Chronique : les aventuriers de la mer T5 Prisons d’eau et de bois


Robin Hobb
J’ai Lu
Fantasy
7,20 €
316 pages
Peu importe le temps qui sépare ma lecture entre deux tomes, je replonge toujours en quelques lignes dans ce superbe univers. Ce tome n’échappe pas à la règle : il est prenant et passionnant ! Et en plus, Brashen fait son grand retour, enfin 😉
On avance sur tous les fronts, les éléments se mettent bien plus en place, en particulier à Terrilville où l’ambiance devient électrique et où une partie des personnages s’associent pour remettre le Parangon à flots. Il se passe aussi des choses du côte du Désert des Pluies… je sens que ça prépare l’autre série de l’auteure (la Cité des Anciens).  Et puis il y a Kennit sur la Vivacia. Sacré Kennit, qui est plus manipulateur que jamais. Il sait comment s’y prendre pour mener les femmes par le bout du nez, ça c’est sûr ! Je l’aime bien mais j’ai hâte que ça se retourne contre lui XD   Sa relation avec Vivacia est très subtile ainsi que celle avec Hiémain. 
Ma plus grande surprise a été de voir que Malta prend enfin un peu de plomb dans le crâne. C’est bien amené mais bon sang, elle m’aura fait suer pendant 4 tomes la greluche. Enfin, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué… elle a les moyens de nous emmerder jusqu’au bout ! 
Le vrai régal c’est bien sûr de voir Brashen et Althea se tourner autour sans se l’avouer 😉 C’est un peu frustrant car ils sont aussi butés l’un que l’autre alors que tout lecteur sait déjà comment ça va finir ! 
Ma note : :star::star::star::star::star:💕

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s