Bilan de lecture 2014 : livres papiers

Ma PAL de 2014
Science-Fiction/anticipation
– Les Enfants de l’Ô T1 (V. Du Frat), auteur francophone, voir le site
Je n’avais pas lu la version sur Internet donc je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. J’ai été très agréablement surprise. Déjà par l’aspect très pro. J’avais suivi la démarche de Vanessa donc je savais que le livre avait été corrigé de manière professionnel et avait subi un suivi éditorial. Il en ressort donc un ouvrage de qualité. La plume de l’auteur est fluide et agréable, sans lourdeur ni trop de simplicité. Mais le coeur du roman ce sont les personnages. Ils sont terriblement humains, avec leurs qualités, leurs faiblesses et surtout leurs secrets. J’ai adoré certains personnages, surtout Lukà en dépit de ses actes très sombres (surtout pour ça, j’ai envie de dire) ; d’autres m’ont énervé en revanche, mais ça c’est signe que l’auteur a bien fait son boulot et a diversifié les caractères ! Ce ne serait pas drôle sinon 😉
Bref, pour vous résumer mon avis au final : j’ai précommandé le T2 dans l’heure qui a suivi sa mise en boutique, ça devrait vous donner un indice !
 Fantasy
– Souvenirs perdus T1 : Etrangère (S. Bailly)
– Souvenirs perdus T2 : Cendres 
J’ai eu la chance de gagner ces romans grâce au concours des 2 000 fans facebook de l’auteur. Vous l’aurez compris, je suis une personne fidèle dans tous les sens du terme et la lecture n’y fait pas exception : quand j’aime un auteur, je vais le suivre dans tous ses genres. Du coup, j’ai vraiment apprécié ce voyage dans ce genre plus jeunesse. Le style est épuré mais j’ai vraiment accroché à l’univers, à l’intrigue et aux personnages qui ont chacun un caractère bien campé ! De ce fait, c’est le personnage de Nel qui m’a le plus touché et parlé ^^ J’apprécie aussi beaucoup Syon même si son côté téméraire et borné est assez frustrant par moment ! Isil a une personnalité trop éloignée de la mienne pour que je l’apprécie à sa juste valeur mais la fin du tome 2 m’a donné une toute autre vision de son personnage !
Bref, l’histoire est originale, avec des rebondissements qui m’ont vraiment étonnée. Les personnages nous donnent une belle leçon de courage en tout cas 🙂
 – La Dernière Terre (M. Villeneuve et A. Dainche) auteurs français, voir le site 
T2 : des certitudes * Coup de coeur *
Le T1 envoyait du lourd. Le T2 suit la même optique ! J’adore cette saga, c’est clair et net. Encore une fois, on voudrait que le roman fasse 1 000p tant on a pas envie de quitter les personnages. Ils sont tous si géniaux ! Et pourtant ils ont tous de beaux défauts mais rah on les aime, un point c’est tout. Mon chouchou Cahir est moins mis en avant dans cet opus, on le voit mais j’ai préféré son histoire dans le T1. En revanche Ghent grandit de plus en plus dans mon coeur, il s’ouvre petit à petit mais ce n’est pas facile pour lui ! Sa soeur, c’est pareil ! Elle a fait un sacré bon pour combattre sa timidité, c’était tellement plaisant pour elle 🙂
Vraiment, tous les personnages sont intéressants, les jeunes, comme les adultes, comme la plus haute autorité, comme les créatures « méchantes ». Tout le monde. Mention spéciale à Nelgoth,fin connaisseur de chevaux antipathique au possible que j’adore même si je ne voudrais jamais l’avoir comme membre de ma famille XD L’histoire prend un nouveau tournant, on a tellement hâte d’en apprendre plus, on a des réponses et d’autres questions, des théories aussi. J’ai encore passé un magnifique moment très immersif et je suis terriblement impatiente de lire la suite *_____*
– L’apprenti épouvanteur (J. Delaney) * Coup de coeur *
– La malédiction de l’épouvanteur
– Le secret de l’épouvanteur
– Le combat de l’épouvanteur
J’ai découvert la saga des Epouvanteurs grâce au film, dont j’ai vu la bande-annonce. Et comme j’aime bien mener mes petites enquêtes, j’ai fouillé et je suis tombé sous le charme des couvertures. Faisant confiance à mon instinct j’ai demandé les 3 premiers tomes à Noël… je les ai dévorés les 3 à la suite. J’adore cette saga *___* C’est censé être une littérature jeunesse mais j’y prends un grand plaisir (et mon pêcheur fou aussi, il a adoré !). J’aime le héro qui apprend de ses erreurs et n’est pas une tête à claque, j’aime l’épouvanteur qui lui aussi a commis des bourdes, j’aime l’univers et les créatures malfaisantes. Bref, coup de coeur pour la découverte de l’année !
– La cité noire T1 (T. John), auteur français * Coup de coeur *
Comme souvent, la couverture m’a d’abord fait de l’oeil, puis le titre, puis quand je l’ai vu en bibliothèque lors de mon passage à Paris : j’ai craqué et tant pis pour la lourdeur de mon bagage. Et j’ai bien fait car là aussi, carton plein. Ca frôle le coup de coeur. L’univers est très bien maîtrisé, les persos sont tous intéressants, Perceron est… unique. Bon, évidemment, comme tout bon auteur masculin de fantasy, il a tué dans l’oeuf l’histoire d’amour qui m’intéressait XD Mais bon, j’ai pris le tome 2, donc je lui en veux pas tant que ça ! Donc, des idées géniales, de beaux rebondissements, de la fantasy comme j’en découvre trop peu. C’est sombre, glauque, injuste et y’a des morts… je vais surveiller l’auteur !

