Bilan écriture 2016 et objectifs 2017


Bilan de 2016
Les années se suivent et ne se ressemblent pas. 2016 a été une année difficile d’un point de vue émotionnel et cela s’est ressenti dans l’écriture qui a pris bien moins de place dans ma vie. Il y a eu du très positif avec mon voyage au Québec qui était un véritable rêve éveillé mais aussi du très triste et un corps qui me rappelle que le surmenage au taff, c’est mal !
En termes de publication, la grande nouveauté c’est la sortie de l’intégrale des Créatures de l’Ouest aux éditions Làska en format papier ! J’ai enfin pu tenir mon premier roman publié à compte d’éditeur (hors anthologies) entre mes mains ! L’intégrale a reçu de nombreux avis très positifs et j’en suis ravie ^^  Vous pouvez vous le procurer par ici.

J’ai également écrit une nouvelle à 4 mains avec mon ami Anthony Boulanger pour un appel à texte et même si elle n’a pas été retenue, j’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire ^^
Enfin, je me suis lancée dans les ateliers d’écriture sous la houlette de Sophie Dabat. J’ai participé à 2 ateliers et ça m’a beaucoup servi alors je vous les conseille vivement ! 
Sinon mes objectifs de 2016 étaient les suivants :
*** Terminer les corrections d‘Une Sérénade pour l’Horreur et l’envoyer aux éditeurs***
J’ai terminé les corrections mais je l’ai envoyé à très peu d’éditeurs. D’une part, les maisons d’éditions sérieuses qui m’intéressent sont peu nombreuses à ouvrir leurs portes aux manuscrits et d’autre part, je me tâtais à le reprendre pour l’adapter à un plus jeune public.
*** Corriger Les Charognards, l’envoyer en bêta-lecture puis aux éditeurs***
J’ai mis beaucoup de temps car j’ai agrémenté le roman de nouveaux passages et que les 6 premiers mois de 2016 ont été très difficiles. Le roman est actuellement en bêta lecture.
*** Participer au NaNoWriMo 2016 avec un nouveau roman et le remporter ***
ECHEC. Pour la première fois je n’ai pas pu participer à ce challenge. Le boulot m’a rattrapée et je voulais privilégier les corrections des Charognards
*** Démarrer un projet surprise pour lequel je préfère garder le mystère pour l’instant ***
Je l’ai démarré mais il prend beaucoup de temps !
*** Participer à des salons littéraires***
Je suis allée au Salon Fantastique avec ma co-rêveuse Elyra et c’était top, bien que la période ait été la plus noire de cette année et qu’en plus j’avais très peu de temps et du travail par-dessus la tête. J’ai rencontré de nouveaux auteurs, pu croiser ceux que je connaissais déjà et revenir avec pleins de livres 🙂 


*** Continuer de Bêta lire *** 
Encore et toujours ma chère Dana B. Chalys
*** Poursuivre mes implications pour Nouveau Monde***
Cette année, j’ai continué de participer au Romans à 1 000 mains !
Objectifs pour 2017
*** Intégrer les corrections de bêta lecture des Charognards puis l’envoyer aux éditeurs ***

Production de Nuclear snail
** Revoir Une Sérénade pour l’Horreur pour un nouvel envoi aux éditeurs***

*** Commencer mon nouveau roman ***
 Voici un petit indice quant au genre de mon prochain projet d’écriture

Illustration par Josef Barton

*** Participer au NaNoWriMo 2017 ***
*** Essayer de participer à plus d’appels à texte pour nouvelles ***
*** Me rendre à des salons littéraires…dans l’idéal les Imaginales ***
*** Continuer de Bêta lire *** 
*** Poursuivre mes implications pour Nouveau Monde***

Bilan écriture 2015 et objectifs 2016

Bonjour tout le monde ^^ En ce jour du 1er de l’an, une nouvelle page ce tourne. C’est à mon tour d’ajouter mon petit bilan d’écriture pour cette année 2015. Alors qu’est-ce que j’avais prévu l’an dernier et ai-je tenu mes engagements littéraires ?

Bilan de 2015
 
*** Terminer mon roman d’horreur fantastique Une sérénade pour l’horreur *** 
C’est fait ^^ Ca m’a pris plus de temps que prévu mais je l’ai terminé en mai, relu pendant mes vacances d’été puis corrigé et envoyé à mes bêta lectrices. J’avais commencé à intégrer les premières corrections puis il y a eu le NaNo, je vais reprendre le boulot très vite.

