton ! Sedenta m’avait recommandé cet auteur alors quand j’ai eu 10€ de cumulé sur ma carte Fnac, j’ai profité de l’édition spéciale anniversaire 10 ans de Bragelonne pour prendre ce roman. Il fait partie de mon challenge « terminer ma PAL de 2014 ». Que dire ? C’était sympathique ! L’histoire est top, l’histoire du meurtrier, la partie sur la Santeria que je ne connaissais absolument pas, la brigade du Diable, c’était vraiment génial tout ça. Sans parler des meurtres criants de vérités, brrr. Pas de doute, c’est un maître le type ! Il maîtrise son sujet et a fait des recherches, que ce soit sur la Santeria ou la guerre de Sécession.
Vraiment un bon roman. Le seul truc qui m’a gênée à ma lecture c’est le héros. En fait je n’ai pas trop compris les intentions de l’auteur à son sujet. J’étais avec lui, pas de soucis, d’autant que son histoire avec sa femme est touchante, mais son comportement laisse à désirer. Je ne comprends pas en fait si c’est du 2nd degré, si l’auteur a voulu en faire un héro détestable avec les femmes, si c’est la technique de drague de l’auteur et que tout ceci lui parait normal… J’avoue être perdue mais notre héro est un gros enfoiré. Sauf avec sa défunte femme et Sandra qui est une gamine. Du coup ce n’était pas vraiment drôle en fait et ça m’a donne l’impression d’un perso bancal car je trouve que ça colle pas du tout.
A part ça, bonne lecture. Bien sûr il ne détrône pas mon Maître King mais je verrai à l’occaz pour me laisser tenter par ses bouquins.

 Thriller

– Les runes de feu (C. Carau), auteur français, voir le site 

Je ne connaissais pas l’auteur et si la couverture était très attirante, je n’étais pas certaine que l’histoire me plaise. Mais le résumé promettait des meurtres rituels intéressants et une époque chargée en Histoire.

Je suis bien embêtée car je n’ai pas du tout accroché, au point de bâcler ma lecture pour avoir le fin mot de l’histoire. L’intrigue est en effet intéressante, il y a du suspense et pleins de fausses pistes, les derniers meurtres m’ont en effet fait froid dans le dos (dommage que ça arrive si tard), mais je n’ai jamais réussi à rentrer dans l’histoire. C’est purement une histoire de goût : ni le style, ni les personnages n’ont trouvé grâce à mes yeux. Autre point qui n’a pas facilité mon immersion, j’ai trouvé que les dialogues et pensées des personnages ne faisaient ni naturels, ni spontanés 😦

Je salue le travail de l’auteur sur les explications historiques et précises seulement j’aurais largement préféré ressentir l’ambiance réelle de ces années 30 (enfin proche 40 plutôt). Après, le livre est bien écrit, les descriptions sont bien faites aussi, il n’était juste pas fait pour moi. Le livre a de très bonnes critiques sur le net, donc si vous me lisez, ne vous arrêtez pas qu’à mon avis, laissez-lui sa chance !



Autre

– Les Stagiaires (S. Bailly), auteur français, voir le site

En général je ne suis pas très attirée par les romans qui n’ont pas de touche SFFF ou bien ce doit être des romances (et encore je suis exigeante dessus), mais pour avoir lu presque tous les livres de l’auteur, je savais que sa plume saurait me plaire. Et ce fut le cas ! Dès les premières lignes, j’ai été happée dans l’histoire et résultat, impossible de lâcher le bouquin !! Je l’ai dévoré en 2 jours !
Samantha a décidément une jolie plume et nous narre une histoire encore avec justesse et simplicité. J’ai été plusieurs fois stagiaires, donc j’ai pu facilement m’identifier aux préoccupations des personnages, sauf que mes stages ne se sont pas réalisés dans les mêmes conditions (domaine de l’environnement dans des petites structures associatives), du coup je découvrais cet autre univers. Au final, on parle plus des relations entre les stagiaires que du stage lui-même, et l’auteur nous brosse une image très réaliste des jeunes d’aujourd’hui, bien que ce ne soit pas celle que je préfère… Ca se lit bien, la mise en page avec les chats/sms est moderne et agréable à lire. Le clin d’oeil de fin avec les employés, c’était bien trouvé ! Je regrette juste d’avoir eu le même schéma amoureux que pour Ce qui nous lie, je termine le roman avec une note de pessimisme quant à l’amour et ses intérêts. Dommage, il y a tellement de diversité de relation… j’espère que ce sera différent dans le prochain (CDD).