– La danse de l’Equinoxe (C. Brennan)
Gentiment offert par Elyra, une histoire avec des chevaux, des Lipizzans en plus. Mon amie m’avait déjà offert une saga de PC Cast, mais j’avoue que là, la magie n’y était pas. C’était trop rapide sur certains côtés, trop facile, trop… cheap. Et bon, excusez-moi mais l’héroïne qui est se dit amoureuse du type A, mais qui couche avec un type B, finit par coucher avec le type A, mais continue de coucher avec le type B…dans la même pièce que le type A… Type A qui finit par lui pardonner car, oui, elle couchait avec le type B pour le sauver. Hum. Vous voyez mon souci de cohérence psychologique ?

– Sourtha (R. Mesplède) Auteur français, voir le blog 
Richard et moi avons partagé un sommaire lors de ma première publication de nouvelles en anthologie 🙂 Mais depuis, je n’avais pas eu l’occasion de relire ses textes, avant de me décider pour Sourtha, qui est un conte inspiré de l’univers de Mestr Tom. C’est un texte résolument jeunesse et si j’ai eu du mal  à m’identifier aux héros qui sont très jeunes, en revanche, j’ai eu un coup de coup de coeur pour Nekehb qui a une histoire vraiment belle et tragique en même temps. J’ai bien aimé aussi l’univers et le personnage de l’ancien qui titille ma curiosité !
– Le jeu de l’assassin (A. Raby)
Ok, je plaide coupable, la couverture de Magali Villeneuve m’a forcé à acheter ce bouquin. Ca plus la relation assassin/proie que j’aime beaucoup. Au final, c’est bien écrit, y’a une psychologie sympathique derrière, on s’attache aux héros… dont chacun possède des blessures physiques ou morales atypiques. Une belle découverte même si ce n’est pas un coup de coeur.
 Fantastique/Horreur
– Shining (S. King) 
Honte à moi, je n’avais jamais lu cette oeuvre mythique du maître King. Mais j’avais vu le film de Stanley Kubrick (que le maître n’a pas aimé >___<). Grâce à ce livre et un autre, j'ai découvert un fait important : si je peux sans problème regarder un film adapté d'un livre en ayant lu l'histoire originelle avant, l'inverse ne fonctionne pas.
Ainsi, j’ai lu ce livre sans y être à 100% car je connaissais l’histoire et le fil conducteur, même si je ne me souvenais pas complètement du film. Connaître l’histoire et l’avoir visualisé m’a en fait coupé toute mon imagination à la lecture >___< Quel dommage !
Bon du coup, forcément, c’est du grand King mais je pense être passée à côté de l’angoisse du roman. Ca craint…
 
