Bilan lecture juin 2016



Fantasy


Aeternia T1 : la marche du prophète (G. Katz), auteur français voir la page Facebook
Grâce au Salon Fantastique j’ai enfin pu rencontrer Gabriel Katz et me procurer ce livre qui a déclenché tant de coups de cœur sur le net 😉 J‘ai même eu droit à une dédicace très marrante et une licorne de la mort-qui-tue !

Mais outre l‘auteur ultra sympathique, le livre alors, est-ce qu’il est bien ? La réponse est oui ^^ 

J’ai passé un excellent moment ! Mon seul bémol (on va commencer par lui, histoire de n’avoir que du positif ensuite) c’est le langage que j’ai parfois trouvé trop moderne. Mais ça ne m’a pas gêné pour ma lecture donc c’est un détail mineur. 

L’histoire était super intéressante et les personnages très charismatiques. Leth m’est tout de suite apparu sympathique et mon avis sur lui n’a pas changé de tout le roman. C’est le genre de personnage droit, honnête, un vrai roc qui assume ses actes. Je l’ai adoré ! 

Nous suivons aussi les aventures de Varian, un personnage complètement différent mais tout aussi sympathique. Ambitieux, intelligent mais pas au point de trahir sa conscience non plus. Il était touchant et sa maladresse autant que sa chance insolente m’ont attendrie. Desmeon m’a aussi bien plu, il était drôle. D’ordinaire, c’est lui qui aurait pu été le héros : le jeune combattant, beau gosse, doué, insouciant, dragueur etc. Sauf qu‘ici c’est Leth le héros et ce n’en était que meilleur. Leur duo fonctionne vraiment bien, j’ai bien rigolé. 

Côté personnage féminin, j’ai eu moins de feeling. La seule pour laquelle j’ai eu un peu d’empathie c’est Synden. Nessriya… je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’accrocher car au final on ne la voit quà travers les yeux de Leth et du coup on sait peu de choses sur elle. Sauf qu’à la fin… gros rebondissement. J’ai donc hâte de lire la suite pour voir ce qui se passe pour elle.

J’ai trouvé très intéressant d’avoir les visions des deux religions : la principale qui vénère la Grande Déesse et la nouvelle qui célèbre le culte d’Ochin. Au départ nous avons une vision édulcorée de chacune des deux religions. Puis nous voyons l‘envers du décors. Très tôt pour l’une et à la fin pour l’autre. Au final, les deux cultes sont aussi corrompus l’un comme l’autre…

Il y a de gros rebondissements tout au long du roman. J’ai été bluffée par chacun d’entre eux et surtout sur la fin ! Fiou je ne m’y attendais pas ! J’ai été agréablement surprise car, à la lecture des critiques je savais que l’auteur était considéré comme « sadique avec ses lecteurs ». Alors j’avais imaginé une fin qui m’aurait assez déçue. Mais non ! Donc c’est parfait 🙂 J’ai hâte de me procurer la suite et de la dévorer !!

Je vous recommande chaudement ce roman *__*




 

Le Vol de l’Aigle T3 : le poids de l’héritage (ML Versini), auteure française, voir le site 
Voir ma chronique individuelle


Fantastique

La Fournaise T3 la métamorphose  (A. Gordon-Smith)

J’avais à peine terminé le deuxième tome que j’ai commandé le troisième à ma librairie, et aussitôt reçu, aussitôt lu ! Attention, je risque de spoiler les tomes précédents !

Nous retrouvons donc Alex, Zed et Simon en mauvaise posture alors qu’ils tentaient de s’échapper de la Fournaise. Alex va recevoir le « nectar » et se transformer en col noir. J’ai trouvé qu’au final il n’avait pas vraiment pu lutter contre le nectar et que son revirement était un peu facile. En revanche, ses remords sont bien traités et son raisonnement aussi

Nous en apprenons plus sur le Directeur et l’origine de ce nectar et ça m’a bien plu, ça rend l’ensemble encore plus sombre et terrifiant. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler mais perso, je trouve ça prometteur. 

