Mois 100% Editions du Chat Noir : Notes pour un monde meilleur

Ce mois-ci, je participe à l’événement un mois, une maison, un achat (sur Facebook). L’objectif  est de mettre en avant une maison d’édition française, et pour avril il s’agit des Editions du Chat Noir qui proposent des ouvrages de qualité qui sortent des sentiers battus et couvrent une belle palette du fantastique. Vu que j’ai une grosse PAL chez eux, alimentée par des achats du mois dernier, je vais consacrer mes lectures du mois d’avril exclusivement à cette maison ^^
 
Et voilà j’ai lu pile la moitié ! Il me reste encore 4 belles lectures !
 
 
Agnès Marot
Auteure francophone (voir le blog)
Éditions du Chat Noir
Dystopie
14,90€
210 pages  
Il s’agit de la préquelle du roman De l’autre côté du mur que j’ai lu en 2014 (voir dans le bilan) et que j’avais bien apprécié pour la plume légère et l’aspect très spontané et frais de l’histoire. Du coup je me suis procurée la préquelle au Salon Fantastique, accompagnée d’une superbe et adorable dédicace de l’auteure.

Ici nous suivons donc Isaac et sa femme Azra juste au moment où l’Art et la Science deviennent de véritables forces magiques. Isaac la découvre au travers d’une machine à explorer le futur grâce à laquelle nous retrouvons Aslan et Sybel les héros de De l’autre côté du mur. J’ai d’ailleurs apprécié de les revoir car ma lecture remontait à deux ans et j’avais oublié pleins de choses que l’on redécouvre ici.

Le point intéressant pour moi c’est que je suis une scientifique et une littéraire, j’avais donc un pied de chaque côté 😉 J’ai tout de même eu plus d’affinités pour Isaac, même si je lui en ai voulu pour ce qui arrive au début du roman ! Cruelle que je suis, je lui ai même balancé un « tu l’as bien cherché », alors qu’en fait le pauvre était sous l’influence de cette magie très difficile à contrôler.

J’ai donc passé un bon moment, je me demandais vraiment comment l’histoire allait se dérouler pour aboutir au monde décrit dans De l’autre côté du mur. C’était un grand moteur dans la lecturevu que je savais comment cela se terminerait, il me manquait juste le comment et le pourquoi. J’ai trouvé que c’était bien amené et les rebondissements ont bien fonctionné. Nous suivons le point de vue et les hypothèses d’Isaac qui nous induisent parfois en erreur. Les réactions des personnages sont parfois frustrantes mais parce qu’elles sont crédibles.Ils sont tous humains avec leurs faiblesses mais ils sonnent tous très juste. La fin est, à l’image des récits de cette auteure, pleine de grâce et d’espoir. J’avais le big smile tout du long de la dernière scène 🙂

Dernier détail : si vous n’avez encore lu aucun des deux romans, je vous conseille de lire d’abord De l’autre côté du mur, car des scènes de Notes pour un monde meilleurdévoilent des passages de la suite qui vous gâcheraient le suspenseà mon avis.

 

Ma note:star::star::star::star-half::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s