Chronique : Plein gaz


Stephen King et Joe Hill
JC Lattès
Fantastique
2€
86 pages
Un texte où Maître King et son fils collaborent en hommage à Matheson, j’étais obligée de le lire. Une nouvelle où l’on retrouve la touche du Maître, fan de bikers (il a joué dans les Sons of Anarchy, la classe moi je dis !), qui nous plonge par petite touche dans le quotidien des personnages. L’action s’en trouve un peu entrecoupée mais le suspens revient bien vite dès qu’on retourne dans le vif du sujet. Du coup, ça m’a donné envie de lire l’histoire de Matheson dont s’inspire Plein gaz. 
 En revanche, ne connaissant pas encore la plume du fiston, je n’ai pas pu comparer. Je verrai quand je me plongerai très bientôt dans Cornes.
Ma note:star::star::star::star-empty::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s