 *** Terminer mon projet de série de romance fantasy ***

Epic Fail… Alors en fait j’ai bouclé quelques épisodes puis je me suis arrêtée. Je crois que j’avais juste besoin d’évacuer un peu d’écriture romantique. La série ne sera pas développée plus que ça mais par contre ça m’a posé les bases pour un autre projet, de roman cette fois ! Donc ça n’a pas non plus été inutile !

 *** Me bouger les fesses pour les Chroniques du Monde de Néhéléna T2***
Epic Fail…  Décidément, je n’ai plus la foi pour ce projet. C’est vraiment délicat car pour moi le projet est bouclé je l’avais terminé mais il faut tout réécrire et j’ai toujours des projets plus intéressants et publiables qui pompent toute ma motivation 😦

*** Participer à quelques AT ***
C’est fait ^^ Bon je n’ai participé qu’à un seul AT, où ma nouvelle n’a pas été acceptée mais a reçu des critiques constructives et encourageantes. 

*** Continuer de Bêta lire *** 
C’est fait ^^ J’ai bêta-lu le deuxième tome de la trilogie Des Proies pour l’Ombre de Dana B. Chalys. Le premier tome est sorti cette année aux Editions Flammèches, youhou !

*** Poursuivre mon rôle de jury pour Nouveau Monde.***
C’est fait ^^ C’est toujours aussi instructif et intéressant ! En plus, je suis également jury dans le projet Au cœur de l’Arène.

*** Participer à des salons littéraires***
Pas vraiment…  C’est parce que Zone Franche a été annulé et que le Salon Fantastique a été reporté en 2016 ! Par contre j’étais montée à Paris pour le Thé littéraire qu’ont organisé Cécile Duquenne et Vanessa du Frat en mars et c’était trop chouette 🙂
En plus de ça j’ai : 
*** Ecrit un roman de post-apocalyptique : Les Charognards
C’était lors du NaNoWriMo 2015 et j’ai gagné en écrivant mes 50 000 mots dans le mois youhou ! Et j’ai terminé le roman juste avant les fêtes de Noël. Je me suis éclatée avec ce roman !
*** Intégré le projet : Romans à 1 000 mains
C’est un projet initié par Aramis, notre grand gérant du Nouveau Monde. Le principe : une équipe d’auteurs qui écrivent chacun à tour de rôle un paragraphe. Un tirage de dé aléatoire peut imposer ou non des éléments à l’auteur ! J’ai été inspirée par le roman : Aux Portes de la Mort et je suis en compagnie de : Gatien Lecualerc, Tiphaine Levillain, Erik Vaucey, Loïc Lendemaine et Anthony Boulanger 🙂
C’est un sacré défi pour moi car nous ne savons pas où nous allons et il faut gérer les idées de tous sans se concerter. Il faut donc rester cohérent, prendre en compte ce que les précédents auteurs ont dit, gérer l’élément imposé (ou non, ce qui est encore plus dur !) et essayer de coller au style du premier auteur ! En tout cas on s’amuse bien et l’histoire est passionnante !
Il y a deux autres romans et tous seront publiés sur le net dans un premier temps. Pour en savoir plus sur Aux Portes de la Mort, voici un trailer !
*** Fait des renvois pour mon manuscrit SF : Le Silence du Crépuscule
Je n’ai pas de réponse, je n’en attends plus qu’une vu que les autres ne donnent pas signe de vie (pour un c’est normal c’est dans les règles). Bref, 2016 je recommencerai avec des envois papiers cette fois. Dernière chance…


****Au final, une drôle d’année. J’avais pris un cheval en pension ce qui a réduit mon temps libre pour l’écriture et j’ai dégagé plus de temps pour la lecture. En plus j’ai eu une grosse période de rush au boulot en mai/juin où je ramenais du boulot soir et week-end donc pas du tout propice à l’écriture ou les corrections. Mais j’ai quand même achevé la Sérénade pour l’Horreur et l’ai corrigée une première fois et surtout j’ai écrit un roman entier en moins de 2 mois ce qui est une grande nouveauté pour moi ! Disons que l’année a été plutôt inégale avec des périodes intenses d’écritures et de gros creux. Va donc falloir bosser la régularité !

