Chronique : les Enfants de l’Ô T4

Vanessa du Frat
Autrice francophone, voir le site 
Chromosomes Editions
Science-Fiction
23 €
525 pages

Cette fois j’essaye de ne pas laisser passer trop de temps entre mes lectures de cette saga afin de ne pas perdre le fil de la trame principale. Ainsi, après avoir lu le tome 3 l’an dernier, je me suis attaquée pendant le confinement au tome 4.

J’ai replongé avec plaisir dans cette histoire qui fait suite directement au tome précédent. On fait de grandes avancées dans le scénario avec des révélations très intéressantes sur le Père et encore plus intrigantes notamment sur ce qui se passe sur Eaven.

Bien sûr, énormément de choses tournent autour de Line et Lúka qui ne cessent de s’entredéchirer pour mieux se rapprocher. Je ne le pensais pas possible mais Line m’est encore plus devenue antipathique alors qu’à la base c’est elle qui avait toutes les raisons du monde de se séparer de Lúka. A présent, elle cumule les erreurs sans les assumer et tout le monde la trouve toujours si merveilleuse. Lúka en revanche m’a beaucoup touché dans ce tome, malgré ses erreurs, son égoïsme et sa cruauté.

Au milieu nous avons leur fils, à l’écart dans ce tome mais qui je suppose fait les frais de leur séparation et surtout le pauvre William, victime collatérale que tout lecteur plaindra ! Il y a quelques nouveaux personnages surprenants avec des tournants inattendus pour la suite. Difficile de ne pas trop en dire sans spoiler tant il y a d’éléments mais en tout cas c’est un tome tout aussi intéressant et passionnant à lire que les précédents. L’accent est mis sur Lúka et sur Eaven, la planète d’origine de Lyen. On ne voit quasiment pas Ruan (même si son court passage nous en apprend déjà beaucoup) ni Ludméa mais de ce que j’ai compris ils reviendront en force dans le prochain tome.

L’écriture est toujours aussi impeccable, prenante et immersive. La qualité de narration est au rendez-vous, et on sent bien derrière la trame finement ficelée de l’autrice qui nous permet de ne pas perdre de vue les questions de fond. Les personnages se posent des questions qui arrivent toujours à me parler, en dépit de nos différences, on se sent proche d’eux et on partage leurs difficultés.


 Ma note : :star::star::star::star::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s