Chronique : Rouge Venom

Morgane Caussarieu
Naos
Young adult, Fantastique
14,90 €
282 pages

Depuis que je suis entrée dans l’univers vampirique de Morgane Caussarieu, j’ai été happée par sa plume, ses idées et ses personnages hautement addictifs. Toutes mes lectures ont été formidables, avec un coup de cœur pour Dans les veines. Même si cette série avec Barbie et Farouk est plus orientée pour les jeunes, elle garde des traces sanglantes et a son lot de tripailles et de morts. Ce n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, soyez prévenus. Je vous déconseille de lire mon avis si vous n’avez pas lu le premier tome Rouge toxic, car c’est la suite directe et vous risquez des spoilers. 

J’ai eu un immense plaisir à retrouver son bande vampirique, surtout J.F. ne nous cachons pas. Ce vampire punk est absolument génial. En tant qu’héroïne, c’est sûr qu’un sombre Farouk ou un mélancolique Damian (Dans les veines) sont plus attirants, ce sont les Angel tandis que notre J.F. est le bon vieux Spyke (en version initiale, sans âme). Et Gaby, en voilà un personnage glaçant ! J’ai beaucoup aimé le lien avec Je suis ton ombre (même si j’avais oublié la fin) ; tous les romans sont liés et cela renforce le côté famille de cette bande de Vampire dans laquelle Barbie est projetée. 

Dans ce deuxième tome, nous abordons d’autres thématiques sur ce qui fait de nous des monstres au final… notre nature ou nos actes ? Peut-on lutter contre sa propre nature ? C’est ce qu’essayent de faire Farouk et Emma avec un traitement qui les délivre de leur addiction au sang. Est-ce que ça va fonctionner… surtout avec un J.F. qui ramène des casse-croûte à la maison, telle est la question.

Barbie prend ici une nouvelle ampleur, je ne reste pas sa plus grande fan, heureusement qu’on alterne les points de vue avec les autres de la bande, mais elle n’est pas inintéressante et elle connaît un sacré virage sur la fin. A présent qu’elle connait sa nature de tueuse de vampire à l’insu de son plein gré, elle aussi lutte contre sa nature pour ne pas tuer les vampires qui sont proches d’elle, à commencer par Farouk, accessoirement son amoureux. On se pose alors la même question : parviendra-t-elle à lutter contre sa nature ?

Farouk est un personnage captivant aussi, il dégage une aura exotique, fascinante très bien décrite. Il donne vraiment envie de le rencontrer, c’est un être à part, in touchable, difficile à cerner. Il tranche complètement à côté de J.F. et pourtant leur complicité est touchante. Tous ces personnages, peut importe leur degré de malfaisance, sont touchants, attachants et nous forcent à l’empathie. 

Le roman est prenant, sanglant et avec des retournements de situations inattendus, jouissifs et effrayants. La fin est un bon mélange d’espoir, d’apaisement, de retour de karma et de promesse sanglante. Dans la lignée de tous les romans de l’autrice en somme ! 

Une excellente lecture comme toujours 🙂 J’attends impatiemment ses prochains romans.



 Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s