Mais globalement je suis satisfaite, même si l’absence de réponse pour le Silence du Crépuscule est assez décourageante… je ne lâche pas encore l’affaire pour autant ! Bon je n’ai eu aucune publications en 2015… l’année prochaine semble un peu juste… (sauf pour une surprise !)  mais on table pour celle d’après, hein ? En tout cas même si ce n’est pas publié, je continue d’écrire, ça ne changera pas !

Objectifs pour 2016

*** Terminer les corrections d‘Une Sérénade pour l’Horreur et l’envoyer aux éditeurs***
J’essaye de faire ça pour avant le Salon Fantastique, histoire d’aller voir quelques éditeurs qui seront sur place.

*** Corriger Les Charognards, l’envoyer en bêta-lecture et l’envoyer aux éditeurs***
Avant l’été si possible !! J’ai fait des progrès, mes romans sont moins gros ! Si si !


*** Participer au NaNoWriMo 2016 avec un nouveau roman et le remporter ***
 J’ai quelques idées, on verra bien en novembre. Mais bon, c’est loin, j’espère avoir d’autres projets d’écriture avant quand même !

*** Démarrer un projet surprise pour lequel je préfère garder le mystère pour l’instant ***
Ca fait un moment qu’il est en gestation, je vous en parlerai quand il aura un peu avancé !


*** Participer à des salons littéraires***
Facile j’ai déjà planifié le Salon Fantastique en février :p

*** Continuer de Bêta lire *** 
Encore et toujours 😉


*** Poursuivre mes implications pour Nouveau Monde.***
Ca intègre mon rôle de jury pour le webzine, pour Au Coeur de l’Arène, ainsi que ma participation active au Romans à 1 000 mains !

Et voilà, des objectifs raisonnables et normalement facilement réalisables 🙂 J’espère que 2016 sera une belle année littéraire ^^ Bonne année à tous !

NaNoWriMo 2015 : bilan

Bonjour à tous ^^

Voici l’article bilan de mon NaNoWriMo 2015 qui tournait autour d’un roman de post-apo/survival appelé Les Charognards. J’ai remporté le challenge avec une moyenne de 1 680 mots/jour youhouuuu

Comme je le disais dans mes différents bilans hebdomadaires, cette année j’ai trouvé ça plus facile. Je n’ai pas trop tiré sur la corde, je pouvais même ne pas écrire le samedi et j’ai plus ou moins réussi à conserver certaines de mes activités annexes. Je suis donc très contente ! J’ai trouvé un bon rythme mais surtout j’avais un roman adéquat qui ne demandait pas trop de préparation en amont 🙂
Alors le NaNo est terminé mais pas mon roman, j’en suis aux 3/4 à peu près et je m’éclate ! J’espère terminer avant Noël, faudrait pas que je perde ma belle dynamique et mon fil conducteur. Cette année je suis vraiment partie avec très peu d’éléments alors espérons que ce ne soit pas non plus au détriment du récit ! Les bêta lecteurs nous le diront en 2016 !

Une avancée plutôt régulière !
Les seuls instants d’arrêts c’était pour planifier l’itinéraire et les descriptions et pour cela, Google Earth m’a grandement aidé ! Je vous mets en-dessous l’itinéraire de mes Charognards que vous voyez un peu par où ils crapahutent.
Oui je sais, tous mes romans contemporains se passent aux USA
Si tout va bien, ce devrait être mon roman le plus rapidement écrit (je parle bien de roman et pas de novella) ! L’année 2016 sera riche en correction et en soumission mes amis (et en contrats ça serait bien, n’est-ce pas ? Croisons les doigts !)

NaNoWriMo 2015 : bilan de la 3ème semaine

Bonjour ^^

Tout comme l’an dernier, je prends lhabitude de faire un bilan hebdomadaire de cette course contre la montre qu’est le NaNoWriMo. Pour rappel, l’objectif est d’écrire un roman de 50 000 mots en un mois. Et pour une fois je suis une NaNo exemplaire puisque je travaille sur un vrai roman que je n’avais pas commencé avant intitulé Les Charognards.

