Mois 100% Editions du Chat Noir : Néachronical T2 Post mortem

Ce mois-ci, je participe à l’événement un mois, une maison, un achat (sur Facebook). L’objectif  est de mettre en avant une maison d’édition française, et pour avril il s’agit des Editions du Chat Noir qui proposent des ouvrages de qualité qui sortent des sentiers battus et couvrent une belle palette du fantastique. Vu que j’ai une grosse PAL chez eux, alimentée par des achats du mois dernier, je vais consacrer mes lectures du mois d’avril exclusivement à cette maison ^^


Le choix est difficile pour la suite XD




Jean Vigne
Auteur francophone (voir le site)
Editions du Chat Noir
Fantastique
19,90€
371 pages

   

J’avais lu et apprécié le premier opus de cette étonnante série l’an dernier. Maintenant que ma collection est complète j’ai pu lire le deuxième tome. J’ai ainsi pu retrouver Néa, ses pouvoirs et son sacré caractère. Humour noir, action détonante et révélations surprenantes sont au programme de Post Mortem. Je n’ai pas été perdue dans le fil de l’histoire puisque Néa est là pour nous rappeler, à sa façon et de manière intelligemment répartie, tout ce qu’il lui est arrivé dans le tome précédent.
Nous en apprenons donc plus sur la nature de Néa ainsi que ses pouvoirs. Forcément, ça m’a plu puisqu’on y parle nécromancie… appliquée à notre époque, ce qui est assez déroutant. Cela créé donc des situations inédites et franchement atypiques qui fonctionnent du tonnerre.
La pauvre Néa n’a pas une minute pour souffler et se prend de sacrées raclés faut le dire ! Enfin, elle le rend bien à ses adversaires et certaines scènes étaient bien jouissives. Néa hésite encore entre l’absence de regret due à sa nouvelle condition et sa culpabilité. J’ai bien apprécié d’ailleurs l’une de ses décisions pour essayer de faire taire sa culpabilité. Mais comme pour tout ce qui touche à cette héroïne particulière : ça foire et se retourne contre elle. Elle cumule notre pauvre Néa. Nous la laissons en plus dans une situation bien merdique… je suis curieuse de voir comment elle va s’en sortir. 

En parallèle de l’histoire actuelle, nous suivons le chevalier Guinard en 1112, qui revient plus ou moins fraîchement de Jérusalem. Cette alternance des récits ne faisait qu’accroître ma curiosité pour découvrir le lien entre ces personnages et périodes. L’auteur m’a bien bluffé avec ses explications car je n’y était pas du tout. Vraiment, quand je vous dis que cette saga est étonnante, je ne vous mens pas. On va de surprises en trahisons en passant par des scènes bien sombres. Je pense avoir mieux apprécié ce tome que le précédent. 

Mon seul bémol c’est le tic de langage des personnages qui n’arrêtent pas de s’appeler par leur prénom dans leur dialogue, même quand ils ne sont que deux et qu’il n’y a donc aucune ambiguïté sur qui parle à cet instant. J’ai trouvé ça un poil lourd et peu naturel. C’est vraiment mon seul point négatif, c’est dire que l’intrigue et les persos sont bons 😉

Et puis cette couverture *___* 

En conclusion, une série vraiment atypique, avec une héroïne à laquelle je me suis bien plus attachée dans ce deuxième tome et qui promet un troisième tome explosif ! Enfin, dès qu’elle se sera sortie de son pétrin ! 

Ma note :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s