Chronique : Démons

Shirley J. Owens
Autrice francophone, voir le site 
Séma Editions
Young Adult/ Fantastique
18 €
301 pages

J’ai un peu honte de lire ce livre 3 ans après sa sortie, d’autant que je l’avais pré-commandé ! Mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? 

Je me suis donc plongée dans ce premier roman de Shirley. L’univers est très sombre, déprimant et assez glacial. L’autrice a bien su dépeindre son ambiance et je me suis plongée dans son univers avec l’espoir assez fou de trouver au fil des pages une lueur à laquelle me raccrocher. L’ambiance sombre m’a contaminée le temps de ma lecture, c’est dire qu’elle était bien travaillée. 

Nous suivons notre héros Aldavir, je ne dirais pas avec plaisir vu toutes les horreurs qu’il traverse, mais avec intérêt et cet espoir tenace qu’il va s’en sortir. Qu’il mérite de s’en sortir même si tout joue contre lui.  Il est attachant et dégourdi et on souhaite en apprendre plus sur l’origine de sa malédiction. C’est un jeune garçon bien équilibré, avec ses qualités et ses défauts que je suis contente d’avoir appris à connaître.

L’histoire est violente et sanglante mais tout est cohérent et justifié. L’intrigue se déroule en plus dans des contrées du nord soumises à un environnement difficile et froid qui renforce encore plus l’ambiance du roman. L’humanité y est montrée sous son jour le moins glorieux. On a vraiment pas envie d’aller mettre le pied dans cette région !

L’histoire se découpe en deux grosses parties. J’ai préféré la première, centrée autour du village de Burnwick, il y a plus de mystère, de tension et de suspense. La deuxième n’est pas dénuée d’intérêt, mais j’y ai trouvé le traitement d’Aldavir un peu déjà-vu. Cette partie nous permet en revanche d’en apprendre plus sur d’autres personnages, notamment Henrik qui est le plus complexe et intéressant de tous à mes yeux. La petite Ida, même si on ne la voit pas beaucoup et si elle n’est pas vraiment au coeur de l’action, reste présente tout du long du roman. Son courage et sa résistance forcent le respect et on espère qu’elle aussi pourra s’en sortir. 

J’ai donc passé un bon moment même si quelques passages étaient un peu flous, notamment en ce qui concerne les transformations des personnages suite à leur malédiction. C’est en tout cas un bon roman de young adult qui change et qui prend aux tripes. 




 Ma note : :star::star::star::star-half::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s