Chronique : La voie des oracles T1 Thya


  

Estelle Faye
Auteure francophone (voir le site)
Scrineo
Fantasy, jeunesse
16,90€
337 pages
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Estelle Faye, mais les couvertures de cette trilogie et les beaux échos que j’ai pu entendre m’ont convaincu de me laisser tenter. En plus, le résumé parle de dryades et de faunes, ce qui a achevé de me décider. J’ai eu l’occasion de rencontrer l’auteure au Salon Fantastique de 2016 et donc d’avoir une jolie dédicace.
L’écriture est fluide, agréable à lire. J’ai eu une très bonne immersion, immédiate, mais un petit lexique avec les significations de certains mots romains aurait été bénéfique à la lecture. Le récit est haletant, les descriptions sont bien faites et les personnages sont attachants. Thya l’était au départ mais au fur et à mesure qu’elle prend la pleine mesure de son don d’Oracle, elle devient distante, irresponsable, limite égoïste. Et même si elle force le respect de par son courage et sa persévérance, cette personnalité est un peu trop commune dans mes lectures en ce moment. Je pense qu’elle n’a pas fini d’évoluer avec ce qui l’attend dans les deux prochains tomes donc je reste attentive à son futur.

C’est Enoch qui m’a le plus intéressée, lui a une histoire plus fouillée et atypique, rien que son métier de maquilleur est très original pour un héros de la Rome antique ! On est loin du cliché du combattant et j’ai aimé ça car on apprend d’autres choses sur lui qui sont très intéressantes et le rendent d’autant plus passionnant à suivre.

A part quelques révélations, l’intrigue est globalement prévisible (oui bon c’est sûr on parle d’oracles XD), mais ce qui constitue la force de ce roman, c’est son ambiance. Car nous sommes très loin du brillant éclat de l’empire romain de César. Nous sommes au Vème siècle, les dieux sont oubliés au profit du christianisme grandissant. Les oracles sont persécutés, les créatures mythologiques disparaissent. Cette ambiance triste et sombre m’a beaucoup plu. C’est vraiment le gros point positif du roman. On sort des sentiers battus et on est immergé dans ce monde où magie et civilisation chrétienne se chevauchent. Même si l’on connaît l’issue, on a réellement envie que la magie gagne le combat et que les faunes, dryades et autres créatures retrouvent leur splendeur et leur place dans ce monde.
Ce fut donc une lecture très agréable, réalisée dans le cadre du Week-end à 1000 ^^ Je prendrai la suite sans aucune hésitation et je vous conseille cette lecture qui sort des sentiers battus en termes d’époque.
Ma note:star::star::star::star::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s