Chronique : Lames Vives T1 Obédience

Ariel Holzl
Auteur francophone (voir le site Internet)
Mnémos, collection Naos
Young Adult, Dystopie
18 €
332 pages

Je remercie les Éditions Mnémos qui m’ont aimablement fait parvenir ce service presse. 

Après avoir beaucoup aimé la trilogie des Sœurs Carmines d’Ariel Holzl, j’étais curieuse de savoir vers quoi l’auteur allait se tourner. C’est très dur de passer après une telle trilogie où la plume à l’humour noir de l’auteur constitue presque un personnage à part entière et où l’univers de Grisaille était tellement marquant, de même que les trois sœurs (et surtout Tristabelle).

Pour le coup, l’auteur s’est dirigé vers un registre complètement différent avec un Young Adult plus classique au niveau de la trame de l’intrigue et du profil des personnages principaux mais servis par un univers original et très dépaysant de fantasy orientale. J’ai eu un peu plus de mal à rentrer dans cette ambiance, peut-être parce que la narration est à la première personne et que tous les personnages sont eux parfaitement imprégnés à leur monde et n’ont donc pas à tout décrire au lecteur.  Une fois que j’étais plus habituée aux terminologies, à la géographie et à l’histoire, j’ai été plus happée par l’intrigue. 

L’auteur regorge d’idées intéressantes et ponctue son récit de pirouettes scénaristiques bien trouvées. On ne rentre pas forcément tout de suite dans le cœur de l’intrigue, on prend le temps de faire connaissance avec tous les personnages et de comprendre leurs motivations. Pour avoir lu quelques dystopies, les thèmes développés sont classiques mais efficaces. C’est vraiment par la richesse et la complexité de son univers que l’auteur a su tirer son épingle du jeu. Que ce soit sur la culture, l’histoire du monde avec notamment l’échange de pouvoirs entre les anciens maîtres et esclaves, les golems, le vif argent ou les mensonges que l’on commence à soupçonner sur la fin, le travail de création de monde et d’intrigue est vraiment bien ficelé.

Au niveau des personnages, on en a une belle brochette des deux côtés (anciens esclaves devenus maîtres; anciens maîtres devenus esclaves) ce qui permet d’avoir un son de cloche plus global et donc plus équitable. Le lecteur a plus de cartes en main pour se faire son propre avis. 

J’ai beaucoup aimé Saabr et j’espère qu’elle aura une belle place dans le deuxième tome pour mieux s’exprimer. Ellinore aussi a capté mon attention, c’est un personnage équilibré, et très intéressant à suivre.  En plus, ses capacités de Magnite sont fascinantes. L’histoire de Minah et Nazeem m’a moins touché, ils forment un duo plus commun et le caractère de Minah ne figure pas parmi ceux que je préfère même s’il c’est le genre de personnage indispensable à ce type d’histoire. 

Nazeem a apporté une touche d’humour bienvenue, notamment lors de ses interactions avec Gryff mais le pauvre est clairement sous-estimé par Minah et relégué au rôle de simple accompagnateur en dépit de ses qualités. Gryff lui était très prometteur dès le début du roman mais j’ai été déstabilisée de voir au final la façon dont il est utilisé. Je peux comprendre le choix de l’auteur, surtout après avoir côtoyé Saabr qui nous donne le ton sur le caractère des lames, mais cela restait frustrant de le voir ainsi bridé. Heureusement, quelques passages nous permettent de mieux connaître son passé.  Je suis curieuse de voir ce qu’il va advenir de lui dans le prochain tome. 

En résumé, c’était une lecture intéressante sur un univers très original, qui se termine en apothéose avec encore plus de questions qu’au départ. Les indices laissés au fil de l’intrigue laissent présumer d’un fond encore plus travaillé et attisent ma curiosité. Je serai donc là pour le tome suivant ! 

Un dernier mot sur l’objet livre très beau, qui est ponctué de quelques belles illustrations à l’image de la couverture. 


 Ma note : :star::star::star::star-half::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s