Malheureusement j‘ai trouvé des incohérences, en particulier un passage où les trois garçons avouent leur méconnaissance de l’électricité… et où trois pages plus loin Zed parle de faire des dérivations pour ouvrir une porte… Grosse erreur là. J’ai trouvé aussi un peu facile qu’à chaque fois, les cols noirs, censés être surpuissants, se font avoir comme des bleus et que les couloirs sont toujours vides. 

A part ça, ce troisième tome reste haletant, passionnant et a su se renouveler sur la fin puisqu’on ne termine plus sur un cul de sac. Les idées sont bonnes, Alex et Zed sont toujours attachants et la psychologie d’Alex me plaît toujours autant. Ce tome est néanmoins un chouia en-dessous des autres. 
 

Pour la suite je vais donc devoir me taper les VO ! On verra à la rentrée si je peux les commander !




– L’héritage du Serpent (V. Schilli), auteure française, voir la page Facebook


*Challenge de l’été*

Lecture du mini-challenge inspiré du blog des Petits mots de Saefiel
Le thème de mon mini-challenge du mois ^^ était :  terminer une série
J’avais déjà beaucoup aimé les deux autres tomes et attendais donc avec impatience le dénouement des histoires inhabituelles et glauques d’Anders Sorcele. Encore une fois, l’auteure nous bluffe avec ses choix très très surprenants ! Je risque de spoiler les précédents tomes, attention.

Nous retrouvons donc Anders et Kethel dans ce qui semble être les Enfers. Un Kethel transformé en succube d’ailleurs. A la recherche de la rédemption, Anders se fait encore piéger et se retrouve dans le passé afin de rattraper ses erreurs. C’est toutefois plus complexe car en réalité nous avons une nouvelle vision des événements et autant dire que j’ai été aussi abasourdie que notre héros ! Tout est bien ficelé depuis le début et j’ai eu très envie de relire le premier tome pour justement voir si on avait des indices. Les rôles s’inversent et si j’ai cru au départ qu’il s’agissait d’une réalité déformée, il n’en est rien. Nous avons un autre son de cloche et encore une fois, nous prenons Anders en pitié en dépit de ses terribles actes. Aucune lumière n’est à attendre dans ce tome aussi sombre, glauque et dérangeant que les précédents. 

J’ai quelques bémols car il m’a manqué une ou deux cartes en main pour bien comprendre. En particulier concernant Kethel depuis qu’il est revenu auprès d’Anders dans le tome 2. Nous avons aussi des éléments qui ne sont pas assez approfondis à mon goût (la sorcellerie par exemple) et au final nous perdons de vue les Enfers. 

Néanmoins, ce fut une lecture passionnante, surprenante avec une fin qui prend à contre-pied et qui laisse au lecteur à la fois un espoir de fin heureuse mais aussi un futur sombre et sanglant. La boucle est bouclée et comme tout au long du cycle, chaque acte du héros a des conséquences sur plus ou moins long terme. Cette fin est géniale ! Pari réussi pour l’auteure.

Au final, je suis ravie d’avoir pu me plonger dans cette trilogie sombre, envoûtante et très particulière. La plume de Virginia Schilli est très travaillée et superbe. Ses idées sont vraiment spéciales mais c’est ce qui m’a plu. Elle a su rendre un héros hautain, antipathique, sanguinaire et sans morale attachant et plus humain que des êtres humains. Je n’ai pas cautionné ses actes, pourtant je ne lui en ai jamais voulu puisqu’il assume tout et ne se cache pas de sa nature démoniaque. Et c’est ça qui m’a également plu. 

Je vous conseille donc cette série mais je suis consciente qu’elle pourrait ne pas plaire à tout le monde, elle s’adresse à un certain type de public.
 

2 réflexions au sujet de “Bilan lecture juin 2016”

Répondre à Elyra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s