– Doctor Sleep (S. King)
Celui-là je n’avais pas ce soucis ^^ C’était sympathique, même si, contrairement à beaucoup de gens, je ne me demandais pas spécialement ce qu’il était advenu de Danny Torrance. Je pense que ce bouquin c’était aussi une manière pour le maître King de parler de ses années d’alcoolisme… Bref, l’histoire était sympa, je ne verrai plus jamais les camping-cars de la même manière ! Le personnage de Rose est charismatique à souhait, la petite Abra envoie du lourd et Danny est super attachant, on a vraiment envie de l’aider à s’en sortir (et en plus, l’auteur le compare à Jax des Sons of Anarchy, c’est parfait !)
Rien de transcendant dans cette histoire, je n’ai pas excessivement peur… comme a dit mon père c’est « gentillet ». Le Maître nous a habitué à plus terrifiant. Disons qu’il s’est davantage axé sur les pensées et sentiments des personnages. Il y avait pas mal d’empathie.
– De l’autre côté du mur (A. Marot), auteur français voir le blog
Une superbe couverture, un résumé intriguant, de belles chroniques, un univers qui me paraissait très éthéré. Du coup j’ai craqué et j’ai passé un beau moment en compagnie des personnages. La particularité de l’histoire, c’est que l’héroïne est très innocente. Sans spoiler, elle est coupée du monde et du coup doit tout découvrir… jusqu’à ce qu’est un homme. Non n’allez pas imaginer des choses rues, tout est très léger, spontané, pur. C’est assez déroutant parfois, mais ça rend la lecture très intéressante, cela nous donne une autre vision de chose pourtant très simple pour nous. Voilà, si je devais décrire ce roman, c’est beauté, spontanéité et pureté 🙂
– Even dead things feel your love (M. Guibé), auteur français, voir la page facebook
J’avais découvert la très belle plume de Mathieu dans l’Artbook Raconté dans lequel j’étais également présente. J’avais vraiment aimé la beauté de sa narration, l’émotion et l’univers sombre autour de ses textes. Du coup, je me suis lancée dans ce roman qui s’annonçait plutôt mélancolique et sombre. J’avais peur que le personnage ne se lamente trop sur son sort, moi qui n’ait aucune patience pour les gens geignards mais en fait c’est pas du tout le cas. Les lamentations du héros sont très bien dosées et j’ai eu beaucoup d’empathie pour lui. J’ai beaucoup aimé la dualité entre sa nature violente et son attitude avec Abigale. J’ai aimé les questions soulevées, les différentes phases par lesquelles leur étrange couple passe. C’est atypique, mais c’est beau ^^
– Le songe d’Adam (S. Péguin), auteur français * Coup de coeur *
Alors j’ignore totalement pourquoi diable ce roman n’a pas atterri plus tôt dans ma bibliothèque Oo Une couverture sublime et inspirante, un résumé alléchant, une promesse d’horreur. J’ai adoré ce roman ! Vraiment. C’est un univers que j’aurais adoré créé. Une forêt sombre (la forêt noire mes braves amis, où il y a de très beaux chevaux de traits), des créatures qui tombent en lambeaux et puis les séides. Aaah les séides. Je les adore. Ils sont trop classes. Bref, l’histoire est très intéressante, le coin est fabuleux, les scènes d’horreur sont vraiment top, choquantes pour certaines (surtout au petit dej…). En plus, l’auteur a fait une thèse sur son sujet, donc on a une tonne de renseignements sur la théologie, l’étymologie, l’histoire etc. J’ai lu des critiques où ces passages ont gêné, personnellement, même si je n’y connais rien, je les ai trouvé très intéressants.
J’ai fait un looong retour à l’auteur et je ne lui ai pas caché que le seul point qui pêchait était l’identification aux personnages. Les deux héros, le père et la fille, sont atypiques, ils sont très bien dans leurs rôles respectifs, mais je n’ai pas vraiment eu d’empathie. Je les ai suivis avec plaisir, j’ai frissonné avec eux, je me suis posé mille questions mais je n’ai pas eu ce partage attendu. Mais cela n’a en rien gâché ma lecture.
Bref, un vrai gros coup de coeur ! J’ai déjà l’autre roman de cet auteur et je vais le suivre pour ses prochaines sorties, soyez-en sûrs !
 
