Bilan lecture novembre 2015

Lectures de novembre 2015


Fantasy
– Eternité T1 : le prix d’Alaya (M. Ségura) auteur français, voir le site
J’avais vu cette trilogie sur le catalogue France Loisir et après avoir lu des super critiques chez Allisonline, je me suis décidée à prendre Eternité. Je ne regrette pas du tout car j’ai beaucoup aimé ma lecture. Ce que je regrette c’est de l’avoir débuté en plein NaNo car j’ai dû baisser mon rythme de lecture et du coup j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire à force de lire par à-coups.

Un monde original et bien fouillé, des personnages attachants, une héroïne charismatique comme je les aime, une magie qui change avec plus de contraintes et des épreuves qui attendent nos héros. J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Naslie, dont on apprend la difficile vie d’Elue au fil du roman. Quel courage ! Quel caractère ! Je suis fan ! J’ai bien aimé aussi le beau Yshem, qui a bien évolué quand on compare son passé et son présent :p Son Luminis est trop chou aussi ! Quant à Jelis, le fils de Naslie c’est fou comme par moment il fait mature et à d’autre son véritable âge ressort, en particulier quand il joue les têtes de mule. J’ai un peu de mal à poser mes mots pour décrire ce roman qui est plus complexe qu’il n’y paraît, donc je n’ai qu’un conseil : lisez-le ! La plume est fluide et agréable, vraiment c’était une très très bonne découverte ! Il na va pas falloir que je laisse passer trop de temps avec le T2, de toute manière j’ai trop hâte de savoir ce qui va leur arriver !!!

Thriller
 – Vague de chaleur (R. Castle)
 J’ai été super fan de la série Castle à sa sortie ! Pensez-vous, un héros écrivain (et qui ne ressemble pas à celle d’Arabesque LOL), joué par Nathan Fillion (aaah Firefly *___*) et qui porte des gilets pare-balle avec la mention « Writer » dessus. J’ai adoré ! Depuis j’ai un peu lâché car c’est assez redondant et ça traînait en longueur pour la romance. J’aime toujours retomber dessus mais je ne retrouve pas le souffle épique de la première saison. 

Bref, dans l’histoire, Castle accompagne Beckett qui est flic pour s’inspirer d’elle et écrire des bouquins. Le roman Vague de chaleur est le roman que Castle écrit dans la série. Voyant qu’ils avaient été vraiment édités, je me suis jetée dessus (et sur celui d’après aussi), me disant que c’était peut-être l’un des grands pontes du thriller qu’on croise dans la série qui l’avait écrit (James Patterson ou Michael Connelly). 

Outch la déception !! C’est mauvais, mais mauvais ! Tellement que j’ai abandonné ma lecture. Oui. Fait quasi impossible avec moi. C’est mal écrit, expéditif, avec des fautes, des tirets de dialogue dans la narration, on ne sait pas qui parle. En plus, les héros, censés être les reflets de Castle et Beckett ne me paraissent que des pâles copies. On dirait une sous adaptation de la série. Je ne suis même pas arrivée à la moitié. 

Du coup je suis bien embêtée car j’avais acheté la suite… j’ai mal géré. Mais je ne le la lirai pas. On ne sait toujours pas qui écrit ces romans (Richard Castle n’existant pas), l’éditeur garde le secret mais j’espère bien que ce n’est pas Patterson&co, sinon bonjour ma désillusion sur ces auteurs Best Seller !
  

Autre
– Lignes de vie (S. Bailly) auteur français, voir le site

J’avais gagné cette première édition de Lignes de vie grâce au concours organisé par l’auteur en 2014. C’est un roman très court, sous forme épistolaire. Le format était déjà original et j’ai bien apprécié de suivre les deux héros. J’avais pas du tout l’impression de violer leur intimité mais bien de la partager. Comme tous les romans de Samantha, il sonne très juste à mes oreilles, il y a des aspects ou des réflexions familières, d’autres qui m’ont poussée à m’interroger. J’ai partagé les joies, les doutes, les peines des deux héros au travers de leurs lettres où ils se mettent à nu. Ce roman a eu de l’écho pour moi puisque je partage plus facilement mes émotions à l’écrit qu’à l’oral. Leur style était parfois un peu trop lyrique, j’en conviens. J’ai eu peur à la fin que le schéma soit identique à ceux de Ce qui nous lie et Stagiaires, mais non ! J’ai passé un sympathique moment, tout en douceur et en émotion ^^ Le roman est réédité en primo-numérique chez Emma/Bragelonne s’il vous intéresse 😉


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s