Challenge lecture : finir ma PAL de 2014

Bonjour à tous,
Cette semaine j’ai pris une bonne résolution : m’occuper des livres qui hantent ma PAL depuis 2014 ! A deux mois de la fin de l’année, j’en conviens, c’est pas le plus malin. D’autant que j’ai le NaNoWriMo en plein milieu durant lequel l’écriture prend le pas sur la lecture.
Mais je tente quand même 🙂 Voici donc les coupables : 
Je triche, y’a pas tous ceux que j’ai empruntés aux parents !!
Alors, décortiquons la liste ! 
Oraisons, de Samantha Bailly. C’est une réédition, j’avais déjà lu la précédente version en 2 volumes. En plus, j’ai aussi Métamorphoses, que je veux lire avant car c’est une préquelle à Oraisons. Donc, c’est sûr, celui là ne sera pas lu dans le challenge.
22/11/63 du maître King qui, curieusement, ne m’attire pas autant que ses autres œuvres..
Les voies d’Anubis de Tim Powers : en fait je n’avais acheté ce roman que pour deux raisons, qui sont Anubis (mon Dieu égyptien préféré) et l’objet livre très beau. Je n’ai jamais lu de Steampunk, et je l’avais un peu commencé, sans être enthousiaste. J’avais arrêté. J’attends donc un meilleur moment pour m’y remettre.
Le Diable en gris de Graham Masterton : il a pâti de mon envie de lire beaucoup plus de francophones cette année. Je vais le lire durant le challenge c’est sûr !
Chesstomb de John Ethan Py : lui aussi, c’est sûr que je le lis.
Les stagiaires de Samantha Bailly : je l’ai gagné l’an dernier lors d’un concours organisé par l’auteur. Je viens de le commencer et c’était déjà très très prenant ! 
– Les Richard Castle : en fait je n’étais pas sûre que France Loisir ait sorti les tomes dans l’ordre donc à chaque fois j’oublie de vérifier… oups. Hop, c’est fait, donc ce sont bien les 2 premiers de la série, je vais pouvoir les lire sans plus d’excuses pourries 🙂
Le Trône de Fer T3 : pas sûre de le lire, je mets presque un mois à chaque intégrale. Peut-être si j’arrive à lire presque toute ma PAL du challenge. Mais j’ai quand même lu les intégrales 1 et 2 cette année ! 
Eternité T1 de Magali Segura : je ne sais pas pourquoi je l’ai pas encore lu… d’autant que j’ai acheté toute la trilogie à France Loisir sans même savoir si ça va me plaire, ah ah XD Allez, hop d’ici le 31 décembre, je m’engage à le lire ! 
If 837 de Jean-Michel Calvez : les livres SF de Jean-Michel, faut avoir tous ses neurones activés pour bien les apprécier, du coup je n’osais pas m’y mettre. C’est l’occasion ou jamais !
Lignes de Vie de Samantha Bailly : lui aussi gagné au concours, il sera vite lu ! 
La maison Ogre d’Arnaud Prieur : je ne l’ai pas lu dans le cadre du mois 100% Editions du Riez car je ne voulais pas être influencée étant donné que j’écris aussi un roman sur le thème du croque-mitaine. Du coup je ne sais pas si je vais pouvoir le lire d’ici la fin de l’année. A voir.
Donc une douzaine de livres ! En ce moment je lis les Stagiaires, que je vais vite engloutir je pense. Si vous voulez orienter ma prochaine lecture, n’hésitez pas 🙂