– Le choix de la Gargouille (DB Chalys), auteur français, voir le site
Ce roman je l’ai bêta lu (2 fois je crois en plus) et je l’ai encore relu une fois édité sans en être lassée ^^ Je ne pourrai pas être objective puisque Dana est une amie chère et que j’aime tous ses textes. Donc que vous dire pour rester impartiale ? Que cette histoire repose sur un background travaillé, avec des créatures fantastiques (anges, démons, vampires…), une héroïne forte au caractère particulier, accompagnée de personnages secondaires très intéressants, que l’on réfléchit aux côtés de cette héroïne, que l’on revoit ses cours bibliques, et qu’on pleure à la fin 😉
Bref, avec Dana je trouve qu’il y a toujours beaucoup d’empathie, elle sait décrire les sentiments et nous emmener dans la tête de ses persos 🙂

– Le Noir est ma couleur T1 : le pari (O. Gay), auteur français, voir la page Facebook
* Coup de coeur *
Cette année, je découvre que la littérature jeunesse, ça me botte bien 😉 Je suis cet auteur depuis quelques temps sans avoir eu l’occasion de le lire. Mais cette série jeunesse m’avait tout de suite attirée. Un beau gosse bad-boy au lycée, une fille avec des pouvoirs et du plomb dans le crâne, ça me parlait; Du coup, hop je profite d’un cadeau pour le prendre et je l’ai dévoré. Vraiment. J’ai dû m’y mettre vers minuit et à 3h du mat c’était plié (je vous raconte pas après mon caractère pourri au boulot vu que c’était dimanche soir). Coup de coeur direct pour le héros et l’héroïne. Ils sont top, très crédibles avec leur personnalité propre complémentaire et à la fois différente. J’adore l’univers avec la magie à base de couleur, le méchant qui n’est pas non plus tout noir et la fin qui m’a scotchée. Comme pour l’Epouvanteur, c’est « jeunesse » mais parfaitement lisible pour des adultes. Et moi qui rêvais au lycée que ce genre de chose m’arrive, je suis particulièrement touchée par ce récit ! A présent je trépigne car je dois être raisonnable (hum) et pas me jeter sur le T2 avant le mois prochain.

– La balance brisée T1 : Subliminale (L. Syven), auteur français, voir le site
Je continue dans la jeunesse avec ce roman que j’ai gagné sur Facebook. Cette année j’ai participé à pleins de concours et j’ai gagné pleins de lots, alors pourquoi s’en priver ?  Donc je connaissais Syven avec ses ouvrages sombres de fantastiques et fantasy avec de vrais dragons auxquels tu n’irais pas faire de câlins. Je la découvre ici avec un titre fantastique et orienté jeunesse. J’avoue avoir eu un peu de mal au départ car l’héroïne a 13 ans et c’est un peu jeune. D’autant que la jeunesse impose un rythme plutôt rapide donc on enchaîne vite. Et puis, Elie est au collège et honnêtement la 4ème et la 3ème ont été les pires années de ma vie scolaire (avec les deux suivantes). Donc ça m’a pas aidé XD
Mais, avec l’arrivée de la magie et d’autres complications, l’héroïne murit et a donc d’autres tracasseries et là, j’ai enchaîné les pages avec un grand intérêt. La magie développée ici est super intéressante ! C’est encore une forme de magie différente que celle d’Olivier Gay juste au-dessus. Elie est attachante et toute sa famille aussi. Je suis plutôt curieuse de connaître la suite même si je vais plutôt me jeter sur la suite des Chroniques de Siwès en priorité. 
Thriller

– Projet Harmonie (C. Nicolas) : auteur français, voir la page Facebook
Un thriller d’anticipation vraiment très intéressant qui ne laisse aucun répit au lecteur (ni au héros) avec de sacrés rebondissements dont je ne peux pas parler au risque de spoiler. J’ai été bluffée par un élément en particulier (pareil motus et bouche cousue). Je salue l’imagination et le sérieux de l’auteur, c’était vraiment ultra crédible comme histoire ^^ J’ai été aux côtés du héros tout du long, dans sa fuite comme dans ses questionnements. Les personnages sont bien posés, cohérents dans leurs réactions et tous attachants à leur manière. Mention spéciale à la flic qui, je ne sais pas pourquoi, m’a vraiment interpelée 🙂 En tout cas, je me plongerai volontiers dans l’autre thriller de l’auteur, Un autre !
Leviathan T2 : La nuit (L. Davoust), auteur français, voir le site
* Coup de coeur *
La preuve que je dois plutôt passer au format de bilan mensuel/trimestriel que annuel car je ne me souviens plus des détails de ce roman, que j’ai adoré autant que le premier ! Heureusement, je n’avais pas autant attendu avant d’en faire mon retour auprès de l’auteur ! Il me faut le 3ème d’urgence ! Quel univers génial que nous a concocté Lionel ! J’adore ses idées, ses persos et ses orques !! On sent que derrière il y a un monde très complexe. J’ai davantage compris les subtilités des 2 organisations dans ce tome et je suis définitivement fan de Michael et de sa femme (quelle femme ! waou !). Et puis, il y a le Leviathan… gros coup de coeur pour lui. Je me demande si je ne devrais pas me relire l’ensemble avant de passer au tome 3 histoire de me rafraîchir la mémoire ! C’est vraiment une excellente découverte que cette trilogie ! Je suis ravie.

