Mois 100% Editions du Chat Noir : le Carnaval aux Corbeaux

Ce mois-ci, je participe à l’événement un mois, une maison, un achat (sur Facebook). L’objectif  est de mettre en avant une maison d’édition française, et pour avril il s’agit des Editions du Chat Noir qui proposent des ouvrages de qualité qui sortent des sentiers battus et couvrent une belle palette du fantastique. Vu que j’ai une grosse PAL chez eux, alimentée par des achats du mois dernier, je vais consacrer mes lectures du mois d’avril exclusivement à cette maison ^^
 
Et de deux… ça avance moins vite que prévu !
 

 

 

Anthelme Hauchecorne
Auteur francophone (voir le site)
Editions du Chat Noir
Fantastique
19,90€
320 pages

 

Alors, déjà cette lecture rentre aussi dans le cadre de mes mini-challenges inspirés du blog des petits mots de Safiel. Le défi du mois était de lire un livre qu‘on m’a offert. Puisque j’ai gagné ce roman lors d’un concours, on va dire que c’est offert ! 
 
J’ai mis un peu de temps à lire ce roman, d’une part car  il est bien copieux et d’autre part car j’étais agonisante d’une grippe combinée à une pharyngite. A part larver sur le canapé, je n’étais bonne à rien, même pas à lire >___< Cela m’a bien retardé. 
 
C’était ma première rencontre littéraire avec l’auteur, dont j’avais déjà vu le nom par ailleurs. Hé bien c’est une très belle rencontre, quelle plume ! Je suis admirative du travail colossal qui se cache derrière ce roman car la plume est d’une très grande qualité. Je ne suis pas très réceptive à la poésie mais force est de constater que l’auteur a un réel talent pour mélanger conteur et poète. Ses personnages, en particulier les forains, s’expriment en rimes mais d’une manière très fluide et naturelle. Chaque dialogue est un « show » sans pour autant que ce soit lourd, ampoulé, exagéré ou peu crédible. Non, tout est maîtrisé, très bien placé et sonne juste. C’était parfois très musical même. Quel travail de titan ! Des noms jusqu’aux titres de chapitres, rien n’est laissé au hasard.
 
L’ambiance est un mélange de descriptions glauques, recherchées et imagées, et de féérie. Le tout est donc plutôt sombre, on côtoie des monstres de foire doublés de fantômes sans scrupules, pourtant il y a toujours une touche de féérie rafraîchissante et enfantine.  J’ai vraiment adoré ma lecture et mon voyage au Nibelung. J’ai été plongée directement dans l’histoire et j’ai pris un grand plaisir à suivre Ludwig et Gabriel dans leurs aventures abracadabrantesques ! La galerie des personnages est haute en couleur et on ne peut pas dire qu’ils manquent de caractère ou de charisme !Aucun n’est là pour lambiner, ça va droit au but à chaque fois !
 
Nous suivons donc Ludwig qui recherche son père disparu à sa naissance et Gabriel en quête de son identité. Les deux amis sont embarqués dans le maelstrom du carnaval et enchaînent les déboires ! J’ai préféré Ludwig qui collectionne les bourdes et est souvent au mauvais endroit au mauvais moment mais Gabriel démontre une belle évolution au fil du récit. En plus, on alterne les paragraphe entre les deux héros, et parfois un autre personnage, ce qui rend le récit d’autant plus addictif !
 
L’histoire est donc super intéressante, on apprend les origines du carnaval, la malédiction, des bouts de vie de quelques forains, on découvre des attractions loufoques, les combines de forains et surtout le Nibelung et ses créatures aussi dangereuses qu’impressionnantes. Les réponses apportées au fil du récit ou à la fin en ce qui concerne Ludwig et la mystérieuse direction m’ont bien bluffé ! Je ne m’attendais pas à ça ! Le tout est très complet, parfois complexe mais sans être brouillon. Les réponses viennent, le lecteur a le temps de monter des hypothèses, de les modifier avant d’avoir le fin mot de l’histoire. Le tome aurait pu se suffire à lui-même alors je suis curieuse de voir quels autres thème l’auteur va explorer ensuite car pour moi, l’intrigue liée au carnaval est terminée.
 
Les illustrations qui accompagnent le roman sont de toute beauté et apportent un réel plus à la lecture ! Le livre en lui-même est un très bel objet qui fait honneur au travail de l’auteur. Quelle imagination et surtout quelle mise en scène !
 
  
 
Ma note : :star::star::star::star::star:



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s