Bilan lecture août 2015

 Lectures d’août 2015

Fantasy
– Trône de Fer Intégrale T2 (G.R.R. Martin)

Je n’ai pas pu résister et après quelques petites lectures, je me suis replongée dans l’univers du Trône de Fer. Que dire ? J’aurais peut-être dû attendre un peu car en fait, c’est long ! Plus de 800p écrites en version poche ça fait beaucoup à avaler en fait XD Ca m’a pris la moitié du mois pour lire ça. Mais ça reste passionnant ! Encore une fois, d’avoir vu la série m’a facilité la lecture, mais certains événements sont différents. En tout cas, l’alternance des personnages chapitre par chapitre est vraiment agréable, ça permet de faire avancer l’intrigue sans pour autant multiplier les points de vues sur une même scène. Je suis quand même impatiente d’atteindre des scènes qui n’auront pas été traitées dans la série. Vu que celle-ci se détache complètement des bouquins à partir de la 5 ou 6ème saison, ça finira bien par arriver. Apparemment, ça commence déjà à différer pour l’intégrale suivante (qui est encore aux mains de mon père pour l’instant).

Le pacte de Sliter (J. Delaney)

Le 11ème tome de la série 🙂 Cette fois on ne retrouve pas notre ami Tom, ni l’épouvanteur, mais un nouveau personnage en la personne (ou l’animal plutôt vu que c’est un humanoïde à tête de loup) de Sliter. Nouveau pays plus nordique, nouvelles créatures et nouveaux dangers. Mon copain a préféré ce tome, personnellement je l’ai trouvé sympathique mais loin du coup de coeur habituel. Le début est bien trop rapide. Certes, l’écriture épurée et un rythme soutenu sont le style habituel de l’auteur mais là, c’est vraiment expéditif au début ! En plus, le phrasé court et direct de Sliter n’arrange rien. J’ai dû attendre la moitié de l’histoire pour m’attacher à lui.
Autre point négatif : les nombreux termes étrangers. L’auteur a situé l’intrigue en dehors du Comté et s’est senti obligé de créer de nouveaux mots à la consonance différente pour sa culture nordique sauf que ça m’a plus agacé qu’autre chose. Ca n’apporte rien du tout, au contraire ça complique la lecture. Okay, pour les noms de créatures, c’est normal, mais il y a un terme différent pour tout, à commencer par les humaines qui s’appellent des Purras.
Bref, heureusement que l’intrigue au milieu prend une tournure intéressante et que l’on retrouve l’un de mes persos préférés (je vous dis rien) et que le monde est toujours aussi intéressant, car sinon, c’était mal barré au départ. Même si j’ai eu du mal à m’attacher à Sliter au départ, j’ai beaucoup aimé l’ado qui l’accompagne et leur relation.

Fantastique
Nécrophiles Anonymes T3 : le dernier des Nephilim (C. Duquenne), auteur français, voir le site 

Nouveau tome, nouveau narrateur ! Ou narratrice plutôt, car après Népomucène et Bob, voici Gabrielle 🙂 Et je dois dire que j’ai préféré ce tome en partie pour sa narratrice avec qui j’ai eu beaucoup d’affinité. Le tout est punchy, encore plus décalé, j’ai bien rigolé, ça fonce d’abord et après ça pose des questions. J’ai presque lu d’une traite ce roman, et ça n’arrête pas. Pas le temps de se poser que hop y’a un nouveau rebondissement. Je trouve que l’alternance des narrateurs d’un tome à l’autre est d’une part original et d’autre part, très riche pour la saga. En tout cas, chacun des trois premiers tomes a un ton spécial, un style et une dynamique propre en fonction du personnage et chacun y trouvera son compte. Par exemple, le T2 était plus lent, plus mélancolique car nous étions dans la tête de Bob.

