NaNoWriMo : 1ère semaine

Je profite d’un petit créneau pour faire un point sur cette première semaine de NaNo ^^
Alors j’ai commencé en écrivant la fin de la chronique 4 des Chroniques de Néhéléna et j’ai enchaîné sur ma nouvelle pour l’AT romance/western des éditions Laskà. 
Comparons un peu ma progression avec ce qui est demandé :
Nombre de mot requis au jour 8 : 13 333
J’ai écrit : 13 684 mots *_*
Donc je tiens les engagements pour l’instant mais autant vous dire que c’est un sacré rythme. Je peux pas faire grand-chose en semaine autre que remplir mon quota. Faudrait que je prenne une bonne avance pour être tranquille et me dégager du temps pour remplir d’autres impératifs. 
D’après les stats du site j’écris avec une moyenne de 1 710 mots/jour. Et c’est pas si simple de les pondre XD Ca peut paraître fou à lire mais oui, c’est une lutte pour les coucher sur word, ces mots !

Indépendamment du challenge, plus j’écris sur cette fameuse nouvelle romance/western plus j’aime mon couple et plus j’ai envie de développer leur histoire dans un livre avec plusieurs aventures.  A titre d’info, mon roman de SF le Silence du Crépuscule devait être une nouvelle à la base, la bonne blague ! Donc cette situation ne m’étonne même pas ! 
Bref, pour le moment j’écris et j’essaye de ne pas me poser trop de question mais quand même je me demande si finalement je vais soumettre cette nouvelle… C’est la faute de la maison d’éditions aussi, quelle idée de dire « texte de 5 000 à 55 000 mots » c’est un pousse au crime pour faire des novella ! XD
Je dois filer mais une fois n’est pas coutume, je vous laisse un extrait 🙂 Attention, il n’y a eu AUCUNE relecture, NaNo oblige. 
 » Assise aux pieds du géant de pierre, June observait à la dérobée les inquiétantes ombres que le feu projetait. Le repas avait été frugal et s’était déroulé dans le silence. Fatigués, les deux voyageurs économisaient leur force, d’autant que l’un d’eux était encore sonné par sa chute. Habituée aux soirées animées avec sa famille, June était mal à l’aise. De plus, ses idées noires sur l’avenir incertain de Beth risquaient de venir la hanter si elle ne trouvait pas une diversion. En face, Connor paraissait éteint, lui qui avait toujours un commentaire moqueur sur tout était étonnement silencieux.

— Tu as avalé ta langue ? titilla-t-elle finalement.

— Non, mais il paraît que je dois arrêter de jouer car « ce n’est pas le moment », répliqua-t-il au tac-au-tac.
            Prise à son propre piège, June se trouva démunie. Elle crut avoir vexé son interlocuteur mais son regard hautement satisfait lui prouva le contraire.
— Tu veux que l’on se relaie pour monter la garde ce soir ? proposa-t-elle pour changer de sujet.
— À quoi bon ? Cela fait au moins deux nuits que cette chose nous nargue sans pointer le bout de son nez. Si elle nous voulait mort, on le serait déjà. Je préfère dormir une nuit complète si ça ne t’ennuie pas.
            Il lui jeta un coup d’œil appréciateur et s’apprêtait à agrémenter sa réponse d’une proposition indécente quand un bruit de branche craquée les fit sursauter tous les deux. Cela ne venait pas du haut de la pente et ne pouvait donc pas être le fait de leur cheval. Tendus, les deux jeunes gens avaient mobilisé leurs cinq sens pour parer au danger. Le bruit se répéta, plus proche.
— Ne bouge pas, intima Connor dans un chuchotement.
            Sa main gauche levée appuyait son ordre, tandis que la droite se saisissait de sa Winchester. Déjà accroupi, il était prêt à bondir au moment venu. Le cœur serré par la peur, June pensa tout de même à agripper sa propre arme. Des pas craquant sur des branches mortes et sur la fine couche de neige se firent distinctement entendre. Des pas précipités qui couraient dans leur direction. »

2 réflexions au sujet de “NaNoWriMo : 1ère semaine”

  1. Bravo, Emy, tu es toujours boostée et motivée à fond les manettes, ça fait plaisir à voir ^^ J’ai regardé ce que ça fait 1710 mots par jour : c l’équivalent de 3 pages de mes chapitres amarandiens, sachant que mes chapitres en font 4 en général, donc là je me rends compte de ce que ça représente : plusieurs heures de travail !! Alors chapeau pour tenir le rythme !!Très intéressant ton extrait qui s’arrête évidemment en plein cliffhanger, ‘spèce de canailloute à bretelles. Contente de voir que cet AT te motive bien et, qui sait ?, il pourrait devenir un livre lui aussi ? Tes héros ont un métier ? Attention à l’abus du chiffre 2 au passage ^^ (j’ai la mm manie moi aussi mais je me soigne).Et pour terminer, j’ai supprimé mon Blog ces jours-ci, donc tu peux le supprimer stp de tes liens. Il ne servait à rien, je préfère me concentrer sur DA, mon groupe et mon site.

    J'aime

  2. Merci Mymy 🙂 Hé ouais la première année je me disais \ »tranquiiiiille\ » et tu parles oui ! XD Ah ben oui forcément je mets un peu de suspens quand même ^^ LOL sacré toi on t'arrête plus pour traquer les fautes, ne t'inquiète pas tu en feras la bêta si tu es intéressée/pas trop noyée sous le travail ! June n'a pas de métier, elle aide ses parents à tenir la maison/s'occuper des terres/des bêtes. Connor il va un peu là où ça paye rapidement et sans qu'on pose de questions. En ce moment il a rien ^^Ok pour ton blog, dommage mais c'est vrai que tu as déjà des plates-formes qui marchent bien !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s