Chronique Elvira Time T3 : Back in time


Mathieu Guibé
Auteur francophone, (voir la page facebook)
Editions du Chat Noir
Fantastique
14,90 €
183 pages


Avec la série Elvira Time, le lecteur est assuré de passer un moment ponctué d’action, de gerbes de sang et d’humour tantôt décapant, tantôt mordant. Le premier tome avait écopé d’un coup de cœur, tandis que le deuxième le talonnait avec un 5/5. Ce dernier s’était d’ailleurs terminé sur un cliffhanger de fou. Au lieu de continuer le récit, ce 3ème tome va s’attarder sur le passé. 

Pour poursuivre, je suis obligée de parler d’un SPOIL qui est révélé dans le premier tome, à savoir la mort de Jericho dont les circonstances ont été un peu éclaircies dans le deuxième tome. 

Je ne sais pas ce qui est le pire : lire en premier ce tome en fondant des espoirs sur la relation Jericho/Elvira avant de voir ses espoirs réduits à néant, ou lire ce tome en sachant ce qui va arriver et en sentant la pression monter peu à peu. En fait, si, je sais. Le pire c’est de savoir. C’est encore plus déchirant, surtout quand des détails commencent à arriver, comme le fameux pull citrouille de notre Jericho.

Nous retrouvons néanmoins au départ une Elvira plutôt insouciante et pleine de vie… en couple avec la star du lycée, ce qui est assez perturbant quand on connaît l’Elvira punk asociale. Perturbant mais pas désagréable car la jeune femme possède déjà son mordant. Nous faisons aussi la connaissance de son père, qui est un personnage à la hauteur de la série, à savoir complètement barré et charismatique en même temps. Il était génial, surtout avec tous ses jeux de mots avec « time » qui m’ont tous fait rire, à commencer par son nom complet : Justin Time. 

Jericho est mon chouchou mais j’ai été surprise de me rendre compte que les acolytes d’Elvira des deux autres tomes m’ont manquée (Belinda et Ludwig). Ils ont dû aussi manquer à l’auteur puisqu’il a réussi à nous les glisser tout en restant cohérent avec le futur. Shinta est aussi de la partie, lui, son sabre et sa conversation… succincte.

Néanmoins, et pour notre plus grand bonheur, la part belle est pour la relation Elvira/Jericho. Une relation qui va évoluer peu à peu au fil de la vie quotidienne et des épreuves qui attendent Elvira. Celle-ci va devoir grandir en très peu de temps. J’ai aimé la voir se surestimer, échouer puis se relever. De la même manière, j’ai aimé voir Jericho d’abord en retrait puis prendre les choses en main et se révéler à la hauteur de son rôle. Mon seul regret est que j’aurais aimé m’attarder davantage sur les deux scènes finales, en particulier sur le « retour » de Jericho. 


Le tout a donc donné un roman drôle, bourré d’action, déchirant, où les personnages évoluent, grandissent. Il nous donne l’occasion de connaître Elvira plus intimement et d’avoir la chance de partager un moment privilégié avec Jericho. Si leur relation était tout à fait compréhensible en l’état, ce retour dans le passé nous permet d’en mesurer la puissance…ce qui est d’autant plus triste !

Maintenant j’ai hâte de reprendre le fil de l’histoire 🙂 

J’allais vous quitter sans parler des illustrations ! Monumentale erreur car elles sont superbes. Je suis l’illustratrice, Diane Özdamar, depuis des années et je suis donc ravie de voir ses magnifiques œuvres donner vie au récit. Les scènes choisies sont très bonnes et chacune vient renforcer l’émotion du moment, dont une en particulier où Elvira et Jericho partagent un instant très fort en sentiments. J’ai été un peu intriguée de voir parfois une silhouette en arrière plan, j’hésitais entre Shinta qui surveillait et Jericho en mode fantôme qui se souvient de son passé. Ou alors c’était juste pour ajouter une perspective au dessin. Si quelqu’un a une explication, je suis toute ouïe ! Enfin, la couverture sublime résume à elle seule le roman et vient rajouter une touche de tragique.

 
Ma note : :star::star::star::star::star:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s