– La princesse des glaces (C. Läckberg)
L’auteur est un coup de coeur de mes parents. Et comme j’ai pas assez de livres à lire (rire jaune) je leur ai pris leur collection. C’est plutôt frais comme lecture ! Vu le pavé, je pensais mettre du temps mais comme ça se lit bien, j’ai été plutôt rapide. L’originalité vient du fait que l’héroïne n’est pas du tout dans les forces de l’ordre ni de près, ni de loin. C’est un peu le cliché de la ménagère et c’était assez marrant de la voir douter de son image dans une paire de collant alors qu’en parallèle il y a une enquête sur le meurtre de son ancienne amie. Ca m’a fait penser au train-train tranquilou des enquêtes à l’anglaise à la Inspecteur Barnaby (mais si vous savez les séries de Fr2/Fr3 pépères où vous avez 10 meurtres par épisode qui déciment un village entier, souvent commis par des vieux). Voilà, une lecture un peu pépère, mais durant laquelle je ne me suis pas ennuyée. malgré les meurtres, il n’y a rien de glauque et l’accent est vraiment mis sur le relationnel entre les personnages.
– Delivrance (J. Adler-Olsen)

Alors là, par contre, du glauque y’en a. J’adore cet auteur, vraiment. Il est très très fort. Ses romans vont être adaptés en série ou films, c’est pas possible autrement, j’espère juste que ce sera bien fait. Encore une super enquête où on est autant du côté de l’inspecteur (sacré personnage celui-là) et de son équipe (de plus en plus bizarre l’équipe en question, ça change !), que du côté du tueur et de ses victimes. Encore une fois, j’ai tremblé avec les victimes et j’étais à fond pour que l’enquête aboutisse. Ces livres sont ultra prenant ! Ca ne vaut pas Profanation qui était super méga glauque par contre.Mais un roman bien glaçant quand même qui nou entraîne dans les tréfonds d’un tueur sur fond de religion.

