Meme de l’écriture part III

Me revoilà pour la suite du meme de l’écriture 🙂 Pour rappel, je l’ai pris sur le blog de Vanessa du Frat. Vous trouverez les réponses précédentes sur les parties I et II. J’espère que ça vous intéresse, en tout cas c’est marrant à réaliser. Si ce meme vous inspire des questions n’hésitez pas à les poster.

7. Écoutez-vous de la musique en écrivant ? Quelle sorte ? Est-ce qu’il y a des morceaux que vous aimez associer à vos personnages ?
 Oui, c’est même indispensable à mon processus créatif. Plusieurs musiques m’ont inspirée des scènes d’ailleurs, ou bien les paroles m’ont carrément donnée des idées de nouvelles. Pour l’écriture en elle-même, j’écoute exclusivement des musiques sans paroles donc des Bandes Originales de
– jeux : Tomb Raider, Assassin’s creed, Prince of Persia, Shadow of the Colossus, Read Dead Redemption…
– films : le Seigneur des Anneaux, Inception, Prometheus, 300, Gladiator, Requiem for a Dream, Wanted…
– séries (surtout des anime japonnais et drama asiatique) : Escaflowne, Bull Fighting, Ghost Hunt, IRIS, Ergo Proxy.

Et récemment j’ai découvert que The Prodigy était une source à motivation incroyable *_*

J’associe rarement des musiques à un personnage, en général c’est pour des scènes ou des idées. Le seul exemple que j’ai sous la main c’est pour Dana, ma psychopathe du roman d’horreur les Abîmes de Deliverance. Sa chanson est juste parfaite, il s’agit de the Nameless du groupe de métal Slipknot. Vous pouvez l’écouter ici (avec les paroles pour que vous cerniez le perso). Je connais cette chanson depuis des années et je ne sais pas, un jour que je la chantais (faux) en voiture j’ai eu le déclic, je me suis dis « mais m**** alors, c’est l’état d’esprit de Dana tout craché »
Donc si vous écoutez vous verrez que Dana est une personne… charmante LOL

Dana et Hezekiah, des gens charmants ! (Commission par Ni-Naj)




 8. Quel est le genre que vous préférez écrire ? Que vous préférez lire ?
Question difficile car j’oscille entre plusieurs genre de l’imaginaire. Je vais essayer de décortiquer le pourquoi du comment pour chacun d’eux.
– la Fantasy : j’aime en écrire car le dépaysement est garanti. C’est le genre qui me laisse le plus de liberté en matière de races, de personnages hors du commun, de créatures mythologiques et de pouvoirs magiques en tout genre. Il y a un contact permanent avec la nature (du moins dans ma version de la fantasy) et je peux y caser des chevaux à chaque coin de rue sans passer pour une folle furieuse.
– la SF : contrairement à ce qu’on pourrait penser ce n’est pas du tout le côté science qui m’attire, ni technologique (pensez, je n’ai ni I-phone, ni tablette, ni GPS, j’suis trop has been IRL). Ce que j’aime dans la SF c’est la vieille SF justement, celle de mes maîtres Asimov, Heinlein et Herbert : la découverte des mondes, les voyages dans l’espace, les robots, une société entièrement maîtrisée. J’aime ce genre car je m’évade à 100%, parce qu’il est complexe et souvent avec des idées innovantes pourtant pas si lointaines de notre propre époque.
– le fantastique : j’ai remarqué que c’est un genre que j’affectionne sous forme de nouvelles. J’aime ce genre car je peux l’écrire facilement. En général ça vient tout seul et je m’amuse beaucoup. Le seul hic c’est le côté contemporain mais en général j’arrive à me débrouiller sans avoir à donner trop de détail pour que le lecteur reste dans le côté imaginaire. 
– l’horreur, qui est souvent associée à du fantastique. Là aussi je m’amuse, non pas à torturer des pauvres gens, mais à essayer de faire frissonner le lecteur et le repousser dans ses retranchements. J’aime aussi essayer de comprendre l’esprit humain dans des situations de peur extrême, de douleur ou d’envies meurtrières. 
Du coup difficile de choisir, ça se joue entre la SF et l’horreur !
Pour la lecture c’est fantastique/horreur (essentiellement du Maître King), suivi par la SF.

9. Comment trouvez-vous les idées pour vos personnages ? Décrivez votre processus de création.

C’est variable et je ne pourrais pas être exhaustive ^^’

Déjà, forcément, les principaux vont tous avoir une partie de moi, consciemment ou non. Un détail de ma vie, de mon expérience, de mon caractère ou de ce que je voudrais être. Je ne peux pas y couper. Des fois c’est très gros et d’autres fois plus subtil. Mais je pense que c’est le lot de beaucoup d’écrivain, on se projette tous à un moment ou à un autre dans un personnage et on y laisse une trace.