Pour suivre mon avancée, j’ai mis un compteur NaNo sur le blog (à votre droite) ou bien vous pouvez voir mes statistiques sur mon profil NaNo.

Je suis à peine à la bourre pour le bilan de la 3ème semaine ! Alors, j’ai donc poursuivi avec un très bon rythme. J’avance vraiment très vite pour moi, ce qui ne m’était jamais arrivé. Preuve que j’ai de bonnes habitudes cette année mais aussi que l’histoire s’y prête. C’est la première fois que j’ai un scénario aussi basique aussi. C’est du survival, une fois le contexte bien défini en préparation du NaNo, je n’ai qu’à m’aider de Google Earth pour l’avancée et de quelques recherches mineures. Je dois dire que c’est assez reposant et que je m’éclate bien.

Dimanche j’ai fêté mon anniversaire mais malgré le champagne j’ai pu faire mon quota de mots XD En revanche le samedi est un jour sans écriture. Vu que j’arrive à conserver mon avance cela ne me dérange pas !

Bilan de la 3ème semaine (donc dimanche soir) : 
38 372 mots

Je vous laisse sur un extrait ^^  Attention, il n’y a eu AUCUNE relecture, NaNo oblige. 

 « Caitlyn se réveilla au contact de l’eau fraîche. Son corps assoiffé entrouvrit ses lèvres pour accueillir le breuvage tant attendu. Le liquide lui piqua ses lèvres gercées au passage et sembla enflammer sa gorge irritée. Elle toussa et manqua tout recracher. Ce geste fit alors bouger le canoë qui tangua d’un côté puis de l’autre. Cette instabilité la força à ouvrir les yeux. La luminosité agressa aussitôt ses rétines tout en accentuant son mal de crâne auquel elle était pourtant habituée.

Je ne suis pas morte, réalisa-t-elle soudain.

Cette constatation faillit la faire éclater en sanglot tant elle avait eu peur de ne jamais se réveiller. Elle avait parfaitement senti les battements de son cœur ralentir, peinant à alimenter ses autres organes. Elle s’était sentie partir, une impression aussi douloureuse qu’effrayante.

L’esprit embrumé, la jeune femme se redressa péniblement sans parvenir à retenir ses gémissements de douleur. Elle avait la terrible sensation que ses bras allaient se briser et son cœur s’arrêter définitivement de battre. Une telle constatation ne fit qu’alimenter sa détresse.
« Ne t’agite pas trop ou on va chavirer », indiqua Liam, assis face à elle.
Il ramait tout seul, la narguant avec son corps énergique et en bonne santé. Soudain, l’image de Dorian, famélique, au teint grisâtre, s’imposa à son esprit. Allait-elle à son tour mourir de faim et d’épuisement ?  Sa seule envie actuelle était de se rallonger et de dormir pour occulter la douleur. Malgré tout, elle se positionna sur son banc, face à son équipier et non dans le sens de navigation et but encore dans la gourde posée à ses pieds. Sa bouche engourdie avait du mal à avaler mais au moins sa gorge se trouvait déjà moins irritée.
« Prends un truc à bouffer dans mon sac, lui proposa alors le Charognard.
— Je risque de tout vomir, répondit-elle d’une horrible voix enrouée.
— On dirait que t’as le mal de mer. »

Le courant de la rivière était si lisse que la jeune femme eut un petit rire qui se transforma en quinte de toux ravageuse. »
 


NaNoWriMo 2015 : bilan de la 2ème semaine

Bonjour ^^

Tout comme l’an dernier, je prends lhabitude de faire un bilan hebdomadaire de cette course contre la montre qu’est le NaNoWriMo. Pour rappel, l’objectif est d’écrire un roman de 50 000 mots en un mois. Et pour une fois je suis une NaNo exemplaire puisque je travaille sur un vrai roman que je n’avais pas commencé avant intitulé Les Charognards.

Pour suivre mon avancée, j’ai mis un compteur NaNo sur le blog (à votre droite) ou bien vous pouvez voir mes statistiques sur mon profil NaNo.

Je n’ai pas eu le cœur de faire ce bilan ce week-end, d’où son retard. La semaine dernière j’ai profité comme il se doit de ce jour férié du 11 Novembre qui pour une fois tombait en semaine. J’ai pu faire quelque chose qui m’arrive rarement : écrire toute la journée. Du coup j’ai posé plus de 5 000 mots ce qui est je crois bien mon record tous NaNo confondus ! Cela m’a permis de prendre une belle avance qui me servira les jours « sans ».

