Bilan lecture de janvier 2016

Lectures de janvier 2016

 Fantasy

– La Flamme du Prince (A. Raby)

C’est toujours un plaisir de replonger dans l’univers d’Amy Raby. Il ne manque plus qu’une carte histoire de bien se repérer. Même si le précédent avait finalement décroché un coup de cœur, cette saga me fait toujours hésiter, car même si je suis transportée et que je dévore les livres, il y a toujours un je-ne-sais-quoi dans ces couples qui me fait un peu grincer des dents. En fait c’est que c’est toujours le même schéma. Ils ont tous eu une attirance immédiate, ils ont tous vite couché ensemble (enfin pas vraiment pour le 1er mais presque) et ce n’est qu’après que commencent les réels sentiments. J’aurais aimé voir un couple différent pour une fois. Surtout qu’ici c’est contradictoire dès le départ : Céleste est plus que partante pour un mariage diplomatique, genre elle s’en contrefiche mais quand même hein, elle veut du beau gosse et une histoire d’amour aussi. 
Ce tome reste assez gentillet à l’image de la saga. Et même le prince qui ne voulait pas craquer craque très vite aussi.
Enfin bon, il n’empêche que j’ai pris ce troisième tome, j’ai apprécié et je prendrai la suite aussi XD Et puis cette couverture de Magali Villeneuve, c’est un pousse au crime !


 Fantastique/Horreur

Joyland  (S. King)
(prêté par les parents)

On a jamais fini de lire du maître KING !! Alors ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. Je me suis dit fête foraine = idées glauques avec des clown, d’autant que c’est ce que le 4ème de couverture prévoyait. Ouais ben c’est limite mensonger. Car ce roman n’a vraiment que très très peu de fantastique (et où sont les clowns, je vous le demande ???)  A peine un fantôme entraperçu et quelques pouvoirs de prémonitions. C’est tout. Ce n’est pas non plus effrayant.

Et pourtant, mes amis, quelle belle lecture ! En fait, le livre nous raconte simplement cette période de la vie du héros quand il bossait dans un parc d’attraction. Alors dit comme ça, ça ne paraît pas casser trois pattes à un canard et pourtant ce récit était passionnant. La voix du narrateur, Devin, est entraînante et on suit ce sympathique américain de 21 ans au cœur brisé dans sa découverte de la fête foraine. Je n’ai pas vu les pages défiler ! J’étais aux côtés de Devin et je me suis passionnée pour sa vie, aussi simple soit-elle. C’est la touche magique de King, qui a toujours un grand talent pour nous parler de la vie normale de ses personnages pendant des heures sans que ce soit barbant. Un récit juste, touchant et poignant, notamment en ce qui concerne le petit Mike. Une belle lecture, vraiment, empreinte d’une étrange nostalgie. Je ne connais pas du tout le milieu forain et encore moins les années 70 mais c’est comme si j’y étais, tout était si familier et accessible ^^

– Le noir est ma couleur T4 : l’évasion (O. Gay), auteur français voir la page facebook
*coup de cœur pour la saga*

Avant-dernier tome !! Un tome un peu particulier car Manon et Alexandre sont pourchassés, tout doit avancer très vite et du coup ce n’est vraiment propice aux réponses ni à l’humour (l’heure est grave). Malgré tout, j’ai eu quelques rires bien placés notamment avec l’alternance des points de vue. Ici le mystère s’épaissit avec Manon et le Noir ! On pense avoir des réponses mais non, l’auteur nous mène bien en bateau !  Et puis merde encore une fin méga cliffhanger ! Argh, quelle frustration !!! Heureusement le dernier (snif) tome sort très vite. Nous aurons donc toutes nos réponses ! En tout cas il y avait de très bonnes idées (la chimère, les traqueurs, la planque des mages noirs…) et plus que jamais on partage les craintes et espoirs de nos deux tourtereaux !! J’ai toujours autant d’empathie pour Manon, en particulier quand elle fait usage du Noir pour ses Ombres !! Et puis mince, ce trou dans le ciel XD

PS : moi aussi je veux faire du camping avec Alexandre *______*

 

– Bad Moon Rising (M. Gallman), auteur francophone, voir le site *coup de cœur* 

Je ne connaissais cet auteur que de nom, or depuis quelques temps ce livre et ses critiques me faisaient envie. Encore une fois, j’ai eu raison de suivre mon intuition car ce fut un vrai coup de cœur ! Quelle claque émotionnelle ! Quelle empathie ! La plume de Marika m’a tout de suite mise dans la peau de l’héroïne, Neela et quel tumulte d’émotions *___* J’ai vraiment eu très peur pour la fin mais l’auteur est moins sadique que moi XD Marcus, ralalala Marcus. Il est génial. Quelle belle histoire ! Et quelle vision des vampires ! J’ai tout aimé du début à la fin et pourtant j’ai du mal à aligner mes mots tellement cette lecture m’a touchée. Ce n’est pas une bit-lit ordinaire, c’est bien plus, beaucoup plus et du coup je suis très curieuse de connaître sa nouvelle série « les chroniques de Hallow ». Bref, lisez ce livre, c’est tout !!

– Délivre-nous du Mal (V. Schilli), auteur français, voir la page Facebook

Mon mini-challenge du mois ^^ :  un livre que je viens d’acheter

Souvenez-vous, le premier tome l’an dernier avait été une belle découverte, autant pour la superbe plume extrêmement maîtrisée de Virginia que pour l’originalité de l’histoire, sombre et cruelle avec une touche poétique et des rebondissements tragiques. Nous retrouvons notre héros/héroïne après un siècle de sommeil voulu. Encore une fois, ce livre est atypique et sort des sentiers battus sur ce que nous avons l’habitude de lire sur les vampires. Un personnage refait surface et nous apporte un autre éclairage sur les événements du premier tome, ainsi que des réponses. On a encore une fois une belle palette d’émotions, racontées avec brio : désespoir, espoir, trahison, regrets, haine et amour impossible. Le phrasé et le français sont toujours aussi maîtrisés, je reste admirative. Le langage bien que soutenu et d’une autre époque n’est pas non plus trop tiré par les cheveux ou difficile à lire. C’est bien dosé. Bref, on ne s’ennuie pas ! Et même si Anders commet des actes impardonnables, impossible pour moi de le haïr car il assume tout et c’est dans la nature des choses. On se pose des questions sur ce qui va advenir dans le dernier tome, d’autant qu’on nous laisse sur un nouveau changement de corps des plus inattendus XD Ca n’arrête pas de changer mais c’est assez sympathique et innovant.
Si je devais résumer cette lecture en deux mots : délicieusement cruelle. Je vais lire le 3ème tome cette année, c’est sûr et certain et j’attends avec impatience les prochains romans de cette auteure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s