-Dossier 64
Cette fois on explore un thème qui me botte bien : les déviances des hôpitaux psychiatriques. Glaçant là encore. Machiavélique et surprenante intrigue pour ce 4ème roman de l’auteur. On a toujours ces multiples points de vue entre l’enquêteur, sa vie privée, ses collègues perchés, l’enquête, la victime et le tueur. C’est diablement efficace et vraiment très bien écrit. Franchement, je serai au rendez-vous pour chaque roman. je n’arrive pas à trouver de préféré parmi les 4 car tous ont un univers à part et des ressorts scénaristiques intéressants. Je conseille vraiment cette série d’enquêtes aux fans de thriller qui cherchent un réalisme glauque et glaçant d’une société européenne. Pas besoin de fantastique pour rencontrer des monstres. Par contre, je conseille une lecture légère après !
Autres
– En manque d’Air (Dana B. Chalys) * Coup de coeur *
Dana a le chic pour créer des personnages qui me parlent 😉 Bon okay encore une fois vous aller penser que je suis partiale, d’un autre côté, il faut lire les commentaires qu’elle a eu sur Amazon… ils décrient parfaitement l’émotion qu’évoque ce recueil de deux histoires de romance. Dana s’est mise à nue pour nous proposer ces deux récits et ça se ressent. Ce sont deux magnifiques histoires, loin de la fantasy ou du fantastique auxquels elle nous a habitués et qui pourtant véhiculent une belle magie. Car oui, c’est beau. Une femme qui doit reconstruire son amour propre après une opération pour perdre du poids et une autre qui confronte son monde de luxe et de superficialité à la simplicité et l’amour d’une famille. Énormément d’émotions dans cette lecture.
La peau des rêves T1: Nuit tatouée (C. Bousquet) auteur français, voir le blog 
La peau des rêves T2 : Nuit brûlée
Prêté par Elyra ! J’avais flaché à l’époque sur la couverture (encore), mais bon excusez-moi, c’est Mélanie Delon, quoi ! Mais bon, je l’avais jamais vu en librairie et mon compte en banque n’est pas non plus illimité, sans oublier que je ne connaissais pas la plume de Charlotte Bousquet. Du coup, j’ai sauté sur l’occasion pour emprunter celui de mon amie. Je lui ai offert le T2, donc ça vous renseigne sur mon avis de lecture :p 
Une très belle histoire que voilà ! Une double histoire en fait car on a la narratrice d’un côté et l’histoire qu’elle raconte de l’autre. L’univers est sombre, post-apo et j’étais fan du héros. Les créatures sont vraiment originales et je suis fan de la conteuse dont chaque tatouage raconte une histoire. Beaucoup de choses m’ont plus dans l’histoire même si j’ai été un peu frustrée de ne pas avori plus de développement dans l’histoire de Cléa et d’Axel, et que la trahison de l’un des proches de Cléa sautait aux yeux sauf à ceux de l’héroïne. En tout cas, très belle découverte, faut que je lise la suite !
– Hêdoné, recueil de nouvelles (ML Versini), auteur français, voir le blog
Ce recueil de nouvelles permet à la fois de retrouver ou découvrir des personnages liés à la saga du Vol de l’Aigle, mais également d’autres personnages et univers. L’auteur nous plonge dans des récits emplis de charmes et de voluptés, tantôt suggestifs, tantôt plus détaillés, sans jamais devenir vulgaire ou crue. elle nous fait voyager et nous initie à des plaisirs exotiques. Bonus très appréciable : une galerie de sketches à la fin du recueil, dessinés par l’auteur elle-même, qui nous permettent de mettre un visage sur les personnages et d’appréhender la sensualité de l’ouvrage d’une autre manière.
– Lady Falkenna Tome 1 (A. Villemin), auteur français voir le site
Alizée, je l’ai rencontré il y a quelques années dans le cadre d’un projet de magazine qui n’a pas abouti (c’est aussi à cette époque que j’ai rencontré Dana B. Chalys). J’ai donc été ravie de la voir publiée ! En plus, la Alizée, elle n’a rien écrit pendant des années, mais dès qu’elle s’y met, hop elle trouve un éditeur en deux temps, trois mouvement. Si c’est pas du talent, ça ! J’ai donc découvert son univers steampunk fort agréable, avec son héroïne forte, courageuse mais pas sans faiblesse, Lady Falkenna, qui m’a beaucoup intéressée. Le steampunk se mêle à la magie et aux créatures fantastiques avec merveille et on croise toute sorte de bestiole bien sympathique. Et puis, surtout, Alizée partage l’amour du cheval avec moi, donc forcément, les fidèles montures ont la part belle. Bref, c’est une série numérique (également dispo en version papier) dynamique, avec des rebondissements et des personnages intrigants et attachants !
Départ, anthologie des Editions de l’Homme sans nom
Les deux auteurs de cette maison d’édition que j’ai lu m’ont tant plu, que je me suis dit que cette idée de recueil était parfaite pour me familiariser avec les autres auteurs du catalogue. Cela m’a permis de, déjà, confirmer que Magali Villeneuve et John Ethan Py, c’est in the pocket direct (d’ailleurs coup de coeur pour la nouvelle de ce dernier. J’adore tout simplement.) En tout cas, ce recueil est une excellente manière de découvrir les différents plumes et univers de ces auteurs… et à petit prix.

—————————————–
Bilan papier :
SF/anticipation : 1
Fantasy : 11
Fantastique/horreur : 8
Thriller : 5
Autres : 6
TOTAL : 31 livres papiers

Le chat (des voisins), l’ami des lecteurs et des écrivains ^^

Il manque les ouvrages qui m’ont été prêtés sur la phot, sinon la plupart sont là, avec majorité de francophones !

La Fantasy sort vainqueur mais bon c’est grâce à l’Epouvanteur qui pourrait aussi être classé en fantastique, le frontière reste à discuter. En revanche, c’est mal pour la SF, grande perdante cette année. Va falloir y remédier ! Le total compte 9 livres de plus que l’an dernier pour le papier… sachant que vous n’avez pas encore vu mon bilan numérique qui a aussi explosé ! Cette année, j’ai beaucoup lu, et ça ne risque pas de s’arrêter en 2015 🙂

Rendez-vous dans un prochain post pour la PAL 2015 ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s