NaNo 2013 : 3ème semaine

(Article écrit le vendredi 22 novembre)
Bonjour ^^
Un article éclair car le temps est compté ! Avoir son anniversaire au beau milieu du NaNo, ça n’aide pas. Heureusement j’ai pu prendre une confortable avance sauf que la dernière semaine s’annonce chargée IRL >____<
Où en suis-je en cette 3ème semaine ? 
Total : 39 362 mots
1 789 mots en moyenne par jour ! 
J’ai termine Créatures de l’Ouest T3 : la Banshee ! Il va y avoir du travail pour couper, ajouter, améliorer certains passages mais globalement je suis contente car l’histoire a vraiment coulé de source ^^ J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire !
Du coup j’enchaîne actuellement sur une nouvelle de « romantic suspense » pour un AT des Editions Laska. Et oui, je poursuis sur ma vague de romance. Que voulez-vous ça s’écrit si bien et me permet en même temps d’explorer pleins de sujets (et je l’avoue, je suis fleur bleue parfois).
Bref, je vous laisse sur  un dernier extrait de la Banshee et je vous dis à très vite 🙂
 
Attention, il n’y a eu AUCUNE relecture, NaNo oblige. 
Soudain, le voile de noirceur se déchira. Un bras surgit d’une ouverture à peine plus grande qu’une porte, attrapa son poignet puis la tira à travers le puits de lumière. Après les ténèbres, les yeux de June furent agressés par les rayons du soleil. Elle resta prostrée sur le sol tandis que chacun de ses sens reprenait le contrôle. L’ouïe d’abord, avec le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles sous une brise, un cours d’eau non loin. De délicieuses fragrances vinrent ensuite titiller ses narines. Ses mains posées au sol se refermèrent sur une herbe grasse, douce, qui formait un agréable tapi. Enfin, ses yeux s’ouvrirent lentement sur un paysage grandiose.

            La jeune femme se trouvait au centre d’une belle clairière bordée de chênes immenses à la canopée verdoyante. Des parterres de fleurs renvoyaient une multitude de couleurs, survolés par d’innombrables créatures aux ailes brillantes. Au centre trônait un cercle de menhir, avec en son sein, une table en pierre horizontale. Une magnifique femme à la chevelure blanche se trouvait assise dessus. Elle s’approcha de June, vêtue d’une longue robe immaculée, gracieuse. Son visage parfait, bien que pâle, faisait ressortir deux yeux d’un bleu vif, presque irréel. En dépit de sa beauté, une infinie tristesse émanait de l’inconnue quand elle tendit une main à June.

            « J’ai mis beaucoup de temps à te retrouver, je suis désolée. »

            Douce, sa voix n’était qu’un murmure comme si parler lui demandait un grand effort.

« Êtes-vous un Ange ?

            — Non. Nous nous sommes déjà rencontrées. Je suis la pleureuse des O’Brien. »

            June eut un mouvement de recul involontaire au souvenir de l’affreuse apparence de ladite Banshee.

            « Comment est-ce possible ? Vous étiez si… et vous êtes si magnifique à présent.

            — Je connais la laideur de mon apparence initiale, je suis navrée que tu l’aies endurée. Lorsque tu m’as vu, j’étais agonisante, privée de mes pouvoirs. Ceci est mon image commune, reflétée par ma psyché, et acceptée par les hommes. Je suis plus agréable à regarder, n’est-ce pas ? »

            June acquiesça avant de laisser son regard s’attarder autour d’elle. Un petit être, à peine plus haut qu’un chien, venait de surgir d’un parterre de trèfles. Habillé de vert et de rouge, il portait un chapeau à bords plats et chantonnait gaiement dans sa barbe rousse.

            « Un Leprechaun, expliqua la Banshee. Ils portent chance.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s