Je m’inspire rarement de mon entourage, par contre je vais puiser des idées dans les livres, séries, films, illustrations. Après ça va dépendre. Je vous mets ici quelques exemples de création.

Exemple 1 : Lexì de mon roman de SF le Silence du Crépuscule : je voulais un personnage qui ressemble à JJ de la série Esprit Criminel car j’ai trouvé l’actrice très jolie. Du coup, j’ai ma blonde aux cheveux mi-longs, raides, yeux bleus et au tempérament plutôt altruiste et calme. C’est ma base et après j’ai développé selon mon histoire, mon monde et une nouvelle personnalité. Les 2 personnages n’ont au final de commun que leur physique et quelques traits de caractère.

C’est le schéma que je reproduis le plus, à savoir je flashe sur un design et je développe le perso à partir de ça.

Lexì (Aquarelle commissionnée à Estelle Hoquet)

L’inspiration pour Lexì : le personnage JJ de la série Esprit Criminel, joué par A.J. Cook


Exemple 2 : Ashram du roman des Chroniques du Monde de Néhéléna. C’est un Chasseur d’Orphaïms, une race particulière, modelée non pas pour prospérer mais pour réguler les rangs des Orphaïms. Chaque représentant est capable de se transformer en un animal et hérite de ses particularités physiques. Ainsi, Ashram est un Griffon. Le sachant, je lui ai créé des yeux dorés et des cheveux cuivrés pour rappeler les couleurs du lion et de l’aigle. Ensuite il a une vue perçante et un caractère irascible : c’est un prédateur qui aime foncer sur sa proie après l’avoir bien observée.
Dans ce cas, je modèle le personnage en fonction de l’animal, le symbole, qu’il représente.


Ashram, un personnage empli de rage qu’il faut savoir dompter :p (commission par Lisa Buijteweg)

Exemple 3 : Les personnages qui nous vendent du rêve, qu’on pourrait aussi classer dans les stéréotypes ! Par exemple River, de mon roman de SF Eleriel – le cristal de sang, qui a de longs cheveux noirs raides, des yeux d’un bleu qui laisse songeur, qui est jolie, gentille et que tout le monde veut protéger. Ou encore Lethos de mon futur roman de fantasy Whispers of Oblivion, le roi du fan service qui fait grimper le taux de testostérone du roman uniquement pour mon bon plaisir (non mais il aura un vrai rôle important, je vous assure).

Sur ces charmantes commissions, je vous laisse ! A bientôt pour la fin du meme 🙂

Lethos, le seul, l’unique (commission par Gerwell, le seul, l’unique)
La choupinette River (commission par Wadim)

3 réflexions au sujet de “Meme de l’écriture part III”

  1. et je peux y caser des chevaux à chaque coin de rue sans passer pour une folle furieuse => trop tard, ta réputation est faite !!Exemple 1 : Lexì de mon roman de SF le Silence du Crépuscule : je voulais un personnage qui ressemble à JJ de la série Esprit Criminel car j'ai trouvé l'actrice très jolie. Du coup, j'ai ma blonde aux cheveux mi-longs, raides, yeux bleus et au tempérament plutôt altruiste et calme. C'est ma base et après j'ai développé selon mon histoire, mon monde et une nouvelle personnalité. Les 2 personnages n'ont au final de commun que leur physique et quelques traits de caractère. => très intéressant ! Ca j’avoue que c un truc que je fais jamais mais je trouve le procédé très sympa !le roi du fan service => ben pourquoi se gêner, ça fait du bien aussi et presque tout le monde le fait aussi ^^Très sympa ton Mémé, j’adore lire ce genre de chose ^^

    J'aime

  2. Ah ah XD Oui, j'avoue, je pense qu'on sait que je suis une fana des chevaux à force !Pour l'exemple 1, c'est surtout pour les histoires plus réalistes. Je l'ai peu utilisé pour mes romans de fantasy où tu as la part belle à l'imagination pour les designs ou pour de la SF comme la tienne (moi je suis restée sobre, ah quoique Ivory a les cheveux blancs !!!! Comme Sio et Loni !)Héhé merciiii ! Hésite pas à le faire je suis très curieuse aussi !!

    J'aime

  3. Il m'a fallu du temps pour détecter ta folie furieuse mais un jour, pop, ça m'a sauté aux yeux, LOLSobre ? Oh, t'as des persos très colorés dans l'ensemble, des chevelures interminables et multicolores, des tenues sexy, des tatouages ^^Si j'ai le temps, je le ferai, oui ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s