Chronique : Les Foulards Rouges saison 2 : Terre

Cécile Duquenne
Auteure francophone (voir le site)
Bragelonne
Science-Fiction
25€
462 pages
Enfin, Lara et Renaud sont de retour 🙂 Bon, par contre j’aurai dû le lire bien plus tôt car j’avais oublié pas mal de choses depuis la saison 1 ! En tout cas, c’est un réel plaisir de plonger dans l’univers créé par Cécile qui ne cesse de nous surprendre. Je suis épatée car en plus, c’est une série à épisode et les premiers sortent alors que les suivants ne sont pas écrits ! Un truc dont je serais incapable ! Pourtant, tout est très fluide et surtout très cohérent.
J’ai regretté l’ambiance si particulière de Bagne, qui faisait tant le charme de la première saison (laquelle avait été un coup de cœur). Toutefois, l’auteure nous ménage, ainsi que ses personnages, puisque Lara, Renaud et la douce Claudia se sont écrasés en Australie, terre sauvage et désertique qui n’est pas sans rappeler notre planète-prison préférée.
Nous voilà donc sur Terre, où Lara et Renaud ont chacun des vies passées et des affaires à régler. Nous découvrons de nouveaux personnages, dont je tairais les noms pour conserver le suspense. Nous abordons aussi de nouvelles thématiques à travers la magie. Si j’ai d’abord été sceptique, car à mes yeux elle n’était pas forcément nécessaire pour le personnage en question, j’ai compris ensuite que les enjeux étaient bien plus grands. Vraiment, le scénario est très bien ficelé.
L’auteure emprunte des chemins inattendus, avec des révélations étonnantes mais aussi beaucoup de désillusions. Car comme sur Bagne, rien ne se passe jamais comme prévu pour nos pauvres personnages ! Nous en apprenons davantage sur Renaud, dont j’ai beaucoup apprécié la psychologie. La relation entre lui et Lara évolue pour notre plus grand plaisir 😉 Quant à Claudia, j’ai regretté de ne pas la voir plus mais j’ai comme dans l’idée que son rôle n’est pas terminé et qu’elle prendra de la puissance dans la saison 3. Je fonde de grands espoirs en elle.
La fin nous laisse avec un cliffhanger de folie, comme pour la saison précédente ! Explosive et déprimante à souhait ! Avec toujours une dose d’espoir tout de même.

Au final, ce roman regorge d’amitié, d’affectif, de colère, de regrets et de doutes au fil des nombreuses pages. Bref, action, émotion, rebondissement, réflexion, tout est présent dans cette saison. Et si ce n’est pas un coup de cœur, c’est uniquement parce que la planète Bagne de la saison 1 est inégalable !

Ma note:star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s