Chroniques de Néhéléna : Linkphaer

Bonjour ^^

J’espère que vous n’êtes pas liquéfiés à cause des températures, l’été est là et ça fait du bien au moral 🙂 Aujourd’hui j’entame une nouvelle série d’article, à savoir la présentation des personnages principaux des Chroniques du Monde de Néhéléna Ne vous en faîtes pas, je n’oublie pas ceux de mes autres projets qui arriveront en temps et en heure ^^ 
Je vais donc commencer dans les règles pour vous présenter ma Linkphaer, personnage principal des Chroniques ^^ Voilà sa fiche personnage (enfin la plus présentable car j’en ai une autre affreuse avec mes propres sketch), le cadre a été gentiment conçu par Myriam, un grand merci à elle :
J’ai créé Linkphaer entre 2002 et 2004, la date exacte de sa création restera dans les méandres du temps XD Au départ je l’avais créé pour un tout autre projet sans nom mais j’ai tellement détaillé le scénar dans mes notes qu’au final j’ai perdu tout goût pour ce projet, c’est comme si j’avais déjà écris l’histoire. Du coup, j’ai recyclé Linkphaer pour l’intégrer au Chroniques. Il faut savoir que c’est Ilithye, le personnage pionner du récit… même si elle n’apparaît pas tout de suite. 
Linkphaer et Caleyndar dans une sompteuse représentation par Aomori
L’origine de son nom vient d’un mélange, à la base j’avais flashé sur le nom de Linfer, un personnage mineur de la série  super décalée de Farscape (j’ai eu du mal au début et en fait c’est juste génial. John Crichton est LE héros que nous rêvons tous d’avoir). Puis j’aimais le surnom « Link », même si je ne suis pas une fan de Zelda, en plus cela veut dire « lien » en anglais et je trouvais ça parfait pour illustrer le fil conducteur des Chroniques. D’où Linkphaer.
Son cheval s’appelle Caleyndar, un nom d’un Pur-Sang Arabe sublime que j’ai honteusement repris. Mon Caleyndar à moi est cependant calqué sur un Pure Race Espagnol car c’est ma race préférée et que j’ai voulu me faire plaisir voilà tout 🙂
Étonnement, même si physiquement elle me ressemble (élément de la Terre oblige, elle pouvait pas être blonde) c’est à Ilithye que je m’identifie le plus. Linkphaer est très difficile à cerner, j’ai moi-même eu du mal à la comprendre jusqu’à ce que j’écrive l’histoire de sa vie à la fin du roman. Et là je m’en suis mordue les doigts de la faire autant souffrir.
Linkphaer, par Vyrhelle
Linkphaer c’est un peu un anti-héros à sa façon. Elle est destinée à être le jouet de Néhéléna et si elle veut lutter contre son Destin, elle n’y arrive pas. Elle est synonyme de puissance et de grandeur pour beaucoup d’Orphaïms mais humainement parlant elle n’est pas vraiment appréciée. Son rôle d’Elue l’a rendue distante, solitaire. Ses amis sont rares et en général elle ne voit les autres que comme des outils pour mener à bien sa mission.
Niveau personnalité, c’est une personne mâture, réfléchie, solitaire, exigeante, directe, avec du charisme et beaucoup d’autorité.

Oh et au test de la Mary-Sue elle fait un score de 31, il y a donc des progrès à faire pour la rendre plus crédible mais c’est le côté « élue avec une grande destinée » qui fait monter le score. Bon et puis c’est une Orphaïm et d’après le Mary Sue Race Test (et ouais y’en a un sur les races inventées lol) les Orphaïms sont totalement une « Sue race » et c’est pour ça qu’on aime la Fantasy :p 
Linkphaer et Caleyndar (et oui même nom que son cheval, vous en saurez plus à la lecture) par Doria-Plume
Voilà donc Linkphaer, un personnage, si ce n’est LE personnage qui me tient le plus à coeur de tous mes projets réunis. Je lui ai fait des crasses monumentales mais ses épreuves sont aussi les miennes quelque part et elle m’a énormément aidé. C’est aussi à ça que ça sert l’écriture, non ? A affronter ses propres démons.
A bientôt ^^

4 réflexions au sujet de “Chroniques de Néhéléna : Linkphaer”

  1. Superbe description et ça donne envie d'en savoir plus ^^ Tu l'as bien martyrisée mais si elle te tient tant à coeur, je me dis que tu ne lui réserveras pas un destin ignoble.MDR pour le test de la MarySue ! Bah, si nos héroines n'avaient pas un certain nombre de qualités, ça serait vraiment trop frustrant, non ? Surtout en Fantasy où on s'attend à voir des jolies filles puissantes et tout et tout… On lit de la fantasy pour rêver avant tout.Bonne continuation !

    J'aime

  2. Merci beaucoup Mymy ^^ Pour son destin… tu verras mouhahahaha La Mary-Sue ce n'est pas que les qualités, là j'ai été plombée par le côté \ »surpuissante\ », \ »choisie pour faire de grandes choses\ », \ »parle aux créatures\ » et \ »possède une arme magique\ », lol ça pardonne pas !

    J'aime

  3. J'écris aussi du fantaisy pour le fun. Les possibilités sont vraiment infinies, je suis capable d'avaler cinquante livres par an. ça laisse la ^place à beaucoup d'idées originales, et c'est là que j'en viens à toi. Les Chroniques de Néhélenia, ça a l'air excellent, je le veux ! xD je sais pas combien de tomes sont prévus, mais ça m'intéresse vraiment. Jason peresjason@hotmail.fr

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s