Niveau histoire, je m’éclate. J’ai rarement écrit aussi vite et avec autant de fluidité. Le scénario assez basique colle bien aux impératifs du NaNo même si je dois quand même passer du temps sur le trajet et les détails. Merci Google Earth !!!Les personnages n’en font qu’à leur tête, comme d’hab !

Cette année j’ai pris un nouveau rythme : le matin j’écris pendant mon petit déjeuner au lieu de lire. Je suis bien efficace à la fraîche et heureusement à cette période de l’année les places sont faciles à trouver pour mon boulot donc je peux le permettre d’arriver à l’heure et non 30min en avance ! Ce qui me laisse donc presque 45min d’écriture matinale ! Du coup le soir venu, je peux boucler plus vite mes 1 667 mots quotidiens et donc éviter de me coucher à pas d’heures ! Bon par contre je suis obligée de lire un peu quand même sinon je ne trouve pas le sommeil. Habitude ou bien effets énervants de l’écran, les hypothèses se valent !
Bilan de la 2ème semaine (donc dimanche soir) : 
28 411 mots
J’ai donc dépassé la moitié et je reste assez régulière !

Je vous laisse sur un extrait ^^  Attention, il n’y a eu AUCUNE relecture, NaNo oblige. 

 » Les sacs remplis de leurs trouvailles, ils répétèrent l’opération au chalet suivant. Ils avaient à peine échangé deux mots mais Caitlyn continuait de se méfier. Les choses se corsèrent lorsqu’ils atteignirent le troisième cottage où une barque était déjà à quai.

« Il doit y avoir des gens à l’intérieur », fit-elle remarquer.

Liam acquiesça et se dirigea d’un pas plus prudent vers la porte d’entrée. La fenêtre du salon était brisée ce qui leur permit de pénétrer à l’intérieur plus discrètement. S’il y avait des Contaminés, il paraissait peu probable qu’ils ne se soient pas déjà échappés par cette ouverture.

Une terrible puanteur agressa les narines de Caitlyn dès qu’elle fut dans le salon. La présence de cadavre ne faisait pas de doute. Sa machette à la main, elle s’aventura lentement dans le couloir. La première chambre était ouverte et vide, la seconde également. Personne non plus dans la salle de bain. Elle s’arrêta devant la porte fermée de la troisième chambre. Des râles résonnaient à l’intérieur de la pièce. Liam l’avait rejointe et se tenait de l’autre côté. D’un signe de la tête il lui donna le signal pour ouvrir la porte. À peine avait-elle tourné la poignée que le battant fut brutalement ouvert et la percuta de plein fouet. Un Contaminé lui tomba dessus, la déséquilibra et la plaqua contre la paroi du couloir. Elle le bloqua aussitôt en repliant son bras gauche mais le temps qu’elle le frappe avec son piolet de son autre main les dents avides s’étaient refermées sur son avant-bras.

Caitlyn retira son piolet du crâne enfoncé avec ce bruit de succion si détestable puis elle repoussa le cadavre. Liam s’était occupé des deux autres infectés qui s’étaient rués hors de la chambre. La jeune femme pénétra à son tour dans la pièce dont le toit s’était affaissé, laissant entrer la lumière du jour ainsi que les dernières pluies. Au sol, le squelette démembré d’un enfant témoignait de l’horreur qui avait investi le chalet familial des années plus tôt. Étaient-ils des vacanciers de l’époque pré-pandémie ou bien des errants comme eux ?

Quand elle réalisa avoir baissé sa vigilance, il était trop tard : Liam venait de lui agripper le bras gauche.
« Il t’a mordu, déclara-t-il d’une voix menaçante.
— J’ai mes protections, ne t’en fais, rassura-t-elle en essayant de se dégager.
— Montre-moi.
— Non ! Je te dis que je n’ai rien ! Je sais très bien à quoi équivaut une morsure…
— Et je me doute très bien du fait que tu le garderais pour toi pour ne pas qu’on t’achève. Montre-moi ton bras. » »

 


NaNoWriMo 2015 : bilan 1ère semaine

Hey ^^

Tout comme l’an dernier, je prends lhabitude de faire un bilan hebdomadaire de cette course contre la montre qu’est le NaNoWriMo. Pour rappel, l’objectif est d’écrire un roman de 50 000 mots en un mois. Et pour une fois je suis une NaNo exemplaire puisque je travaille sur un vrai roman que je n’avais pas commencé avant.

