Chronique : Lake Ephemeral

Anya Allyn
Traduction : Vincent Tassy
Editions du Chat Noir
Young adult
19,90 €
441 pages
Ce roman, je l’avais repéré à sa sublime couverture mais je n’avais pas craqué tout de suite, me demandant si c’était vraiment mon genre, me méfiant d’un aspect un peu trop jeunesse puisque l’héroïne a onze ans. Puis, j’ai fait confiance à la maison d’édition chez qui je n’ai jamais été déçue. Je me suis donc procurée l’ouvrage aux Imaginales 2017 et j’ai eu droit à une dédicace du traducteur, Vincent Tassy, qui est aussi auteur (je lisais justement au même moment son propre roman Apostasie qui fut une magnifique découverte !)

Alors, ai-je eu raison de leur faire confiance ? Oui, mille fois oui car ce livre n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Il est bien plus riche, fouillé et construit que prévu. J’ai été emportée à Ephemeral Lake et bluffée par les rebondissements ainsi que par les tenants et aboutissants de l’intrigue. 

La plume déjà est très jolie, l’alliance de l’auteure et du traducteur donne un texte très beau, riche en vocabulaire et très immersif. La mise en page est également très belle, ce qui donne à l’objet livre un cachet indéniable.

Nous suivons donc Sera, onze ans, qui se croyait orpheline et apprend qu’au final sa mère est en vie et veut qu’elle revienne vivre à Ephemeral Lake. J’ai échafaudé pas mal d’hypothèses au fil du récit mais aucune n’était la bonne. L’auteure a su me surprendre et a apporté toutes les explications à chaque interrogation. Le récit est vraiment mené de manière intelligente et construit parfaitement tout au long des sept parties qui découpent le roman. 

L’histoire est prenante, passionnante et hormis quelques passages un poil rapides et faciles dans la recherche de vérité de Sera, tout était bien dosé. L’héroïne est assez étrange mais elle reste attachante et déterminée. On partage ses émotions aisément et on veut connaître la vérité à tout prix. Elle n’est pas exempte de défaut, ni aucun des autres enfants. Ma seule déception concerne justement les autres enfants dont j’aurais aimé en apprendre davantage et les voir plus impliqués dans le récit. 

Il y a donc de nombreux rebondissements bien exploités et surtout totalement inattendus. L’auteure mélange les genres avec une grande facilité : young adult, un peu de romance, du fantastique, de la SF, des scènes d’horreur… Rien n’est déplacé ou mal exploité à mon sens, tout se tient et est encore une fois parfaitement maîtrisé. On sent bien que ce n’est pas des ajouts successifs mais bien une profonde réflexion en amont.

La fin est surprenante, elle repose sur un aspect de l’intrigue que j’avais totalement oublié. Je ne voyais vraiment pas comment nos héros allaient s’en sortir mais c’est une bonne fin, haletante et qui nous apporte à la fois espoir et crainte. 

Ce roman rassemble beaucoup de qualités. On y trouve du mystère, de l’action, une jeunesse insouciante, une héroïne qui gagne en maturité, des drames familiaux, des expériences interdites, des sentiments. J’ai également trouvé d’excellentes idées, comme cette exploitation des lacs éphémères, les fleurs-cercueils et toute la partie SF qui doit rester secrète pour ne pas vous spoiler…

Au milieu de toute l’horrible vérité qui se cache sous Ephemeral Lake, j’y ai tout de même ressenti une grande bienveillance, un amour inconditionnel mais maudit de parents envers leurs enfants. Ces sentiments apportent une grande force au récit.

En conclusion j’ai passé un excellent moment. J’ai précommandé le prochain roman de l’auteure et j’ai hâte de m’y plonger ^^ Je vous conseille vivement ce roman !
 

Ma note : :star::star::star::star::star-half:

2 réflexions au sujet de “Chronique : Lake Ephemeral”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s