Chronique : l’Oiseau de mauvais augure


Camilla Läckberg
Actes Sud
Policier
9,70€ (poche)
481 pages
L’Oiseau de mauvais augure(T4), contrairement aux autres tomes de la série, m’a laissé de marbre. Outre le fait que je n’ai rien pipé à l’histoire du passé, qui est bien trop obscure dans ses flash-back, l’histoire actuelle m’a pas du tout emballée et j’ai compris qui étaient les meurtriers très vite. En plus, même si la série accorde une grande place à la famille, c’est assez pénible de toujours parler du bébé d’Erika et Patrick, surtout que la description de comment le bébé suit maman entre deux dialogues importants coupe tout.
Bref, déception que ce quatrième tome que j’ai trouvé très fade.
Ma note :star::star-half::star-empty::star-empty::star-empty:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s