Chronique : ChessTomb


John Ethan Py
L’Homme sans Nom
Thriller/Fantastique/Horreur
19,90 €
390 pages
 
Chesstomb est en fait un roman qui compile des témoignages, des articles de presses, des extraits de journaux et de lettres. A première vue on peut se dire que ça va être un joyeux bordel, d’autant qu’on suit plusieurs histoires. Mais pas du tout. Tout débute avec l’enquête de Shelby Williams sur le meurtre d’une famille à notre époque mais plus on avance, plus d’autres informations sont distillées. On a ainsi des passages historiques sur les fondations de Chesstomb, sur les docteurs du début des années 1900, sur Lovecraft, sur des événements qui ont juste précédés les meurtres de la famille et on remonte jusqu’à Descartes ! 
On peut parfois se demander où est-ce qu’on met les pieds mais une chose est sûre : chaque petite partie est totalement passionnante ! L’effort de l’auteur pour tout mettre en forme, harmoniser tout en donnant à chaque narrateur sa propre voix au travers de lettres, journaux, souvenirs. Franchement chapeau ! Il est allé loin, tellement loin que parfois je le suivais pas (notamment pour Descartes qui se posait beaucoup de questions).

Ce qui m’a beaucoup plu c’est que la frontière entre les faits historiques et le récit romanesque est souvent très très floue. On s’interroge beaucoup sur ces personnages qui ont vraiment existé (Lovecraft et sa fameuse nouvelle Herbert West, réanimateur dont il est mention ici), sur ce qui est vrai ou non. La fin, en particulier est perturbante, on s’interroge encore plus ! Les recherches de l’auteur sont là aussi à saluer !

Au-delà de cet aspect passionnant et trifouilleur de neurones, la plume est très bonne. Certains passages horrifiques sont plus vrais que nature ! Moi qui lis au petit-dej je peux vous dire que c’était pas toujours très ragoûtant ! 

Bref, une imagination détonante, un travail de recherche et de coordination épatant, une plume géniale, du morbide et des histoires avec de multiples personnages toutes plus passionnantes les unes que les autres ! Que demander de plus ? Un autre roman, bien sûr ! Apparemment en 2016 ! 
Ma note:star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s