Chronique : Black Mambo


Morgane Caussarieu, Sophie Dabat et Vanessa Terral
Auteures francophones (Sites de Morgane, Sophie et Vanessa)
Chat Noir
Fantastique
19,90€
317 pages
L’ensemble des trois histoires, totalement indépendantes et écrites par trois auteurs différentes, est un coup de cœur pour moi. Le tour de force est que les trois histoires m’ont plu de manière égale, malgré les styles, univers, trames et personnages propres à chaque auteur. La preuve qu’elles sont vraiment complémentaires ! Chapeau pour l’homogénéité.
Commençons par le roman de Vanessa Terral. Le prologue m’a un peu dérouté car le ton est spécial mais surtout on a l’impression que ça y est, tout a été dit. Mais pas du tout ! Moi qui avais découvert Vanessa sur une romance fantastique teintée d’écologie, le changement est radical et l’auteur nous montre qu’elle peut très bien se défendre sur le terrain de l’horreur ! Sa Leïla et son Djinn m’ont bien plu. Déjà le décor est bien planté, on sent que l’auteur a fait des recherches pour nous intégrer à son univers. J’ai eu beaucoup d’empathie pour la pauvre Leïla et je dois dire que le palmarès de la scène la plus horrible du bouquin entier revient à Vanessa…  pourtant Morgane et Sophie s’étaient bien démenées aussi ! Après réflexion je me suis demandée si le Djinn était bien réel ou s’il n’était pas une partie refoulée de la conscience de Leïla… la folie ne me semblait pas si loin.
J’ai ensuite retrouvée la plume dynamique et captivante de Sophie Dabat. J’avais vu le film « Le dernier Roi d’Ecosse » quelques semaines plus tôt, donc autant dire que j’étais bien dans l’humeur XD Cela m’a permis de biiiien visualiser les horreurs décrites par l’auteur. Le fantastique n’est pas si présent ici, c’est plus une raison pour perpétrer des massacres, mais ces atrocités sont commises par des êtres humains, au final. Cela rajoute un peu plus à l’horreur de l’histoire. Là aussi, on est happé par l’environnement décrit par l’auteur, ce qui en a fait une lecture assez stressante il faut l’avouer ! Bon, une chose est sûre, faut pas embaucher l’auteur dans un tour opérator car elle ne donne pas vraiment envie d’aller se balader en Afrique !!
Ensuite, je découvrais enfin la plume de Morgane Caussarieu, dont les livres sont dans ma wishlist.Un style punk, trash, moderne mais qui collait très bien avec le thème, le héro, le lieu et l’époque. Le héro est attachant, même s’il est aux antipodes de mes goûts et c’est sans doute ça qui m’a le plus plu (outre le baron samedi qui est méga classe). L’histoire a son lot de rebondissement, la scène glauque est très réussie (mais argh la pauvre Ghilane >___<) et surtout, on est littéralement transporté en Nouvelle Orléans. Ça se sent que l’auteur y est allée, avec des petites anecdotes qui sentent tellement bon le vécu. Cela apporte une vraie touche de crédibilité et de profondeur. Petit bonus, j’avais vu la saison 3 de la série American Horror Story, du coup je connaissais déjà certains noms, ça m’a fait plaisir de les voir ici. En conclusion : plus de doutes, je vais me procurer ses autres romans 🙂
Ma note :  :star::star::star::star::star:💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s