Ici, j’ai beaucoup aimé le fait qu’on voit le groupe de Nepo, Bob et les autres avec le regard de leur ennemi. Ils ont vraiment l’air d’une équipe de rigolos vu de l’extérieur XD J’ai trouvé Gabrielle très humaine. tout comme Bob le vampire, c’est son passé qui est au centre de l’intrigue et je l’ai trouvé fort intéressant. 

La fin nous laisse sur notre faim justement car tout n’est pas réglé pour autant ! Si on a des réponses et des liens avec le tome précédent, on a surtout de nouveaux ennuis en perspective pour le prochain tome, que j’attends avec impatience 🙂 Par contre, en parlant de tome précédent,  j’avais complètement oublié certains faits du T2, comme l’implication d’Ambrosius avec le cas Dorian Gray, ou la présence d’Abraham. D’un autre côte je l’avais lu en 2013 aussi ! En conclusion : vivement la suite 😉 Oh et j’ai bien aimé la dédicace de l’auteur à la saga des Enfants de l’Ô de Vanessa du Frat. En effet, on retrouve une Line et un Luka sur le point de se marier dans ce tome !

 Thriller

– Leviathan T3 : le Pouvoir (L. Davoust), auteur français voir le site
Et voilà, j’ai enfin conclu cette incroyable trilogie ! Fiou ! Que dire ? Lionel Davoust est un talentueux écrivain, il n’y a aucun doute. Imaginaire, plume maîtrisée, sens du détail, expérience, personnages travaillés et intelligents, réflexion, richesse de l’univers… Un cocktail impressionnant. Il va falloir que je vous détaille un peu tout ça.

L’histoire est passionnante, on retrouve Michael notre biologiste marin, déjà bien éprouvé par les événements du T2, toujours à la recherche de la vérité. Le danger plane dans ce tome mais surtout chez les mages. Le lecteur obtient des réponses avec différents personnages, ce qui fait qu’à certains moments, nous en savons plus que les protagonistes. Tout est très bien rodé, niveau suspens, rebondissements, vérités, action et pauses. Parfait dosage !

Les personnages… c’est vraiment étrange car d’un tome à l’autre, j’ai davantage apprécié tel ou tel personnage. Par exemple, le héro Michael, je voulais lui botter les fesses dans le T1 pour le faire sortir de sa passivité. Je l’ai adoré dans le T2 et là, dans le T3 j’ai eu du mal à me mettre dans sa tête. Masha, quant à elle, était top dans le T2 et par contre enchaîne les échecs dans le suivant… ce qui ne veut pas dire que je ne l’ai pas aimé, non, ça veut dire que l’auteur a su faire évoluer ses personnages. Ils avancent, reculent, chutent, remontent la pente. Bref, ils vivent. Ils morflent tous, pas de pitié. Les mages sont vraiment très intéressants, ils évoluent dans une autre sphère. J’ai beaucoup aimé Elssa et j’aurai aimé en savoir davantage sur son histoire (Lionel, ceci est une perche tendue :p ), Alukar fait froid dans le dos. Tout au long du roman, j’avais l’image du personnage de Vampire hunter D, ce qui renforçait son aspect fou furieux ! Oh et puis Julius, j’ai adoré le détester celui-là XD J’ai particulièrement aimé les répliques d’Alukar à son propos, qui s’amuse à lui faire remarquer ses échecs successifs. Quant à Leviathan, j’en suis ultra fan !

Bref, les personnages sont riches, travaillés, aucun n’est laissé en arrière et on aime tous les suivre. Ils ont tous des qualités, des défauts mais on est obligé d’adhérer au moins une fois à chacune de leur raison. C’est aussi une des forces de cette trilogie : il y a une main Gauche et une main Droite qui s’oppose, mais globalement, la leçon que j’en tire, c’est justement rien n’est ni noir, ni blanc. Ce livre a plusieurs niveaux de lecture. Je pense honnêtement être passée à côté de bons nombres de questions philosophiques soulevées par l’auteur, par flemmardise intellectuelle sans aucun doute. Le travail de l’auteur est colossal, c’est vraiment louable ! Rassurez-vous, si je ne me suis pas plongée dans une introspection avancée, j’ai quand même beaucoup appris car pour se plonger dans ce roman il faut vouloir aussi se remettre en question.

