Lecture septembre 100% Editions du Riez : Les Pousse-Pierre

Ce mois-ci, exceptionnellement je vais chroniquer mes livres un par un dans le cadre de l’événement un mois, une maison, un achat (sur Facebook). L’objectif de cet événement est de mettre en avant une maison d’édition française, et pour septembre il s’agit des Editions du Riez, que j’apprécie beacuoup, que ce soit au plan humain, qu’au plan littéraire et professionnel. Cette maison a besoin de ses lecteurs en ce moment, donc je participe à ma manière : tout ce mois je ne lirai que leurs ouvrages qui s’empilent dans ma PAL
Alors, quel sera le prochain ?

Voici le 1er ouvrage de ce mois 100% Editions du Riez

Arnaud Duval
Auteur francophone (voir le site) 
Editions du Riez 
Science-Fiction
22,90€ 
474 pages
Cela faisait un moment que j’avais cet ouvrage dans ma PAL numérique, mais j’ai dû mal à me lancer sur de gros romans sur la liseuse. Lors de mon achat de mois dernier pour soutenir les Editions du Riez, l’éditeur m’a très gentiment offert le roman de mon choix et j’ai choisi celui-là, que j’ai donc lu dans la foulée !
Passés quelques chapitres d’adaptation à la narration rapide et placée du point de vue des adolescents (je suis en général plus fan des vieilles SF lentes et techniques), j’ai été happée dans l’histoire. Les événements s’enchaînent et je me suis prise d’affection pour les héros adolescents, Maureen et Richard. Tous les deux se retrouvent dans des situations où ils doivent évoluer et grandir vite pour s’en sortir. Les deux sont vraiment bien croqués, sans être caricaturaux. Je me suis retrouvée à travers Maureen, mais le comportement de Richard m’a beaucoup émue. Je suis ravie de savoir qu’on va retrouver Maureen dans la suite, les Ombres de Torino, que je me procurerai sans hésiter. Les robots ne sont pas en reste, nos 2 ados en ont un chacun et ils sont chou ^^ Les autres personnages sont moins présents mais leurs apparitions ont toutes un véritable objectif dans l’histoire. Je pense par exemple à Icare qui se confronte à de véritables conflits, terminées les simulations à l’abri !
 
L’univers est intéressant, j’ai bien aimé comment les terriens, les habitants de la colonie et les spatieux qui passent leur temps à voyager dans l’espace, forment des communautés différentes, avec leurs préjugés et leurs codes. L’aspect SF est abordable pour des jeunes ou des personnes pas très adeptes de la SF. Sans avoir besoin d’être trop technique, l’auteur nous montre quand même qu’il s’y connaît en ingénierie spatiale et il développe des concepts très sympa ! Question intrigue je ne m’attendais pas du tout à ça, l’auteur a su me surprendre, autant dans les conséquences des complots politiques de la Terre, que dans le dénouement. J’ai apprécié la façon dont l’auteur a abordé la thématique des robots, et c’était sympa aussi d’utiliser des noms de personnages mythologiques, réels ou issus de la littérature (avec un glossaire pour s’y retrouver, c’était chouette). 
J’ai donc passé un agréable moment, j’avais vraiment hâte à chaque chapitre de savoir ce qui allait arriver aux deux héros 🙂 Une bonne découverte, des persos et un univers attachants !

Ma note :star::star::star::star::star-empty:
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s