Chronique : Eternité T1 Le prix d’Alaya



Magali Ségura
Auteure francophone (voir le site)
Version France Loisir
Fantasy
9,99€
481 pages
 
J’avais vu cette trilogie sur le catalogue France Loisir et après avoir lu des super critiques chez Allisonline, je me suis décidée à prendre Eternité. Je ne regrette pas du tout car j’ai beaucoup aimé ma lecture. Ce que je regrette c’est de l’avoir débuté en plein NaNo car j’ai dû baisser mon rythme de lecture et du coup j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire à force de lire par à-coups.

Un monde original et bien fouillé, des personnages attachants, une héroïne charismatique comme je les aime, une magie qui change avec plus de contraintes et des épreuves qui attendent nos héros. J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Naslie, dont on apprend la difficile vie d’Elue au fil du roman. Quel courage ! Quel caractère ! Je suis fan ! J’ai bien aimé aussi le beau Yshem, qui a bien évolué quand on compare son passé et son présent :p Son Luminis est trop chou aussi ! Quant à Jelis, le fils de Naslie c’est fou comme par moment il fait mature et à d’autre son véritable âge ressort, en particulier quand il joue les têtes de mule.

J’ai un peu de mal à poser mes mots pour décrire ce roman qui est plus complexe qu’il n’y paraît, donc je n’ai qu’un conseil : lisez-le ! La plume est fluide et agréable, vraiment c’était une très très bonne découverte ! Il na va pas falloir que je laisse passer trop de temps avec le T2, de toute manière j’ai trop hâte de savoir ce qui va leur arriver !
Ma note:star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s