En conclusion, ce fut une magnifique découverte. J’ai tous les autres bouquins de Lionel Davoust dans ma wishlist mais celui-ci me tenait à coeur car l’océan y est au centre ^^ 

Numérique

– Morsures (F. Cochet)

J’avais déjà lu cette histoire dans le cadre du concours de nouvelles des éditions Laska et j’avais beaucoup aimé. J’aime la plume de Florence et son univers. Même si je préférais son héroïne Shandra, cette petite nouvelle m’avait intrigué. Il reste des bouts obscurs mais ça donne définitivement envie de continuer à plonger dans ce monde et surtout de savoir ce que deviennent notre ami le vampire et Shyle !

– Par le sang T2 : l’oeil de sang (F. Cochet)

La suite de Premier Sang ! Cette fois je ne connaissais pas du tout le texte. J’ai été heureuse de retrouver Shandra, d’autant que ça commence sur les chapeaux de roue ! Allez bim, tu débarques et t’as des ennuis ! J’ai eu la surprise aussi de retrouver Shyle, de Morsure, qui a sacrément changé ! L’aventure se poursuit donc avec une quête qui emmène nos héroïnes sur de nouvelles contrées. Oh et le résumé de l’épisode précédent est très appréciable au début ^^
J’ai aimé me plonger encore une fois dans cet univers, aux côtés des personnages, j’ai attendu avec impatience l’arrivée de Khalen, et l’acte qu’il doit accomplir m’a laissé bouche-bée. C’est osé, bien joué Florence 😉  J’aurais aimé avoir plus de temps pour bien appréhender la mythologie que l’on découvre ici, car du coup je suis passée un peu à côté, d’autant qu’il y a beaucoup de nouveaux termes étrangers à assimiler. A part ça, les rebondissements sont bons et je m’interroge sur ce qui attend les personnages au vu de certains événements !!! La plume de Florence reste un régal, elle nous invite à l’action mais aussi aux sensations ^^ Vivement la suite !!

Opération 1er septembre V2

Aujourd’hui nous sommes le 1er septembre !

C’est donc le moment de soutenir les auteurs de Science-Fiction/Fantasy/Fantastique/Horreur francophones ! Rappelez-vous, je vous en parlais l’autre jour dans cet article !

Alors, j’ai déjà beaucoup dépensé en août question livres, avec notamment un appel du coeur pour aider les Editions du Riez, mon salaire n’est pas encore tombé (oups), et ma librairie est assez limité dans notre domaine. Je vais me limiter à des achats strictement numériques. Et donc, pour qui ai-je craqué ?  
Hé bien j’ai fait dans le mono-maniaque puisque j’ai pris un seul auteur chez un seul éditeur : 
– L’intégrale de sa série TOXIC qui mêle zombies et extraterrestres (avec une nouvelle bonus)
J’ai pris l’image sur le site de l’auteur ^^

– La totalité de sa série EXIL, de la SF/Anticipation dont l ‘héroïne s’appelle Emily 😉

Tout pareil pour l’image

Je connaissais déjà TOXIC, puisque j’avais télécharger le 1er épisode gratuit pour répondre à un AT de la maison d’éditions. Mais je n’avais pas lu la suite pour ne pas me faire influencer, maintenant je peux poursuivre cette super série méga originale !
Quant à EXIL, après avoir découvert la plume, la maîtrise et l’imagination de l’auteur, je plonge les yeux fermés dans cette nouvelle série ! En plus, je préfère largement lire des séries ou des nouvelles sur ma liseuse plutôt que des gros bouquins !

Et vous alors, avez-vous participé à l’événement ?