Chroniques : Nos chemins de travers

Georgia Caldera
Autrice francophone, voir le site 
J’ai Lu
Romance contemporaine
10,90 €
510 pages

Je sors de ma zone de confort avec ce roman de romance contemporaine. Néanmoins pour avoir déjà lu plusieurs romans de l’autrice, sa plume m’avait beaucoup plu et sa réputation n’est plus à faire. On y faisait également mention du monde équestre, donc je ne pouvais pas ne pas tenter ma chance. 

J’ai littéralement dévoré ce roman en trois jours. C’est très bien écrit, addictif, intelligent, juste et même si je ne suis pas toujours d’accord avec les personnages, leur détresse m’a beaucoup touchée. 

Les deux héros, Emma et Louis sont bien construits et sortent des sentiers battus. Même si Louis a ce côté du héros torturé qui ne m’attire pas car sur-utilisé partout, ici j’ai trouvé son usage bien dosé et très compréhensible, même si je me doute qu’il y a encore anguille sous roche pour le tome 2. Emma, elle, a des complexes profondément ancrés en elle et si sa passivité et le fait qu’elle se laisse tant bouffer par ses complexes justement m’ont énervé, son comportement est très réaliste et malheureusement très répandu.

La relation entre ces deux jeunes gens est chaotique, laborieuse mais belle et vraie en dépit d’une fin de tome dévastatrice. Elle est à la fois pure et malsaine car tout est trop intense, trop rapide, trop exclusif. Louis s’en rend compte sans pouvoir y mettre un frein. Sa santé dépend bien trop d’Emma, il le sait, le lecteur le sait et pourtant difficile de résister au raz-de-marée des sentiments. L’autrice prend le temps de nouer une vraie relation, certes rapide en termes de jour mais pas en moments de complicité. Mon seul bémol est la mièvrerie dans laquelle tombe Louis, lui qui était si différent au départ. Il aurait pu tomber amoureux sans changer complètement de personnalité non plus envers Emma. Les changements envers les autres sont bénéfiques par contre, l’évolution générale du personnage de Louis est très intéressante. On sent que pour Emma, cela interviendra dans le tome suivant. 

Il s’agit d’un roman de reconstruction pour Louis, où le monde du cheval, ses compétitions exigeantes, sa superficialité et son argent, est à la fois le déclencheur de ses malheurs et sa thérapie. C’est aussi un roman de lâcher prise pour Emma, de révélations et d’épanouissement. On veut croire et espérer à ses côtés sans pour autant cesser de se méfier.

C’est une histoire qui blesse autant qu’elle apaise, l’autrice nous fait vraiment ressentir les émotions de ses personnages. Sa belle plume m’a embarquée auprès d’eux, bien plus que je ne l’aurais cru dans ce genre contemporain. Une belle réussite. Je me suis empressée de prendre la suite, en numérique, confinement oblige. Je ne tarderai pas à la lire pour avoir le fin mot.


 Ma note : :star::star::star::star::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s