Chronique : La nuit des temps

René Barjavel
Auteur francophone
Pocket
Science-Fiction
7,40€
381 pages
Honte à moi, je ne connaissais pas Barjavel ! C’est grâce à Maureen du Bazar de la Littérature que j’ai compris qu’il s’agissait juste d’un grand auteur français… Ce roman est une vieille édition que l’Homme a dû lire durant son cycle scolaire. Sous ses recommandations, je m’y suis donc penchée.
Le 4ème de couverture nous en dévoile très peu au final et j’avais donc imaginé un certain nombre de chose mais ce fut la surprise totale à la lecture. Il ne faut pas perdre de vue que ce livre date de 1968, la narration et les idées sont donc propres à cette époque de ce que je nomme « la vieille SF ».
Le style est agréable, les chapitres sont courts et immersifs. Les idées développées ici sont très originales, ambitieuses mais toujours réalistes. En tout cas, on a envie de connaître cette autre civilisation découverte sous la glace et on le fera de manière poussée.
Au final nous n’avons pas un seul héros, contrairement à ce que je croyais au départ mais tout un panel et surtout le couple « extraterrestre » que l’on apprend à connaître au fil de l’histoire. Le roman est très riche mais est parfaitement accessible à tous (la preuve, mon compagnon l’avait lu au collège je crois). L’immersion dans l’Antarctique est excellente. Je sentais le froid sur moi !
J’ai bien aimé la vision du monde de l’auteur et son envie d’unir les peuples. L’humanité se soude à la découverte de cette autre civilisation. Il y a une phase d’entraide, de soutien de la part de toutes les nations. Et puis, bien sûr, l’avidité et le pouvoir refont surface. L’humanité se soude, oui, pour le meilleur… et pour le pire.
Pour une fois, nous autres scientifiques avons le beau rôle ! (Exit les caricatures du film Prometheus !)  Et surtout, nous avons le contrôle ! Déjà à l’époque, l’auteur avait saisi le pouvoir des médias et s’en est bien servi. Il avait aussi bien compris la noirceur de l’homme.
La fin m’a surprise ! C’était osé et terriblement dommage à la fois. Je ne vous en dis pas plus pour conserver le suspens.
En bref, ce fut une bonne lecture, bourrée de bonnes idées !
Ma note:star::star::star::star-half::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s