D’ailleurs, quelques mots sur ce projet, intitulés provisoirement Les Charognards. J’avais écrit une nouvelle post-apo pour un appel à texte l’an dernier avec pour obligation de se dérouler dans l’univers d’une série publiée par l’éditeur en question. Ma nouvelle n’a pas été prise pour plusieurs raisons, dont le fait qu’au fur et à mesure de l’écriture, comme d’habitude, je n’arrivais pas à me restreindre au format de la nouvelle. Du coup mon texte ne collait plus avec une vraie nouvelle. Encouragée par le retour très gentil du comité de lecture, je remanie ce texte et développe tout un roman (que j’espère pas trop long).

Ainsi est né le projet Les Charognards. Projet alimenté par ma fan-attitude pour The Walking Dead (du moins la série), mon goût pour les survivals (The Last of Us et le dernier, bientôt avant-dernier Tomb Raider), la claque esthétique de Mad Mad Fury Road et j’en passe. Le survival post-apo c’est aussi pour moi l’occasion de revenir sur ce qui est essentiel, à savoir la survie, alors que notre monde actuel se focalise surtout sur le superficiel, la sur-consommation et le gaspillage.

Aaah the Last of Us, source inépuisable d’inspiration

Pour suivre mon avancée, j’ai mis un compteur NaNo sur le blog (à votre droite) ou bien vous pouvez voir mes statistiques sur mon profil NaNo.

Alors, cette première semaine ? Ma foi, un démarrage sur les chapeaux de roue ! Je ne sais pas ce qui m’arrive, si c’est le thème qui me botte à ce point là ou mon nouveau rythme ! J’ai pris de l’avance et je suis sur-motivée. Je sais que certains jours vont être moins productifs, voire improductifs au possible donc j’essaye d’avancer au maximum. En revanche on oublie vite à quel point pondre 1 667 mots par jour peut être épuisant surtout qu’en plus je passe déjà ma journée sur un ordi au boulot.

Bilan de la 1ère semaine : 
15 202 mots
En moyenne 1 900 mots/jour

Je vous laisse sur un extrait, comme au NaNo dernier ^^  Attention, il n’y a eu AUCUNE relecture, NaNo oblige. 

 » Soudain, elle entendit du bruit en provenance du salon. Son grand-père Joe dormait sur le canapé et le vieil homme avait l’habitude de se lever en pleine nuit. Le bruit se répéta, insistant. Elle le connaissait sans parvenir à l’identifier pour autant. La peur commença à l’étreindre, son instinct lui hurlait que tout ceci n’était pas normal. La fillette s’extirpa de sa couette et marcha à quatre pattes jusqu’au garde-corps en bois. De sa position, Caitlyn pouvait voir son grand-père, endormi, ainsi qu’un bout du salon.
Le bruit s’accéléra et devint plus fort. La fillette hésita à descendre pour prévenir ses parents. Si elle les réveillait pour rien, elle se ferait gronder à coup sûr. Si son grand-père ne réagissait pas, sans doute n’y avait-il pas de danger. Puis, elle se souvint qu’il était à moitié sourd.
Au même instant, un grand fracas retentit en bas. Caitlyn comprit aussitôt quel avait été cet inquiétant bruit : quelqu’un actionnait la poignée de la porte d’entrée. Dès qu’elle vit des silhouettes envahir le salon, elle poussa un hurlement strident. Les têtes des intrus se levèrent dans sa direction, cependant le cri avait aussi réveillé son grand-père. Dès qu’il bougea, les autres se jetèrent sur lui.
Des Contaminés.
Caitlyn hurla encore plus fort tandis que son aïeul se faisait dévorer vivant sur leur canapé. Puis, ce fut le chaos. Elle entendit la voix affolée de son père, les pleurs de son petit frère Dorian. Derrière elle, Nicky s’était finalement réveillée et essayait de la faire bouger.
« Descends l’échelle ! » hurlait-elle comme une hystérique. »